• Le Maître des Loups

     

    Le Maître des Loups  

     "Ce que l'on cache au plus profond de soi ne peut renaître que par amour...."  

     

    Une aventure qui démarre dans la mystérieuse Venise

     

    post thomas 15 janvier.jpg

    Character : Thibaut Thys

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ?  

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

     Le Maître des Loups-Michelle Huenaerts

     

      

    Petites nouvelles en passant Sourire

    Une semaine pleine de surprises de toutes sortes mais je retiendrai celle d'avoir retrouvé, autour d'un café, des amitiés vieilles de 15 ans .  Si nous avons pu traverser cette vie sans nous oublier et reprendre  notre conversation là où nous l'avions laissée mais plus riche de ce que nous avons vécu tous c'est réellement la preuve que nous avions encore un max de choses à nous dire et j'en suis très heureuse....Je serais aussi très heureuses de revoir ceux dont nous avons parlé et avec qui nous avons partagé des moments vraiment formidables

    Petit message personnel Clin d'œil

    Il y a de très jolis endroits ,peu importe le pays, du moment qu'on y rencontre des gens bien  Sourire. Toutes les peines et les poussières des âmes les plus malmenées peuvent soulever des montagnes et c'est ça qui est beau....alors, ne perdez jamais courage....

    Une très bonne semaine à tous. 

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

  • La Porte d'Aval :partie 55

     

    La Porte d'Aval

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 55   

     début

    Ici    

    photo bbbbbb

     

    Partie 55

    Le jeune garde du corps gara sa voiture devant la maison de Thomas et soupira :

    -Bien sûr que vous n’êtes pas d’accord, vous êtes une tête de mule, alors … Regardez ! continua- t-il en pointant le doigt en direction du muret de la maison des Robin, vous avez de la visite.

    Thomas sortit de la voiture n'en croyant pas ses yeux.

    Philip Morosini et Sam Lederman l’attendaient tous les deux, assis devant sa maison.

    Le jeune garçon s’avança doucement vers eux.

    -Je….je, balbutia-t-il

    Philip se leva.

    Thomas lui tendit la main mais Philip ne la prit pas. Il s’avança et serra Thomas contre lui.

    -Ton père nous a appelés, dit-il, il te cherchait partout.

    Il le repoussa légèrement et continua :

    -TU NOUS AS FAIT UNE DE CES PEURS !

    Sam Lederman donna une légère tape dans le dos du jeune garçon.

    -Je vous demande pardon, dit Thomas….je…je me suis conduit comme le dernier des imbéciles !

    Tu avais raison,  Philip…tu avais raison sur tout ! et je te promets ,Sam ! ajouta -t-il en souriant, que tu pourras signer tous les autographes que tu voudras à ma  place !

    -C’est toi qui les signeras ! répondit son ami.

    Annie et John sortaient à présent de la maison.

    La jeune femme se précipita sur Thomas et manqua l’étouffer en le serrant fortement dans ses bras!

    -Oh ! mon Dieu, Thomas ! Pardon…

    -C’est…c’est de ma faute, maman, balbutia le jeune garçon, je l’avais mérité, je t’assure…

    John s’approcha de sa femme.

    -Tu devrais peut-être raccompagner les amis de Thomas chez eux , il est tard …et j’aimerais avoir une petite conversation avec notre fils!

    -Euh ? oui, dit Annie, venez les garçons.

    Philip se pencha alors rapidement vers Thomas.

    -On se verra à ton retour, camarade ! dis bonjour à la France pour nous et…. Il semblait hésiter mais glissa finalement à l’oreille du jeune garçon :

    -On a dû tout avouer à ton père …pour Timothy et le reste… On n’a pas pu faire autrement ….je t’assure !

    -Il n’y a pas de mal ! dit Thomas. Quand je reviendrai, je vous offrirai les plus grosses pizzas que vous ayez jamais mangées ! j’ai des relations maintenant !Ah ! Et au fait Philip, tu ne vas pas me croire  mais…je n’ai presque plus peur de l’eau !

     

    Ses amis partis, le jeune garçon sentit aussitôt le froid s’engouffrer dans son cœur…SON PERE SAVAIT !

    Thomas n’osait se retourner.

    John sembla deviner son malaise car il tendit la main vers lui.

    -Viens…..viens ici…j’ai dit que je devais te parler, mais… mais je t’assure que je ne vais pas te passer un savon…je suis trop crevé pour ça !

