• Petites nouvelles en passant

     Bonjour Sourire

     

    provence 1.jpg

    De retour de quelques jours de repos en Provence où je ne pouvais manquer de partir sur les traces d'Alphonse Daudet.

    Les lettres de mon moulin ont bercé mon enfance mais j'ignorais qu'en fait Daudet n'avait jamais pu acquérir, de son vivant ,ce fameux moulin qui lui a été dédié par la suite.

    Il a juste rêvé qu'il l'avait acheté, s'imaginant y écrire et partager les lieux avec un hibou logé à l'étage .

    C'était en fait une demeure littéraire bien plus réelle que la plus réelle des demeures et il y écrivait chaque jour.

    Ce séjour dans cette jolie région de France dans la demeure du chat Birdy a été un enchantement.  Je pense qu'elle pourrait devenir ma demeure littéraire  ^^

     

    provence8.jpg

    provence7.jpg

    " Ce locataire silencieux me plaît encore mieux qu'un autre et je me suis empressé de lui renouveler son bail.  Il garde comme par le passé tout le haut du moulin avec une entrée par le toit : moi je me réserve la pièce du bas , une petite pièce blanchie à la chaux, basse et voûtée comme un réfectoire de couvent."

    provence4.jpg provence3.jpg

    provence2.jpg

    provence6.jpg

     

    Incroyablement, le chat Birdy a rencontré, un jour, le chanteur Mika. Il me l'a confié ^^.  Ce qui me donne envie de l'écouter...( pas le chat, Mika !)

     

    Je vous embrasse.

    Ah oui ! Tous mes voeux à Kate et William...Bon d'accord, ils s'en fichent mais ça vient du coeur Langue tirée

      


    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La porte d'Aval : partie 66

    La Porte d'Aval 

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 66

     début

    Ici      

      

    photo bbbbbb

     

    Partie 66

    Gaëlle lança en emportant les assiettes à la cuisine :

    -Nous sommes invités à déjeuner chez mes parents à 12h30. Je file acheter quelques fleurs, je reviens…

    -Passer un dimanche chez la vieille taupe ! marmonna Vincent…très chouette, vraiment très chouette ! Ah ! au fait, j’espère que tu n’as rien dit à ma femme…pour… le spot et tout…enfin, tu vois ce que je veux dire ?

    Thomas ne répondit pas, pourquoi fallait-il qu’on vienne lui rappeler cela maintenant ! Il contempla le sol d’un air absent et sembla subitement si abattu que Vincent ressentit malgré lui un sentiment proche de la  pitié.

    En fait, il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait, il détestait pourtant Thomas ou est-ce qu’il était en train de tomber dans le panneau comme tout le monde en se laissant attendrir par le sourire et les yeux bleus de ce maudit gosse? Il fallait réagir !

    Mais le problème, c’est qu’aujourd’hui, il ne savait plus vraiment s’il détestait ce sale gamin ou pas…parfois OUI, Parfois NON ! C’est pourquoi, il continua par :

    -Ce...ce Sam Gallager, m’est avis, qu’il aura résolu cette affaire d’ici peu….

    Mais devant le maigre sourire que lui adressa Thomas, il se secoua et acheva précipitamment par :

    -Comme ça, il sera débarrassé plus vite de toi…ça motive, crois- moi !

    Et il saisit le journal sur la table pour éviter de croiser le regard du jeune garçon.

    Thomas ne répondit pas, il se contenta de soupirer et rassembla les couverts et tasses .

    Vincent leva les yeux de son article.

    -Qu’est-ce que tu fais ?

    -Ben, je vais faire la vaisselle….

    -Tu vas aider Gaëlle ? dit Vincent abasourdi…la « STAR » Thomas Robin fait le ménage à présent ?

    -Qu’est-ce que vous croyez ! Vous pensez que nous avons une meute de serviteurs à la maison…et bien NON ! nous n’en avons pas les moyens ! J’ai des parents qui travaillent tous les deux et qui partent tôt et si « la Star » Thomas Robin, comme vous dites, ne fait pas cuire ses toasts le matin et bien « la Star » Thomas Robin  ne déjeune pas !

