Immersion totale partie 11 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

Immersion totale partie 11 : une petite nouvelle issue de l'univers de Thomas Robin

1

 Philip, à bout de souffle, sentait son cœur cogner violemment dans sa poitrine.

Sam, Seigneur ! où allait-il bien pouvoir le retrouver dans cette marée humaine.

Si jamais Thomas arrive à se sortir de ce mauvais pas ! bougonna-t-il, c'est moi qui le tue !  Ce n'est quand même pas demander la lune que d'espérer pouvoir mettre son nez dehors sans se retrouver dans le pétrin jusqu'au cou.

Il entendit un léger tintement résonner au creux de sa poche !

- Oh purée! Il faut toujours que ça sonne au mauvais moment ces trucs! Allo?

- Philip?

Le jeune garçon par réflexe éloigna le portable de son oreille

Mince, Amélia, la copine de Thomas. Il ne manquait vraiment plus que ça, misère !

Il respira profondément tout en parcourant des yeux la foule, le portable collé contre l'oreille.

- Quelle bonne surprise ! Comment vas-tu?

Le marché couvert comprenant deux étages. Philip décida de gravir les marches afin de pouvoir visualiser l'ensemble des échoppes.

- Est-ce que tu as vu Thomas? Je n'arrive pas le joindre, je pensais qu'il aurait pu m'accompagner dans les boutiques aujourd'hui pour faire nos achats de Noël.

- C'est une très bonne idée! répondit machinalement le jeune garçon qui n'avait presque rien écouté.

Il venait en effet de repérer une silhouette familière dans la foule, bon sang ! c'était Peter Lewis,plus connu dans le quartier sous le nom de Méga Tatoo, ce qui le résumait  assez bien puisqu'il mesurait près de deux mètres et qu'il était spécialisé dans tout ce qui servait ,à des degrés artistiques très différents, à décorer la peau.( voir le Châtimrnt des Mac Law)

- Mais tu n'as pas répondu à ma question?

- Ta question? dit-il en redescendant rapidement les marches.

Il couvrit le portable de la main pour étouffer sa voix.

- Peter Lewis! cria-t-il, Peter, attendez!

Le géant se retourna au grand soulagement du jeune garçon.

- Thomas à des ennuis, Peter! Il est dans le salon de thé de l'autre côté du marché, vous situez? Allez-y s'il vous plaît, Il y a un gars qui veut le pulvériser.Oui, continua-t-il, Thomas va parfaitement bien, Amélia.

- Mais qu'est-ce que tu racontes? entendit-il simultanément devant lui et dans le portable.

- Oui, Amélia, désolé le signal est affreux. Thomas me disait encore il n'y a pas cinq minutes à quel point tu étais importante dans sa vie et qu'il préférerait se brûler les yeux que de regarder une autre fille!

Philip remit le téléphone dans sa poche.

- Il a lorgné sur la copine d'une grosse brute, ne me demandez pas pourquoi parce que si vous pouviez voir le phénomène. Bref! la fille a de gros problèmes et le mec essaye de racketter Thomas pour racheter le passeport de la nana.Thomas m'a demandé de trouver Sam, il est ici...

- Sam Gallager?

- Oui.

Philip saisit de nouveau son portable.

- Et c'est pour ça, Amélia que Thomas est en ce moment même en train de t'acheter tranquillement un joli petit cadeau. En ce moment, ajouta-t-il en posant de nouveau une main sur le portable, il doit être tout bonnement en train de se faire réduire en miettes, je ne sais même pas si vous pourrez encore retrouver ses miettes!

Peter Lewis posa une main sur l'épaule de Philip.

- J'y vais, petit, ne t'inquiète pas!

Philip soupira soulagé.

- Continue de chercher, Sam, ajouta le géant avant de se diriger à grandes enjambées vers la sortie.

- Allo, tu disais?

- À quoi tu joues, Philip? Si Thomas est près de toi, passe le moi immédiatement!

- Mais...mais il n'est pas près de moi, je t'ai dit que...

- Je te préviens, si tu es en train de le couvrir pour un truc qui...

- Mais jamais je ne ferais ça, je...

Philip entendit un léger « tilt » . Son interlocutrice venait purement et simplement de raccrocher.

- Oh mince! mon pauvre Thomas, je pense que de toute façon ta fin est proche.

Il frissonna légèrement, un courant d'air froid s'infiltrait par l'entrée grande ouverte.

Il sentit qu'on le retenait par la manche de son blouson.

- Vous cherchez quelque chose ?

Philip avisa un homme habillé d'un jogging dont le capuchon dissimulait une partie de son visage.

- Non...je....je cherche juste un ami. Il est de la police, ajouta immédiatement le jeune garçon trouvant le nouveau venu inquiétant.

- Oh vous n´êtes donc pas un de ces petits junkies qui polluent notre ville? Ou un de ces maudits rejetons pour qui le jugement est proche.

- Je...voulez-vous me lâcher s'il vous plaît, dit Philip d'une voix mal assurée.

Il eut l'impression que l'autre souriait en relâchant la pression exercée sur son bras.

- C'est une bonne chose, poursuivit l'inconnu, je vous souhaite une magnifique journée.....»

A suivre.... Michelle Huenaerts.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.