Immersion totale partie 36 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

 

Immersion totale partie 36 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

dyn002_original_571_591_pjpeg_56811_6f489019d34d255ea21cfcb5b65040fc.jpg

Thomas s'assit dans l'herbe haute et ramena ses jambes contre lui en soupirant.

Les Londoniens avaient emporté leurs sandwichs pour passer le temps de midi au grand air et il regrettait amèrement de ne pas en avoir fait autant . Il avait faim mais il n'avait pas du tout envie de rentrer.

Enfin un peu de liberté, pouvoir respirer loin de tout , contempler la ville d'en haut avec l'impression de pouvoir tenir dans ses mains chaque building de la city.

Il ferma un instant les yeux pour ressentir pleinement les rayons du soleil qui lui caressaient la joue.

- Si tu veux, on peut partager? jeta une douce voix.

Il sentit qu'un corps se laissait tomber à côté de lui.

- Je trouve aussi que cette vue est magnifique.

Thomas ouvrit les yeux et tourna lentement la tête. Sa bouche s'affaissa alors sous l'effet de la surprise.

A côté de lui se tenait une jeune femme aux cheveux blonds, habillée d'un pantalon bleu très sobre et d'un polo blanc. Elle avait posé à côté d'elle une veste portant l'écusson de la police métropolitaine.

- Je.....je, balbutia le jeune garçon.

La nouvelle venue lui passa un sandwich.

- Tu es du genre persévérant, dit-elle. Tu n'arrêteras donc jamais de chercher cette pauvre Olga?

- Ol...Olga?

La jeune femme posa rapidement une main sur son épaule en souriant.

- Un aussi beau garçon qui me file, c'est bien la première fois. Comment vas-tu Thomas?

- Vous...Je...tu...tes cheveux...

- Ils n'étaient pas roses naturellement, je te rassure et je ne suis pas russe.

- Mais...

- Je travaille pour les moeurs, Thomas et ...je filais des petits macs qui tentaient de mettre des filles de l'est sur le trottoir. Je cherchais le boss et je suis tombée sur les frère Alvaro, inutile de te dire que ce n'était pas vraiment mes clients, mais ça je ne l'ai su qu'après ...

- Après...

Elle le considéra gravement.

- Thomas , je ne t'ai pas laissé tombé, ok? quand j'ai entendu le coup de feu, je suis entrée dans l'entrepôt . J'ai trouvé Franky blessé et ton portable. Je ne connaissais que Dickinson dans la boîte et...et je l'ai appelé pour lui dire qu'un truc terrible venait de se passer ...

- Mais Dickinson...

-...Etait le tueur , je sais et je pense que ça doit être mon appel qui l'a poussé à partir.

- Lorsqu'il se tenait devant la porte derrière laquelle je me trouvais? poursuivit Thomas.

- Je suppose mais je ne savais pas où tu te trouvais, je voulais questionner Franky mais quelqu'un est entré, il parlait doucement à un gars qu'il appelait Gardner. Il demandait de passer par derrière et j'ai compris que c'était un flic, alors je devais filer où il m'aurait posé un tas de questions et...

- ...Et adieu la couverture de la petite Russe perdue dans le grand Londres, soupira le jeune garçon. Si j'avais su, ajouta-t-il !

- Thomas....

- J'ai falli me faire tuer pour aider un flic ! c'est risible, non?

- Thomas...

- Non, c'est plus que ça c'est à mourir de rire ! Et le pire c'est que je me culpabilisais encore et encore....

- Pourquoi?

Thomas contempla ses pieds.

- Parce que je l'aimais bien cette fille aux cheveux roses, elle donnait l'impression d'illuminer la ville et voilà, je retrouve un flic en uniforme terne, je suis déçu !

- Thomas, je regrette.

Le jeune garçon se remit debout.

- Merci pour le sandwich, qui que vous soyez.

- Ecoute...

- Je vais oublier qu'on s'est rencontré aujourd'hui, je préfère rester dans mes rêves.

Il tourna alors les talons sentant une désagréable sensation de picotement aux coins des yeux.

Une main se posa impérative sur son bras.

- J'ai aimé ce rêve où je t'ai rencontré, Thomas Robin.

Le jeune homme sourit.

- Moi fou ! n'est-ce pas?

Celle qui pour lui s'appellerait toujours Olga lui rendit son sourire.

- Et surtout reste-le, oh oui, reste-le ! "

Fin

Michelle Huenaerts 

 

 


 

Les commentaires sont fermés.