    -Je pensais pourtant, rétorqua Vincent narquoisement, qu’un gamin qui touchait 2 ou 3 millions € pour montrer sa tronche dans un film, devait avoir quelques privilèges…

    -Je vois que vous êtes bien renseigné ! jeta Thomas avec dédain, Vous savez mieux que moi ce que je gagne ! Mais pour votre gouverne, continua-t-il en se penchant vers Vincent et en lui lançant un regard noir, sachez que le seul argent dont je dispose actuellement est l’argent de poche que me laissent mes parents (à condition, pensa- t-il, que le révérend Mathieu ne me pique pas tout !) Ce qui fait que, pour le moment, je suis beaucoup moins riche que vous !

    Et il emporta le reste de la vaisselle en se dirigeant vers la cuisine pour mettre un terme à une discussion qui ne pourrait que mal finir de toute façon !

    -Tu n’as quand même pas eu trop de difficultés à économiser 15000 £…..joli comme argent de poche, jeta ,à ce moment, Vincent négligemment.

    Thomas se figea sur place , les tasses tremblant légèrement dans ses mains…si seulement, pensa-t-il, le lustre du plafond pouvait se détacher maintenant pour écraser ce stupide bavard !

    Il sentait la colère le submerger même s’il devait admettre qu’il était impossible à Vincent de savoir ce qu’il lui en avait coûté d’obtenir ces fameux quinze milles livres…Mais il était invité dans cette maison.Vincent l’avait emmené. Sois gentil, Thomas, pensa-t-il…sois poli…quoique, fallait-il vraiment être gentil et poli ?

    C’est pourquoi essayant de se contrôler, il lui répondit en lui adressant son plus beau sourire….

    -Juste une petite minute ,  je vais déposer cette vaisselle à la cuisine ce qui m’évitera la tentation de vous…..enfin de la casser quoi ….et je reviens !

    -Aie ! murmura Vincent, je crois que je l’ai légèrement énervé !

     A suivre...

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Le Maître des Loups

     

    Thomas Robin

    revient prochainement....

     

    DSC_008555.jpg

    Photo : Michelle Huenaerts

    Character : Thibaut Thys

    «  Si vous écoutez le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre…Mais après tout, qu’en sait le vent.» 

    Une pluie fine éclaboussait la lande, cette sorte de pluie infâme qui vous transperce de partout et vous glace chaque membre jusqu’au cœur.

    Pourtant, aujourd’hui, cette eau tombée du ciel était presque une bénédiction  puisque dans ce léger brouillard accompagnant cette fin d’après-midi, elle rendait sa silhouette floue et presque invisible aux yeux de l’autre.

    Il était monté jusqu’en haut, jusqu’au statut de « star » qu’on lui avait bâti et il était là, aujourd’hui, le cœur en lambeaux comme un tas de poussières emportées par la brume et le vent : les poussières d’une étoile qu’on appelait autrefois Thomas Robin. ( Michelle Huenaerts- T and Co Editions- Les Poussières d'une Etoile, le châtiment des Mac Law)

     

     

    Prochaine Sortie T and co Editions

        loup19.gif

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Petites nouvelles en passant

     

    Bonjour.

    Je vous fais un petit coucou rapidement . Sourire

    Je dois remercier Nathalie, Sylvie, Charline, Sylviane, Christiane, Thérèse, Jean-Pierre, Jeannine,André, Jacques, Adrienne, Simone, Pol, Michèle, Willy, Jacqueline, Tommy, Laurie pour tous ces gentils messages à l'occasion de mon anniversaire et aussi Jack pour ce poème de Rudyard Kipling qu'il m'a communiqué. Un sacré boulot !

    Si...

    tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
    Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir;
    Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
    Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
    Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;

    Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
    Sans mentir toi-même d'un seul mot;
    Si tu peux rester digne en étant populaire,
    Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
    Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
    Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

    Si tu sais méditer, observer et connaître
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
    Rêver, mais sans laisser le rêve être ton maître,
    Penser sans n'être qu'un penseur ;
    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent;
    Si tu sais être bon, si tu sais être sage
    Sans être moral ni pédant ;

    Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
    Tu seras un homme, mon fils.
     

    Rudyard Kipling

     

    Je voudrais aussi remercier la Croix Rouge de Belgique pour l'autorisation d'utiliser leur logo afin de vous renvoyer à leur site pour enregistrer vos promesses de dons pour le Japon (Cliquez sur l'image). Merci ...

    Je vous souhaite une très bonne semaine à tous.  Je vous embrasse.^^

    Et après un si beau poème on ne peut qu'espérer...

