Immersion totale partie 15 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

Immersion totale partie 15 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

immersion

Philip fixa son portable incrédule

- Pas de réponse? demanda Sam

- Ce n'est pas normal, j'ai été dévié sur sa messagerie !

Le jeune inspecteur soupira.

- Téléphonez à son père au cas où...mais  ne lui dites rien, inventez une excuse. Alan, Hartley va  nous rejoindre ,vous ratisserez les rues avoisinantes quant à Peter et moi ...

- Et moi ! ajouta Philip.

- Evidemment, murmura Sam, je n'avais pas l'intention de vous laisser ici, nous inspecterons les proches alentours et les berges...

- Seigneur! murmura Peter Lewis, c'est reparti, mais quelle mouche l'a donc piqué !

- Elle l'a piqué il y a longtemps, jeta Alan Gardner  et je ne crois pas, Monsieur, que le travail du Yard consiste à.....

Sam gratifia son coéquipier d'un regard noir.

- L'inspecteur en chef va....tenta encore le jeune sergent.

- Il y a un meurtrier en liberté qui sévit ici, Alan, dans ce quartier où nous nous trouvons et nous avons un ami  dont le portable ne répond plus, qui a quitté cet endroit avec au moins un individu dangereux et ....je pense qu'au contraire ce travail est tout à fait dans les compétences du Yard !

- Ok ...ok

- Il n'est pas chez son père, jeta à ce moment Philip avec inquiétude.

Alan Gardner leva les yeux au ciel.

Bon, je vais rejoindre Hartley. Avec la description que vous nous avez faites, Philip, je ne pense pas que ceux qui accompagnent Thomas passent inaperçus! Mais au moins ce Nick Leroux ne porte ni cagoule, ni jogging, c'est déjà ça !

Philip fixa le jeune sergent les yeux complètement exorbités.

- Un problème, Philip? demanda Alan Gardner.

- Euh, non...bien sûr que non...nous devrions y aller ?

Sam ne dit rien, il était presque certain que quelque chose d'important venait de se produire là ,sous ses yeux, dans ce simple échange verbal, mais son intuition lui soufflait que rien ne sortirait de la bouche de Philip avant qu'Alan Gardner n'ait quitté les lieux.

Il prit le jeune homme par le bras.

- Vous venez avec nous ? Peter, demanda-t-il se rendant compte qu'il n'avait finalement pas demandé au géant s'il comptait réellement les accompagner.

- Evidemment que je vous accompagne! ça m'étonne que vous ayez encore tous vos cheveux avec ce gamin!

Sam nota que Philip jetait plusieurs regards inquiets aux alentours tout en essayant d'autre part de le coller le plus possible.

Alan Gardner étant arrivé en bas des marches et leur ayant jeté un rapide signe de main avant de franchir la porte de sortie, il stoppa net au milieu de l'escalier et se tourna vers le jeune homme.

- Accouchez et vite !

- Quoi?....je.....Sam nous devons retrouver Thomas, il n'y a pas de temps à perdre, je....

- Nous sommes tous en chemin pour aller chercher Thomas, Philip mais comment pouvez-vous me cacher quelque chose alors que personne ne sait exactement pourquoi il a quitté ce salon de thé ! Bon sang , il y a un tueur dans le coin qui vous dit qu'il n'a rien avoir avec ce Nick Leroux?

Philip blêmit.

- Je...j'avais peur qu'il vous dise que c'était prioritaire, qu'il ne fallait pas aller chercher Thomas, vous comprenez?

Sam acquiesça.

Philip baissa les yeux.

- Je l'ai vu Sam....enfin il y avait un mec bizarre portant un jogging et une cagoule, ici dans ce marché. il a retenu mon bras. Il disait des choses si étranges à propos d'un jugement qui était proche....

- Vous le voyez ici ?

- Sam, nous devons....

- Vous le voyez !

Philip se hissa sur la pointe des pieds pour scruter la foule.

- Non, je vous promets, je ne le vois pas....

Sam sentit sa conscience se fractionner en deux morceaux distincts. Une partie lui disait de courir à la recherche de Thomas et l'autre lui affirmait que le pire arriverait s'il ne fouillait pas Camden Lock pour retrouver l'homme.

Une main massive se posa sur son épaule.

- Occupez-vous des petits, Sam ! je retournerai ce marché de fond en comble pour vous...malgré ma taille et mes tatouages j'y suis moins voyant qu'un flic.»

A suivre Michelle Huenaerts

Les commentaires sont fermés.