• Immersion totale partie 29 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 29 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

     

    dyn002_original_590_199_pjpeg_56811_cf521489baed9849247cb7dd9d0582c4.jpg

     

     

    Thomas referma pensivement la porte du bureau de Sam.

    - Vous avez terminé ? demanda Alan Gardner qui semblait s'être matérialisé comme par enchantement devant lui.

    - Apparemment. Dites-moi, sergent, est-ce que vous m'attendiez ?

    - L'inspecteur Gallager m'a demandé de vous reconduire à votre voiture 

    - Vous ne trouvez pas qu'il exagère un petit peu ? La voiture est garée juste en face et encore parce que vous m'avez obligé à utiliser mon véhicule au lieu du métro  !

    - Venez ! dit le jeune sergent en prenant Thomas par le bras. 

    - Ecoutez,nous sommes chez les flics, ici ! les gentils, ironisa le jeune homme, il ne peut rien m'arriver chez les gentils, n'est-ce pas ?

    Alan Gardner soupira. Il n'était pas loin de partager l'avis de ce jeune homme. Dickinson, un meurtrier ! et pourquoi pas la reine d'Angleterre championne de patinage sur glace tant qu'on y était !

    Une intuition ? et pourquoi ?

    Parce qu'un mec avait cafouillé ? peut-être était-il juste débile après tout !

    - Allons-y, Thomas, les ordres sont les ordres !

    - Vous appréciez beaucoup Sam, n'est-ce pas ? jeta le jeune acteur.

    Alan Gardner le considéra pensivement, se demandant où il voulait en venir.

    - Et vous pensez donc que me côtoyer lui pourrit la vie !

    - À certains moments, je l'avoue....

    - Philip m'a dit que vous n'aviez pas aimé qu'il parte à ma recherche !

    Alan Gardner pointa un doigt sous le nez du jeune homme.

    - Il n'est plus votre garde du corps, Monsieur Robin, et ce , depuis longtemps !  Vous aviez quoi ?onze ans à l'époque, c'est loin ! L'inspecteur Gallager travaille au Yard maintenant et un jour , il s'attirera de gros ennuis à cause de vous ! Si vous avez besoin d'une nounou pour vous empêcher de dépasser les bornes, commandez-en une au Père Noël, c'est justement l'époque !

    - Belle réplique ! répondit Thomas en souriant, je n'aurais pas dit mieux ! Vous voyez que vous n'avez donc aucune raison de me raccompagner ! à moins que le rôle de nounou vous intéresse ? Il faudra troquer votre costume par quelque chose de plus adapté, un petit bonnet blanc vous irait très bien !

    Et sans attendre la réponse, il s'engagea résolument dans l'ascenseur.

    Alan Gardner hésita trente secondes, de toute façon peu importe qu'on trucide ce sale gosse, il avait déjà une folle envie lui-même de l'étrangler !

    Et puis, il était évident qu'il ne risquait rien !

    Aussi lui jeta-t-il en tournant les talons.

    - Vous avez raison, mon temps est trop précieux pour le perdre en votre compagnie ! 

    A suivre .....Michelle Huenaerts

     

  • Immersion totale partie 28 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

     

    Immersion totale partie 28 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    DSC_01022

    Thomas se redressa péniblement.

    Et bien , mince ! bien la peine d'avoir manqué risquer sa peau et d'avoir espéré la cavalerie si c'était pour se retrouver de nouveau complètement seul !

    Sortir de cette pièce paraissait la meilleure solution....quoique ....tomber nez à nez avec un tueur ne semblait pas une perspective des plus réjouissantes.

    Oh Seigneur ! juste retrouver sa chambre dans Church Row à Hampstead , retrouver ses merveilleux petits problèmes de star , déguster sa pâte à tartiner au chocolat qu'il avait cru ne plus jamais revoir, le tout en casant ses précieuses petites fesses bien au chaud dans la cuisine.