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La porte d'Aval : partie 65

     

    La Porte d'Aval 

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 65 

     début

    Ici      

     

     

    photo bbbbbb

     

    Partie 65

    Thomas avait été fou de joie de pouvoir retrouver Gaëlle. Il s’était précipité pour l’embrasser .

    Il était bon de rencontrer enfin une femme qui ne manifeste pas l’intention de lui administrer une gifle …et pourtant, elle aussi avait vu le journal ! Normal, Edith était venue le lui apporter !

    Thomas n’arrivait pas à comprendre comment la mère de Gaëlle s’y prenait pour être toujours au courant du moindre potin et ce, même si les dits potins se passaient de l’autre côté de la Manche !

    -Maman achète beaucoup de journaux anglais depuis qu’elle te connaît et elle collectionne tous les articles qui parle de toi ! expliqua fièrement Gaëlle.

    Le jeune garçon s’abstint de demander si l’article de « Star life », le traitant de gamin perverti ,avait lui aussi été découpé soigneusement ! Finalement, connaissant Edith, il était à peu près certain que c’était celui qui devait occuper la première place de sa collection !

    - Je suis désolée pour toi, avait dit la jeune femme…..vraiment c’est horrible ce qu’ils t’ont fait !

    Thomas avait subitement réfléchi ,de nouveau, à sa carrière si compromise. Il n’osait même pas imaginer la tête des gens de l’équipe du film à la vue du journal que tout le monde avait sûrement déjà dévoré !

    Et puis, il y avait John Clent ! Celui-là devait avoir envie de l’étrangler en imaginant la ruine de son film…et puis, il y avait la maison de production  et…

    Thomas se prit la tête dans les mains, il était préférable de s’arrêter  ! A trop penser, il allait finir par devenir fou ! 

    Le mieux était  d’engloutir une deuxième part de gâteau au chocolat. Heureusement, il  y avait le chocolat !

    Le jeune garçon avait donc été se coucher la peau du ventre légèrement tendue et l’esprit un rien plus serein.

    Gaëlle l’avait installé à l’étage, tout en haut, dans une petite chambre mansardée donnant sur le jardin.

    Le papier aux fleurs roses sur les murs et les jolis rideaux bleus donnaient peut-être à la chambre des allures de maison de poupées mais comme il faisait calme ici !

    Thomas s’était étendu de tout son long sur le lit en contemplant le plafond où les derniers rayons du soleil dardaient leur lumière orange et rouge. Il avait fermé les yeux.

    Si seulement ce moment avait pu durer toujours, s’il avait pu rester, à jamais, dans ce village, si loin de tout…si loin de Londres ….

    Thomas sans s’en rendre compte avait finalement sombré tout doucement dans le sommeil…tout habillé au milieu de son lit et non roulé à l’extrême bord comme à son habitude.

    Il avait dû rêver mais n’en avait aucun souvenir, ce qui était sûr, par contre, c’est qu’ aucun cauchemar n’était venu perturber sa nuit .

    Et ce matin , finalement , il se sentait un peu moins démoralisé que la veille, même si la douleur associée au prénom « Eva » semblait simplement légèrement endormie. Mais peut-être qu’un jour elle partirait aussi cette douleur qui sait ?

    Aussi, aujourd’hui, Thomas, à la fin du petit déjeuner, était-il préoccupé par un seul problème : COMMENT APPRENDRE A NAGER EN UNE SEMAINE !

     

    A suivre...

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Le Maître des Loups

     

    Photo blog 7 avril.jpg

    Character : Thibaut Thys

    Photo : Michelle Huenaerts  

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ? 

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

    Michelle Huenaerts 

     

     

    Le Maître des Loups-Michelle Huenaerts-T and co Editions

      


     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Petites nouvelles en passant

     

     

    Bonjour Sourire

     

    Je me suis remise au travail pour la réédition de :

    Thomas Robin et les Poussières d'une Etoile

    Et...

    J'ai acheté le petit cahier traditionnel pour démarrer l'écriture d'un prochain roman où vous retrouverez évidemment Thomas Robin et Sam Gallager.

    Je peux déjà vous offrir le titre de ce prochain ouvrage :

     

    Le Sang des Pierres

    sang des pierres 2.jpg

    Photo : Michelle Huenaerts

    Je ne peux vous donner aucune date de sortie mais je ferai en sorte de ne pas vous faire attendre trop longtemps.

    D'énormes bisous à tous.

    Et j'avais juste envie de réécouter cette chanson ^^

     

     

    Ce Blog n'enregistre pas les commentaires