• Le Mâitre des Loups

     

    Le Maître des Loups

     

    post 21 mai 2.jpg

    Character : Thibaut Thys

    Photos : Michelle Huenaerts

    "Il avait traversé tellement d’épreuves…Il avait même dû revivre sa mort et tout ça pour quoi ? Retrouver des pouvoirs qu’il ne maîtrisait absolument pas et des souvenirs qui se manifestaient au compte-gouttes.

     La douleur à présent n’avait plus guère d’importance. Ce qui restait, c’était cette tristesse, ce désarroi devant tant d’injustices.

     Alors, Thomas ne sut pourquoi à ce moment, il tomba à genoux émettant un hurlement dans lequel passaient toute sa peine, sa colère, son impuissance…

     Il se rendit compte alors, en s’écroulant la tête dans les mains, que le cri qu’il avait émis n’avait rien d’humain.

     Qu’importe…"

    Michelle Huenaerts-Le Maître des Loups-T and co Editions

     

     

    ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

  • Petites nouvelles en passant

     

    Bonjour Sourire

    de très chouettes rencontres, ce samedi, avec des bouquinistes.  L'occasion d'acheter un petit livre de Sudoku, un Agatha Christie que je ne possédais pas , un livre sur les grands photographes et une carte d'anniversaire réalisée par un artisan plein de talent !

    Etant venue pour vous parler de Thomas Robin, ce fut l'occasion de rencontres toujours fantastiques et enrichissantes.

    Elodie, d'après sa maman, a énormément d'imagination. J'attends avec impatience le chapitre 1 de son livre Souriremais je sais aussi qu'un jour sa maman mettra le mot  "fin" à son roman .  C'est juste une question de temps...

     Elodie.jpg

    Un autre bouquiniste, qui ne m'a pas donné son nom, n'a pas arrêté de me parler de son fils qui propose des spectacles d'imitations.

    Je vous passe donc ce petit lien...

    http://trionf.skyrock.com/

     

    Je vous souhaite, à tous, de continuer à rêver très longtemps et de réaliser ces rêves, bien sûr. Certains tenteront peut-être de détruire cette petite flamme qui vous maintient debout.  J'ai connu ça mais la flamme repousse et grandit, de nouveau, comme ces arbres dans ce clip de Keane .  Je dois, d'ailleurs, au passage, remercier encore celui que j'aime et ma famille parce que, grâce à eux, j'ai retrouvé petit à petit la foi en mes rêves et en l'humain en général et puis, je dois vous remercier, vous, mes lecteurs ,parce que sans vous,  je n'ai plus de rêves tout simplement.. Sourire

    Grâce à vous, T and co grandit et peut donc continuer l'aventure et donc en avant pour le prochain tome ^^.

    Je vous embrasse tous et vous retrouve prochainement.

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

  • La Porte d'Aval : partie 69

     

    La Porte d'Aval 

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 69

     début

    Ici      

    photo bbbbbb

     

    -SALE GOSSE !

    Vincent ragea en donnant un coup de pied dans une motte de terre.

    -Qu’est-ce qui t’arrive ?

    Le jeune homme sursauta. Gaëlle se tenait derrière lui un bouquet à la main.

    -Oh chérie, tu as trouvé des fleurs ? bredouilla- t-il.

    -Où est Thomas ? questionna la jeune femme.

    -Oh ! ...à l’intérieur….il…il voulait faire la vaisselle.

    -LA VAISSELLE !  Thomas est notre invité et TU lui demandes de faire ...

    -Je ne lui ai rien demandé du tout ! coupa Vincent au bord de l’exaspération. Il a voulu faire le ménage,ce n’est quand même pas ma FAUTE !

    -IL …il a voulu... Oh ! quel CHOU ! jeta Gaëlle, en se précipitant à l’intérieur. Elle aura bien de la chance sa future copine !

    Sur le pas de la porte, elle se retourna une dernière fois vers son mari .

    -Tu devrais prendre exemple sur lui !

    -Ben voyons ! râla Vincent, comme si tout le monde ignorait qu’il a toute les qualités !

    Le jeune homme s’affaissa sur la pelouse contre le tronc d’un arbre.

    Il soupira et se rendit compte que le sentiment qui prédominait chez lui à ce moment n’était pas la colère mais le remord .

    Il avait fait semblant d’ignorer les paroles de Thomas mais il les avait, malgré tout, entendues.

    Il avait pensé, jusqu'à présent, que le jeune garçon n’était rien d’autre qu’un sale gamin plein aux as pour qui l’argent ne représentait rien. Mais finalement, en ce moment, ce n’était qu’un sale gamin, point !

    Et pourtant, en y réfléchissant, c’était logique, extrêmement logique. Thomas ne toucherait ses cachets qu’à sa majorité. En attendant, il dépendait de ses parents, tout simplement, comme n’importe quel gosse de son âge !