    Et jamais, plus jamais, s'il avait la chance de sortir d'ici entier, il ne se retrouverait dans ce genre de situation ....plutôt se faire épiler les cheveux un à un !

    Un visage traversa son esprit : celui d'Amélia , sa petite amie en titre ! Oh quelle joie ça serait de parcourir les rues bondées de Londres en amoureux, agglutinés dans les magasins à la recherche « DU » cadeau de Noël . Oh ! Patienter devant les caisses d'enregistrement comme n'importe quel anglais à cette époque de l'année, anglais qui ne se retrouverait jamais, même dans ses pires cauchemars, dans un trou humide au fond d'un entrepôt !

    - Vous allez mieux, Thomas ?

     Le jeune garçon sursauta.

    - Apparemment ce n'est pas encore la grande forme, poursuivit Sam.

    - On se demande vraiment pourquoi ! bougonna Thomas.

    - Pourquoi il faut toujours que vous dépassiez les bornes ?

    - Ce n'est pas ma faute, j'ai été entraîné dans...

    Sam ébouriffa les cheveux de son ami.

    - Je m'étais promis de vous écarteler mais finalement je vais remettre ça à plus tard ! Et puis je compte vous laisser une chance de vous expliquer dans mon bureau !

    Thomas écarquilla les yeux.

    - Au Yard ? comme n'importe quel criminel de bas étage ?

    - Vous ne pouvez pas dire que vous ne le méritez pas !

    - Oh c'est trop cool ! poursuivit Thomas. J'en ai toujours rêvé !

    - Indécrottable ! soupira le jeune inspecteur.

    Des bruits de pas se firent entendre à cet instant et un homme en blouse blanche pénétra en trombe dans la pièce.

    - Où est le malade ?

    - Juste devant vous, répondit Sam.

    - Pas du tout, riposta Thomas, je vais très bien !

    - Je pense qu 'il a dû faire une crise de panique, continua Sam.

    Thomas lui décocha un regard noir.

    - Je vais lui faire une piqûre, dit le médecin en ouvrant sa trousse, après un léger calmant il devrait aller mieux après...

    - Comment ?

    - Très bonne idée !  

    - Je vais très bien !

    - Vous n'allez pas me dire que vous avez peur d'une petite aiguille, continua le docteur en souriant et en s'approchant doucement du jeune garçon.

    Thomas s'éloigna rapidement de l'homme et se dirigea à pas rapides vers la porte.

    - Super votre idée de piqûre mais restons-en à l'idée !

    Sam éclata de rire.

    - Dites-moi, Thomas, en dehors de vous et des deux frères Alvaro, y avait-il quelqu'un d'autre ici ?

    - Olga...oui elle est revenue ici ...il y a eu ce coup de feu et..

    Il considéra Sam avec effarement.

    - Est-ce que.....est-ce qu'il est arrivé quelque chose à quelqu'un ?

    - Franck Alvaro a reçu un coup de couteau, répondit le médecin...la lame n'est pas passée loin du poumon.

    - Oh non...

    - Son frère va bien.

    - Et Olga ?

    - Olga ? la fille qui était avec vous ?

    - Sam, vous voulez dire que personne n'a retrouvé Olga ?

    - Pas encore, Thomas...pas encore... »

    A suivre...Michelle Huenaerts.

  • Immersion totale partie 27 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 27 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    dyn002_original_590_199_pjpeg_56811_cf521489baed9849247cb7dd9d0582c4.jpg

     

    Sam Gallager dégaina son arme.

    Dickinson, un inspecteur du Yard, ça paraissait complètement fou !

    - Comment ai-je pu laisser Alvaro avec ce mec ! pesta Gardner.

    Sam ne répondit pas.

    La salle s'ouvrait à quelques mètres de lui. Il pointa l'arme et...et il vit le médecin, agenouillé près du blessé, qui le considérait avec effarement.

