Immersion totale partie 28 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

 

Immersion totale partie 28 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

DSC_01022

Thomas se redressa péniblement.

Et bien , mince ! bien la peine d'avoir manqué risquer sa peau et d'avoir espéré la cavalerie si c'était pour se retrouver de nouveau complètement seul !

Sortir de cette pièce paraissait la meilleure solution....quoique ....tomber nez à nez avec un tueur ne semblait pas une perspective des plus réjouissantes.

Oh Seigneur ! juste retrouver sa chambre dans Church Row à Hampstead , retrouver ses merveilleux petits problèmes de star , déguster sa pâte à tartiner au chocolat qu'il avait cru ne plus jamais revoir, le tout en casant ses précieuses petites fesses bien au chaud dans la cuisine.

Et jamais, plus jamais, s'il avait la chance de sortir d'ici entier, il ne se retrouverait dans ce genre de situation ....plutôt se faire épiler les cheveux un à un !

Un visage traversa son esprit : celui d'Amélia , sa petite amie en titre ! Oh quelle joie ça serait de parcourir les rues bondées de Londres en amoureux, agglutinés dans les magasins à la recherche « DU » cadeau de Noël . Oh ! Patienter devant les caisses d'enregistrement comme n'importe quel anglais à cette époque de l'année, anglais qui ne se retrouverait jamais, même dans ses pires cauchemars, dans un trou humide au fond d'un entrepôt !

- Vous allez mieux, Thomas ?

 Le jeune garçon sursauta.

- Apparemment ce n'est pas encore la grande forme, poursuivit Sam.

- On se demande vraiment pourquoi ! bougonna Thomas.

- Pourquoi il faut toujours que vous dépassiez les bornes ?

- Ce n'est pas ma faute, j'ai été entraîné dans...

Sam ébouriffa les cheveux de son ami.

- Je m'étais promis de vous écarteler mais finalement je vais remettre ça à plus tard ! Et puis je compte vous laisser une chance de vous expliquer dans mon bureau !

Thomas écarquilla les yeux.

- Au Yard ? comme n'importe quel criminel de bas étage ?

- Vous ne pouvez pas dire que vous ne le méritez pas !

- Oh c'est trop cool ! poursuivit Thomas. J'en ai toujours rêvé !

- Indécrottable ! soupira le jeune inspecteur.

Des bruits de pas se firent entendre à cet instant et un homme en blouse blanche pénétra en trombe dans la pièce.

- Où est le malade ?

- Juste devant vous, répondit Sam.

- Pas du tout, riposta Thomas, je vais très bien !

- Je pense qu 'il a dû faire une crise de panique, continua Sam.

Thomas lui décocha un regard noir.

- Je vais lui faire une piqûre, dit le médecin en ouvrant sa trousse, après un léger calmant il devrait aller mieux après...

- Comment ?

- Très bonne idée !  

- Je vais très bien !

- Vous n'allez pas me dire que vous avez peur d'une petite aiguille, continua le docteur en souriant et en s'approchant doucement du jeune garçon.

Thomas s'éloigna rapidement de l'homme et se dirigea à pas rapides vers la porte.

- Super votre idée de piqûre mais restons-en à l'idée !

Sam éclata de rire.

- Dites-moi, Thomas, en dehors de vous et des deux frères Alvaro, y avait-il quelqu'un d'autre ici ?

- Olga...oui elle est revenue ici ...il y a eu ce coup de feu et..

Il considéra Sam avec effarement.

- Est-ce que.....est-ce qu'il est arrivé quelque chose à quelqu'un ?

- Franck Alvaro a reçu un coup de couteau, répondit le médecin...la lame n'est pas passée loin du poumon.

- Oh non...

- Son frère va bien.

- Et Olga ?

- Olga ? la fille qui était avec vous ?

- Sam, vous voulez dire que personne n'a retrouvé Olga ?

- Pas encore, Thomas...pas encore... »

A suivre...Michelle Huenaerts.

Les commentaires sont fermés.