    Des parents qui n’étaient, certes, pas démunis mais qui ne possédaient quand même pas une fortune leur permettant d’offrir des sommes de 15000 livres !

    Cette somme représentait donc un sacrifice pour le jeune garçon, l’obligation d’accepter un contrat, n’importe quel contrat !

    -Quel con ! murmura Vincent. Comment a- t-il pu être aussi stupide !

    Et une voix ajouta au plus profond de lui :

    "Et toi, comment as-tu pu être aussi détestable ! "

    Mais une chose était sûre : il ne pouvait pas lui apprendre à nager.  C’était trop lui demander. Il imaginait déjà la tête de Gaëlle et de belle maman s’il le faisait. Elles en glousseraient de plaisir et ça, jamais il ne pourrait le supporter !

     

    A suivre...

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires  

     

  • Le Châtiment des Mac Law

     

     

    Le châtiment des Mac Law

     

    " Si vous écoutez le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre...mais après tout, qu’en sait le vent "

    finale châtiment des Mac Law5 blog.jpg

    Character : Thibaut Thys

    Photo : Michelle Huenaerts

     

    "Je suis acteur, vous l’ai-je dit ? Célèbre depuis mes dix ans, adulé par des gens dont je ne connais même pas le visage, vénéré par ce que l’on appelle des « fans » qui me prennent presque pour une relique.

     À ce rythme, on peut vite se prendre pour le centre du monde. 

    On peut même en venir à imaginer que la planète entière nous aime.

    Quel vertige de ressentir autant d’amour.

    Sauf…

    Sauf que tout n’est que mirage car derrière la plus grande des vénérations, peut se cacher la pire des haines. "

    Michelle Huenaerts-Le Châtiment des Mac Law-Prochaine sortie T and co Editions 

      

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Petites nouvelles en passant.

     

    Bonjour Sourire

    J'espère que vous allez bien?

    Pour ma part, beaucoup de travail et un vilain petit virus qui m'a fait perdre ma voix la semaine dernière ( un comble en ce mois de mai particulièrement chaud !)

    Pour le reste, tout avance bien.

    Comme vous le constaterez, " Les Poussières d'une Etoile" sont en cours de réédition mais aussi en cours de réécriture.

    Je sais que j'ai eu un parcours un peu atypique, ce qui a dérouté certains de mes lecteurs. J'ai toujours essayé que chaque tome puisse être abordé de façon indépendante mais je constate qu'il vous a été parfois un peu difficile d'aborder la vie de Thomas à un moment donné sans tout savoir de son passé.

    J'avais décidé que l'Ecorce serait le tome 1 mais je ne peux vous laisser ainsi sur votre faim. Ayant récupéré les droits de TR et ,à votre demande, je ferai du roman "Les Poussières d'une Etoile" le tome 1 en le remaniant dans ce sens et en y ajoutant des éléments nécessaires à votre totale compréhension. Vous saurez tout ...

    Ce livre sera donc un peu différent de la première version et nous avons donc choisi de lui donné un autre nom plus en rapport avec la trilogie :  Le châtiment des Mac Law.

    On va donc le soigner particulièrement.

    Moins de petits points, promis mais vous avez pu constater que je me suis déjà pas mal censurée, à ce niveau, pour "Le Maître des Loups"  Bon maintenant d'autres me disent qu'ils aiment bien les petits points donc pas facile Langue tirée Je ferai pour un mieux Clin d'œil

    Merci d'ailleurs pour  vos critiques concernant "Le Maître des Loups". Je suis heureuse que ce livre vous plaise.

    Pour "Le Sang des Pierres" , prochain tome, laissez-moi un peu de temps .

    Il y aura un beau petit traître dans ce livre( le genre qui vous livre  sans honte aux méchants) et cette phrase qui m'est venue dernièrement : faire le bien ne m'a apporté que le mal , à présent, je fais le mal.

    Sacré programme pour Thomas !

    A partir d'une telle phrase il semble difficile de retrouver la lumière mais j'ai bon espoir que le côté obscur nous quitte à la fin du roman . Vous verrez bien Sourire

    Je vous fais plein de bisous.

     

    J'ai pensé à cette chanson parce qu'après Monet cette semaine, je présenterai Van gogh, à mon cours, la semaine prochaine.

     Et puis, l'été arrive... ( bon, ok encore des petits points mais qui laissent présager plein de choses  ^^)

     

     Pour celui que j'aime. Pour qu'on ne grandisse jamais.

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 68

     

    La Porte d'Aval 

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 68

     début

    Ici      

      

    photo bbbbbb

     

    Partie 68

    -Je ne sais pas nager ! jeta Thomas sur un ton résigné en se laissant tomber sur la chaise.  Le tournage se déroule à Etretat et il me reste une semaine pour apprendre .