    - Un...un problème, bégaya celui-ci ?

    Le jeune inspecteur considéra le revolver toujours serré dans sa main droite.

    Alan Gadner posa une main sur son bras et ce simple contact lui fit reprendre immédiatement conscience de la réalité.

    Il rangea l'arme dans l'étui.

    - Excusez-moi, nous ne savions pas que vous étiez-là ! Comment va-t-il ?

    - Il a perdu connaissance mais il devrait s'en tirer. On vient juste d'arriver ,c'est une équipe de St Thomas qui aurait dû venir puisque ce sont eux qu'on a prévenu mais par rapport à Camden et aux berges ce n'est pas le plus proche, loin de là ! Heureusement qu'ils ont pensé à nous !

    - Vous venez d'où ?

    - St James ....

    - St James est à quatre rues d'ici et vous me dites que quelqu'un a demandé l'aide de St Thomas qui est à l'autre bout de la ville ?

    - St Thomas est près de Scotland Yard, ceci explique peut-être cela mais il y a une vie hors du quartier de Westminster, inspecteur !

    - C'était en effet stupide d'appeler St Thomas, je ferai ma petite enquête si vous le souhaitez.

    Sam releva la tête pour découvrir celui qui venait de parler. Il se tenait juste derrière le médecin et il suait indubitablement et ce, malgré le froid.

    - L'inspecteur Dickinson , murmura Gardner à son oreille.

    - On a retrouvé le frère de ce type, continua l'homme en s'épongeant le front, on est en train de l'interroger ,vous avez fait chou blanc apparemment ...

    - Il y a un jeune homme ici en bas , jeta Sam à l'égard du médecin si vous pouviez vérifier que tout va bien pour lui, on a dû le laisser précipitamment, se tournant vers Dickinson, il ajouta :

    - Chou blanc, oui...pour cette fois...

    - Il faut dire, ajouta l'autre en plaisantant, que vous avez confondu cet entrepôt avec une fête foraine ...bon tir ! J'espère que vous avez au moins gagné la peluche en lot de consolation.

    Sam s'avança lentement vers lui.

    - Fichez le camp ! ne vous inquiétez pas, je ferai un rapport sur vos agissements douteux dans cette affaire !

    - Douteux ? c'est vous qui ne savez pas ce que vous voulez, Gallager ! tout d'abord vous ordonnez qu'on fasse le tour de l'entrepôt pour ...

    - J'ai demandé qu'une patrouille fasse le tour pas....

    - Essayez d'être plus clair à l'avenir !

    Sam s'approcha encore de l'homme pour qu'il soit le seul à entendre la suite.

    - Où as-tu planqué le jogging, Dickinson ?

    L'autre sursauta.

    - Vous êtes malade, Gallager !

    - Peut-être mais ....peut-être pas ! Tu pensais avoir le temps, n'est-ce pas ? C'est loin St Thomas. De toute façon si c'est toi, je te coincerai, ce n'est qu'une question de temps !

    - C'est une accusation, Gallager ? pour masquer votre incompétence sans doute, il faudra le prouver alors ! 

    Sam croisa le regard de l'autre. Il y lut de la haine mais aussi de la peur à sa grande satisfaction. Il s'éloigna alors pour rejoindre son coéquipier.

    - Gardner, on ne le lâche plus à partir de maintenant. Je veux qu'une équipe fouille cet entrepôt, prévenez le labo ! Une autre équipe surveillera ce type jour et nuit.

    - Mais...mais, Monsieur, on ne pourra jamais avoir ...enfin l'inspecteur Taylor n'acceptera jamais. Un inspecteur du Yard ? sans aucune preuve mais qui accepterait de....

    Sam Gallager posa une main sur l'épaule de son coéquipier et sourit.

    - La bonne nouvelle, Alan, c'est que l'autre équipe, c'est vous ! 

    A suivre....Michelle Huenaerts.