• Immersion totale partie 25: une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 25: une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    post du 20 janvier

    L'éclairage artificiel inonda le bâtiment.

    - Accrochez-vous, dit Sam à l'adresse du jeune homme étendu à ses pieds, les secours arrivent.

    Son poing était appuyé de toutes ses forces contre la blessure pour tenter de compresser la plaie.

    Il se sentait impuissant dans l'attente des renforts, incapable de laisser Frank Alvaro et pourtant juste désireux de retrouver son ami..

    - Un flic qui essaye de me sauver, c'est nouveau, ça !

    - Dès que mon coéquipier sera de retour, ce qui signifie je suppose dans les trente secondes plus ou moins, il faudra que je sache avec certitude où est Thomas !

    - Il...il a emmené Nicky avec lui...il le cherchait....

    - Qui ?

    - Votre Thomas...il....il le voulait...sa plus belle pièce...perverti...s'il a trouvé Thomas Robin, il aura aussi tué Nicky ...

    - Perverti ? ça veut dire quoi ?

    - Je n'en sais rien.

    - Et la fille, vous savez où elle est?

    - Partie depuis longtemps...

    - Monsieur, jeta Alan Gardner en revenant en courant, l'ambulance arrive !

    - Venez ici et comprimez la plaie, Alan, je vais chercher Thomas et Nick Alvaro.

    - En...en bas, jeta Franck Alvaro....au bout du couloir...une porte en métal...

    - Monsieur...non ...je ...

    - Philip est en sécurité ?

    -Oui et...et les renforts seront là bientôt alors je...

    - On n'a pas le temps de tergiverser, Alan ! En ce moment précis, nous sommes deux ici....vous me rejoindrez lorsque les secours seront là. En attendant, il faut quelqu'un pour maintenir ce jeune homme en vie et quelqu'un pour sauver Thomas.

    Sam tira sur le bras d'Alan pour l'obliger à s'agenouiller près de lui.

    - Donnez-moi votre main, vous allez appuyer ici de toute vos forces et surtout....

    - Oh mon Dieu, Monsieur, je pense que je vais me sentir mal !

    - Surtout,  vous ne retirez pas votre main avant que le médecin soit là....

    - Monsieur, je vous assure que...

    - Alan ! pensez à autre chose mais prenez le relais !

    Sam plaqua la main du jeune homme sur la plaie ouverte retirant la sienne maculée de sang.

    - Oh mon  Dieu ! bredouilla encore le jeune sergent.

    Sam se redressa alors rapidement pour s'élancer dans la direction indiquée par Franck Alvaro.

    - Monsieur ! jeta Alan, ce fou est peut-être encore ici ...alors...alors faites gaffe !

    Sam leva rapidement la main, signe qu'il comprenait parfaitement la situation et, sans se retourner, il s'avança dans le couloir menant à l'escalier.

    Quelques marches guère plus de dix et il se retrouva dans un boyau humide éclairé par une simple ampoule vacillante.

    Il visualisa rapidement la porte en fer fermée par une chaîne et un lourd cadenas.

    Le tout semblait intact ce qui le rassura quelque peu .

    L'homme n'avait apparemment pas pu entrer.

    Sam hésita.

    Le bon sens lui ordonnait d'attendre, la zone était éclairée mais pas le reste du bâtiment.  Même s'il y avait peu de chance, le meurtrier se trouvait peut-être encore ici comme l'avait souligné Gardner alors le devoir lui commandait de partir d'abord à sa recherche et de ne pas tirer pour ne pas l'alerter...

    - Thomas ? tenta-t-il.

    Il donna plusieurs petits coups contre le métal.

    - Thomas ? vous êtes là.

    Aucune réponse.

    Sam n'hésita plus, tant pis pour les reproches de Sir James Taylor et quant au reste quant à cette fouine qu'il avait été si proche d'appréhender, elle allait donc lui filer entre les doigts !

    Il ne pouvait que se promettre une chose face à l'acte qu'il allait commettre : quitte à ne plus en dormir, il ne laisserait plus à ce mec une seule seconde de répit.

    Il leva l'arme et tira dans le cadenas.

    Le son se répercuta comme à l'infini.

    - Tu as gagné murmura Sam.....mais juste pour cette fois.

    A suivre......Michelle Huenaerts

     

  • Immersion totale partie 24: une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    Immersion totale partie 24: une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

    dyn002_original_450_618_pjpeg_56811_f3db283d23bfa4e8feb1fa11963c3ab3.jpg

    Sam se glissa à l'intérieur du bâtiment.