    Il lui en coûtait beaucoup d’avouer cela à Vincent mais il n’était plus temps de se montrer difficile et peut-être quand lui jetant un regard suppliant ça allait marcher ( qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire quand même !)

    Mais Vincent éclata de rire !

    -Ah ! Elle est bien bonne celle- là ! Il a oublié de me dire ça ton crétin de garde du corps.

    -Sam n’est pas un crétin ! répondit Thomas qui, sentant la colère monter, voyait s’éloigner à grand pas ( ou plutôt à grands coups de nageoires ) ses leçons de natation.

    -S’il ne l’est pas, il va le devenir, rétorqua Vincent en replongeant son nez dans son journal , m’est avis que ça s’attrape à force de fréquenter un gamin, qui a tellement peu de jugeote, qu’il signe sans réfléchir des contrats pour des films qu’il sera peut-être incapable de tourner !

    Il releva les yeux et plongea son regard dans celui de Thomas :

    -C’est ça ? n’est-ce pas, je ne me trompe pas ? Le tournage se déroulant à Etretat, je suppose que tu as découvert, il y a peu, qu’il serait peut-être nécessaire que tu trempes tes fesses dans l’eau d’où PROBLEME ! Et tu viens de penser dans une candeur naïve qui, je dois le dire, ne te ressemble pas, que ce brave Vincent pourrait peut-être t’apprendre ce qu’il faut faire pour éviter de te noyer ou, PIRE, d’être ridicule dès la première scène ? Dis donc, tu dois être vraiment aux abois pour en arriver à vouloir me demander quelque chose ?

    Thomas déglutit péniblement. Si seulement Vincent avait pu être une grosse mouche…comme il aurait aimé l’écraser sur le carreau avec son journal !

    Il essaya de se calmer et demanda pourtant.

    -Et alors…est-ce que vous…vous  acceptez ? Si vous refusez, qu’est-ce que je vais faire?

    Vincent abaissa son journal et le regarda en souriant.

    -Je me fiche de ce que tu vas faire ! NON ! et mille fois NON ! Débrouille- toi !

    Thomas accusa le coup mais arriva à se maîtriser.

    -Très bien, dit-il ! De toute façon, je pensais bien que vous ne m’aideriez pas. Si vous me cherchez,  je suis à la cuisine…et….

    -Je ne vois pas pourquoi je te chercherais, dit Vincent, je n’ai rien à te dire ! et il replongea dans sa lecture.

    Thomas s’apprêtait à se lever  lorsqu’il sentit quelque chose s’enrouler le long de ses jambes ; il baissa les yeux et vit Minou, le chat de la maison, poser en ronronnant ses deux pattes avant sur ses genoux, le jeune garçon caressa le chat machinalement. Minou ronronna de plus belle en frottant sa tête contre la main de Thomas.

    -Toi au moins, tu es sympa ! murmura Thomas tout bas à son oreille. Tu n’est pas un rancunier à trois quarts demeuré comme ton maître et puis, toi non plus, tu n’aimes pas l’eau, hein ?

    Le jeune garçon prit le chat dans ses bras, l’embrassa et le reposa délicatement par terre.

    Il se dirigea ensuite en soupirant vers la cuisine.

    Lorsqu’il fut hors de vue, Vincent reposa son journal et considéra son chat.

    -Il pense t’acheter avec des caresses, Minou, mais, ajouta- t-il en tendant une main vers le chat, tu seras toujours le gentil chaton à son pèpère...AIE !

    Minou avait lancé sa patte sur Vincent en crachant et s’en allait maintenant vers la cuisine l’air indigné, la queue haute !

    -SALE VENDU ! ragea Vincent, en jetant son journal , tu peux faire ce que tu veux, je ne lui apprendrai pas à NAGER ! ET…. et de plus, tu peux toujours miauler à la mort pour que je te file ta pâtée…..tu n’auras qu’à la demander à « LA STAR » dorénavant !

    Et il sortit en pestant s’aérer dans le jardin.

     A suivre...

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Thomas Robin

     


     

     

    "Il avait traversé tellement d’épreuves…Il avait même dû revivre sa mort et tout ça pour quoi ? Retrouver des pouvoirs qu’il ne maîtrisait absolument pas et des souvenirs qui se manifestaient au compte-gouttes.

     La douleur à présent n’avait plus guère d’importance. Ce qui restait, c’était cette tristesse, ce désarroi devant tant d’injustices.

     Alors, Thomas ne sut pourquoi à ce moment, il tomba à genoux émettant un hurlement dans lequel passaient toute sa peine, sa colère, son impuissance…

     Il se rendit compte alors, en s’écroulant la tête dans les mains, que le cri qu’il avait émis n’avait rien d’humain.

     Qu’importe…"

    Michelle Huenaerts-Le Maître des Loups-T and co Editions

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires