Immersion totale partie 18 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

 

Immersion totale partie 18 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

post fin nov

 

- Tu ne veux pas que je la laisse partir ? demanda Nick Leroux. Ce gars peut nous filer un paquet de fric, Frankie, alors inutile de garder Olga.

- Tu sais à quoi il me servira ce paquet de fric si je crève ici ?

- Je...

- Laisse-moi faire les présentations, Thomas Robin, voici mon crétin de frère Nick Alvaro et celui qui a un semblant de cervelle c'est moi Frankie mais uniquement pour les amis mais comme je pense que nous allons très bien nous entendre ...

- Votre frère ?

- Il n'a jamais eu que trois grains de poivre dans le crâne, le pauvre , ce n'est pas de sa faute ! te ramener ici est peut-être sa pire idiotie de l'année mais autant l'exploiter, non ? Alors, elle se taille cette nana ? ajouta-t-il en lançant le passeport dans la direction de la fille aux cheveux roses.

Olga ne bougea pas.

- Ramasse-le et tire-toi, tu as trente secondes avant que je ne change d'avis et que je m'énerve pour de bon ! Monsieur Robin en bon gentleman accepte de sacrifier sa petite personne pour ton bien-être.

Thomas avala péniblement sa salive.

- Euh...pour être franc, je ne sais pas exactement ce qu'est cette idée mais je vous conseille de l'oublier parce que s'il est question de sacrifice je ne pense pas que nous allons pouvoir nous entendre !

Frankie se redressa péniblement pour sortir de dessous un coussin miteux qui lui soutenait le dos une arme de petit calibre.

- Oh misère ! gémit Thomas. Voilà ça recommence !

L'homme considérait fixement le revolver sans toutefois menacer qui que ce soit.

- Oui,dit-il en le caressant doucement, c'était le bon temps avant qu'il arrive et....avant qu'on finisse par se terrer en  crevant de peur !

- Oh mon Dieu, un malade en plus ! bredouilla Thomas. Tire-toi, dit-il à l'adresse d'Olga.

- Mais moi pas vouloir te laisser....toi gentil, toi.....

- Je ne suis pas gentil ! répondit Thomas en ramassant le passeport pour le placer rapidement dans la main de la fille, je suis juste très con !  Alors tu te tires avant que l'idée ne me vienne de te filer une paire de claques ! 

- Mais...

- T'es vraiment la fille la plus moche que j'ai jamais vue. Et cinglée en plus ! Rentre chez toi tu rendras service à tout le monde ! 

Olga fusilla le jeune garçon du regard

Elle cracha par terre dans sa direction puis elle se dirigea rapidement vers la sortie. 

Thomas eut l'impression d'avoir reçu une gifle en pleine figure. Décidément jouer les héros pouvait être un rôle vachement ingrat surtout si on risquait d'y laisser sa peau !

Un léger gloussement retentit à quelques mètres de lui. Frankie éclata alors ouvertement de rire avant que ce rire ne s'achève en quinte de toux.

Ensuite...

- Tu es pire qu'un gentleman, jeta-il enfin mais je ne l'aurais pas tuée, t'inquiète le crime c'est pas mon truc ! Ce flingue je l'ai parce que s'il me retrouve dans mon état,  je suis bon pour le grand saut !

- « Il » ?

- Cherche pas, Robin, alors comme ça ton père est médecin et toi, star de cinéma et je suppose, plein aux as ! Il serait prêt à quoi, ton paternel, Robin, pour te revoir, il y a moyen de le joindre ?

Thomas paniqua. 

- Euh...Ecoutez, depuis son divorce mon père passe davantage de temps à essayer de se recaser avec tout ce qui a la moitié de son âge qu'à pratiquer la médecine quant à moi je crains qu'il ne se rappelle  même plus que j'existe alors...

- J'ai son portable ! se réjouit Nick Leroux en s'avançant vers le canapé et en lançant au passage un regard désolé dans la direction de Thomas. Je ne voulais pas, dit-il  mais merci pour elle, ajouta-t-il dans un souffle presque inaudible.

- Oh mais c'est parfait, ça ! dis-moi, Robin, tu l'as casé sous quel nom dans ton répertoire ce chère père : Daddy ? Papounet ?

Thomas réfléchit à toute vitesse et la solution lui apparut, évidente. Plongeant son regard dans celui de Frankie ,il  jeta avec conviction :

- Il est sous le nom de Sam...simplement Sam, je ne l'appelle pas papounet !

A suivre...Michelle Huenaerts

 

Les commentaires sont fermés.