• Immersion totale partie 32 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 32 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    bannière 3.jpg

    Une sonnerie stridente inondait le bâtiment, assourdissante.

    Sam, le portable à la main, se figea au milieu de l'escalier.

    - Gardner, c'est quoi ce truc?

    - L'alarme incendie, Monsieur.

    - Un incendie, ici? Localisez l'étage d'où vient ce signal , vite !

    - Monsieur, je voulais vous dire, je....

    - Les regrets seront pour plus tard, Gardner. Où êtes- vous?

    - Je suis à l'accueil, Monsieur, c'est la panique ici ! Vous avez demandé de fermer les portes mais je ne vais pas pouvoir les contenir très longtemps !

    - Trouvez vite cet étage, Alan ! le reste je m'en fous, personne ne sort d'ici!

    - Euh...oui...

    Alan Gardner se fraya un chemin au milieu des nombreuses personnes déjà agglutinées devant l'entrée.

    - Pourquoi les portes sont-elles bloquées? râla Sir James Taylor.

    - Ordre de l'inspecteur Gallager, répondit le jeune sergent.

    - Il veut nous faire griller ? hurla l'inspecteur-chef rouge de colère. C'est quoi le problème, et depuis quand est-ce lui qui donne les ordres !

    - Monsieur, il veut qu'on localise l'étage où s'est déclenchée l'alarme, il a des doutes au sujet de  l'agent Dickinson, il pense même qu'il pourrait y avoir un otage, ajouta-t-il à contrecœur.

    - Dickinson? Vous êtes fou et...et qui serait l'otage?

    - Thomas Robin...

    - Oh non ! gémit l'inspecteur-chef, pourquoi toujours lui !

    Il se précipita vers un clavier d'ordinateur et entra rapidement une série de lettres et de chiffres. L'écran afficha alors une maquette de bâtiment , au niveau 4 du schéma clignotait une lumière rouge.

    - Quatrième étage! Monsieur, lança Gardner à l'adresse de Sam toujours en attente d'une réponse.

    - J'y vais ! dépêchez-vous, Alan, votre poste en dépend !

    - Monsieur, cet incendie est peut-être réel et...et merde, ajouta-t-il en constatant que son supérieur avait interrompu la communication. Il nous faut des renforts au quatrième , jeta-t-il à l'adresse de James Taylor.

    - Mais le feu...le

    - Je crois que l'inspecteur Gallager est persuadé que c'est un leurre, Monsieur, par contre si nous voulons le retrouver lui en un seul morceau, je pense qu'il y a urgence.

    - Comme toujours ! soupira l'inspecteur-chef. Allons donc , suivons les ordres de Gallager,  d'ailleurs j'ai vraiment hâte de l'étriper ! 

    A suivre....Michelle Huenaerts

  • Immersion totale partie 31 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 31 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    dyn007_original_393_591_pjpeg_56811_54b6ddd6c5b58e99a5b7e250b7d41ecc.jpg

    Thomas regarda les numéros défiler le long de la porte de l'ascenseur.

    Le sergent Dickinson avait appuyé sur le « 5 »

    En d'autres occasions, il est bien évident que personne n'aurait pu lui faire croire qu'une morgue se trouvait au cinquième étage de New Scotland Yard mais là, il se sentait tellement effondré.

    Il pensait à Olga, à ses étranges habits, ses cheveux roses ....

    Il l'entendait lui répéter encore et encore : toi fou,Thomas !

    Il avait voulu l'aider mais tout avait été de travers comme toujours ! 

    C'était un fait, lorsque quelqu'un avait la mauvaise habitude de le côtoyer, les pires choses pouvaient lui arriver !

    Il revoyait le regard de Gardner le fusiller avant que l'ascenseur se referme.

    Peut-être était-il bien ce sale gosse ingérable ! Un sale gosse qui se sentait désespérément responsable de la mort de cette jeune fille.

    Les portes s'ouvrirent.

    Dickinson le prit par le bras.

    - Dépêchons-nous !

    Thomas jeta un regard en direction de la porte de la cabine restée ouverte.

    Ses sourcils froncèrent légèrement.

    Il aurait voulu demander à l'autre où il l'emmenait mais aucun son ne pu franchir ses lèvres.

    L'homme ouvrit une porte et le poussa dans les marches.

    - On descend !

    Thomas s'engagea machinalement dans l'escalier ; après tout ce mec était flic, il savait ce qu'il faisait....

    - On va au parking, on va sortir par l'arrière.

    Thomas s'arrêta net.

    - Quoi ? arriva-t-il à articuler.

    - Dépêche toi, je n'ai pas que ça à faire !

    - Où m’emmenez-vous, Monsieur Dickinson ?

    - Au centre d'expertise, c'est à deux rues d'ici !

    - Et pourquoi sommes-nous montés au cinquième pour....

    L'autre soupira.

    - Je savais bien que tu me créerais quelques complications à un moment ou à un autre ! Je terminerai donc mon travail ici....ironique, non ? Ici à Scotland Yard !

    - Quoi ?

    - Je ne sais absolument pas ce qui est arrivé à ta copine , Robin !  par contre, j'ai une assez bonne idée de ce qui va t'arriver à toi....dégénéré, le pire de tous....comme toutes les stars qui inondent ces magazines people...droguées , perverties.Je vais rendre un fier service à notre société, crois-moi, en t'éliminant ici !

    Il attrapa Thomas par la gorge et le poussa contre le mur.

    - Si facile finalement.....le garçon qui a survécu à tant de choses, à cet attentat, à ce fou...tu n'as pourtant vraiment rien de spécial, Thomas Robin, encore une petite pression et ça serait fini mais c'est cette lame qui doit pourtant te purifier !

    Il sortit alors un couteau de sa poche à l'aide de sa main libre.

    Thomas, qui essayait de repousser de toutes ses forces les doigts qui l'étranglaient, vit l'arme briller et décocha alors un violent coup de genou dans le ventre de son agresseur.
    L'homme se plia en deux et la pression se relâcha un peu autour de son cou.

    A une vingtaine de centimètres de lui, une vitre portait la mention « Alarme incendie » !

    Il concentra alors toute ses forces pour se dégager et donna un violent coup de poing dans le verre pour le briser.

    Un hurlement retentit alors ....assourdissant.

    A suivre ...Michelle Huenaerts