    Il balada l'écran lumineux de son portable sur le sol et les murs pour tenter de se repérer dans l'espace, petite lumière bien dérisoire vu la taille de la pièce.

    - Faites attention Alan, lorsque vous pénétrerez ici vous rencontrerez une fosse de taille confortable. Cet entrepôt devait servir à l'entretien de voitures,tentez de trouver une torche ou nous allons finir par nous briser les os !

    - Monsieur, le mieux serait que vous m'attendiez, ok ?

    - Le mieux ? répéta Sam en avançant avec précaution, je note votre emploi du conditionnel.

    - Parce que je sais que vous n'en ferez qu'à votre tête, Superman, sortez du corps de l'inspecteur Gallager ! 

    - Je crois que je vais laisser superman, j'ai davantage besoin que vous rappliquiez sans trop tarder avec cette torche.  J'aperçois une faible lueur au bout du couloir ! Cet entrepôt donne apparemment accès à d'autres salles. Demandez à une patrouille qu'elle fasse le tour, ils pourront peut-être entrer par l'arrière du bâtiment mais qu'ils y aillent en douceur.

    -  Je m'occupe de ça....ah au fait, Monsieur...

    - Oui ?

    - Deux minutes de patience, j'ai la torche !

    Sam sourit, heureux une fois de plus d'avoir le jeune homme pour coéquipier .

    Au même instant, il perçut un léger bruit, sorte de râle qui venait justement de cette pièce...là, tout au bout...

    Distrait par le bruit, il heurta une petite canette de fer abandonnée dans le passage.

    Et...

    - Si t'es revenu pour m'achever lança une faible voix, te gène pas mais laisse Niky...

    Sam fut un instant désarçonné, Niky ? l'un des frères Alvaro ? Son esprit hésitait entre diverses possibilités toutes aussi terrifiantes.

    - Police ! cria-t-il, si vous avez une arme jetez-là dans le couloir maintenant, je vais venir tout doucement et ensuite je chercherai votre frère, ok ?

    Un éclat de rire mêlé d'une quinte de toux lui répondit.

    - Les flics, être heureux de voir les flics , je ne l'aurais jamais cru !

    - Que se passe-t-il, Monsieur ? entendit-il à ce moment juste derrière lui.

    Sam se retourna et saisit la torche qu'Alan lui tendait .Il le repoussa alors doucement en arrière.

    - J'ai jeté l'arme ! jeta la voix , de toute façon j'avais plus de balle, j'ai même loupé ce salopard mais lui ne nous a pas loupé, ça non !

    Sam sentit la sueur couler le long de son cou.

    - Mon Dieu, Monsieur, si c'est un piège ?

    - Et Thomas ?

    - Je vais avec vous, Monsieur et pas de discussion !

    Le jeune inspecteur croisa le regard d'Alan sous l'éclair de la torche et comprit toute sa détermination.

    - Merci, dit-il simplement. Nous allons avancer dans le couloir, ajouta-t-il à l'adresse de l'homme. Restez calme !

    Il ramassa la canette sur laquelle il avait buté et la lança devant lui.

    - Vous êtes moins suicidaire que je le pensais finalement, murmura Gardner, et tant mieux puisque je suis avec vous !

    - Pas de coup de feu en réponse! Alan,je crois que le devoir nous appelle !

    Les deux hommes se glissèrent l'arme au poing dans le couloir.

    Sam s'approcha de la porte entrebâillée par où filtrait un rayon de lumière. Il donna alors un coup de pied pour la pousser se rejetant immédiatement en arrière contre le mur.

    - Tu peux entrer, poulet ! Si t'es vraiment un poulet d'ailleurs mais de toute façon...

     Sam Gallager respira profondément.

    Allons-y !

    L'homme gisait par terre couvert de sang.

    - Oh c'est pas vrai ! Dites au secours qu'ils se dépêchent, Alan, et trouvez les interrupteurs pour allumer ce maudit bâtiment ! il n'y a pas de temps à perdre, je crois que notre tueur est passé par ici !

    - Nik...Niky ....

    Sam écarta la chemise souillée pour se faire une idée de la gravité des blessures.

    - Est-ce que Thomas Robin est ici ? demanda-t-il sentant l'inquiétude lui serrer le cœur.

    - Oui...

    - Où ?

    L'homme ouvrit difficilement les yeux et murmura :

    - Si ce fou l'a trouvé, il doit être mort. 

    A suivre : Michelle Huenaerts.