    Thomas s’avança (prudemment) vers John…..celui-ci l’attrapa par l’épaule et l’amena contre lui.

    -Bon sang ! dit-il, une journée n’a pourtant que 24 heures, tu peux me dire comment tu as réussi à faire autant de conneries en une semaine !

    Devant l’air malheureux de son fils, il ajouta :

    -Mais finalement, tout n’est pas entièrement de ta faute…c’est ce fichu Timothy  dont on ne connaîtra sans doute jamais les motivations d’ailleurs …c’est lui qui t’a manipulé !

    Mais , je ne crois pas qu’on le reverra traîner par ici, celui-là. Quant à Mulder, soupira John en relevant doucement le menton de son fils pour l’obliger à le regarder, je ne veux pas savoir ce qu’il y avait d’écrit dans ce maudit document ! Mais quoi qu’il en soit, quand il reviendra en Europe, il faudra T’EXCUSER !

    Thomas détourna la tête, John obligea de nouveau le jeune garçon à le regarder……

    -On ne peut pas obtenir ce qu’on veut à n’importe quel prix, dit-il, même si Mulder est un sale type, ce n’est pas une raison pour t’abaisser à son niveau !Et en ce qui concerne ta peur de L’EAU…Sacré cachottier !  je n’arrive même pas à croire que tu aies pu nous berner pendant tout ce temps !

    -Je …..je vais apprendre à nager, je vais y arriver , papa, je t’assure, balbutia Thomas.

    - Je crois qu’au vu de ce stupide contrat, tu as plutôt intérêt ! Enfin, c’est déjà une bonne chose que tu aies réussi à vaincre ta peur …..et pour le reste, je ne pense pas que John Clent prenne le risque de te noyer.  Il ne va quand même pas tuer son héros dès le début du tournage ! ajouta- t-il narquoisement.

    Allez ! au lit maintenant, tu as l’air épuisé !

    Thomas se dirigea à pas lents vers la maison , c’est vrai qu’il était épuisé…..tellement épuisé et puis il y avait aussi cette boule qui lui serrait la gorge…si seulement, elle avait pu ne pas être là, cette boule !

    Le jeune garçon posa la main sur la poignée de la porte

    John le rappela.

    -Attends…..attends un instant !

    Thomas se retourna.

    - Je sais que tu ne te confieras pas à moi mais tu verras, quoi qu’il en soit,  le temps guérit bien des blessures.

    Le jeune garçon pénétra chez lui, il repoussa la porte et resta un instant adossé contre le bois.

    Il avait TORT…le temps ne guérissait pas tout !

    Que le monde entier le considère comme un pervers, passe encore mais jamais il ne pourrait oublier Eva et la façon dont il l’avait traitée….JAMAIS !

     

     A suivre...Michelle Huenaerts 

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

  • Sud presse

     

     

    SP_NordEclair.gif

     

    SP_NouvelleGazette.gifSP_Capitale.gif  

     Morlanwelz : entre les pages, elle glisse des cadeaux

    Michelle Huenaert a l’art d’associer la force de l’image à celle de l’écriture (T and co Editions)

    Michelle Huenaerts deviendra-t-elle un jour la nouvelle J.K Rowling ? En inaugurant la saga des Thomas Robin, cette enseignante de Morlanwelz a multiplié les démarches originales. Pour son premier tome, elle emmenait son lecteur sur internet, dans l’univers fantastique de son héros. Dans ce second opus, elle a glissé des photos du périple de Thomas chez les maîtres verriers de Murano...

    Martine Pauwels

    Publié le 21/01 à 14h24

    Cette fois, Thomas Robin, le héros créé par Michelle Huenaerts, nous emmène dans les endroits les plus mystérieux de Venise. Entre les pages, vous trouverez les jalons d’une enquête où le fantastique se mêle à la réalité historique. Destiné aux ados à partir de 12 ans, ce polar enchantera également les adultes amateurs d’art et de voyages.

    Michelle Huenaerts ne fait jamais rien comme tout le monde. Enseignante à l’école industrielle de Braine-le-Comte, cette photographe originaire de Morlanwelz est aussi passionnée d’histoire, d’art et d’archéologie. Fascinée par la success story de J.K Rowling (Harry Potter), elle a réinventé à sa manière ce genre de saga littéraire

    En créant sa propre maison d’édition (T and co Éditions), elle commence par se réapproprier tous ses droits d’auteur. En même temps, elle “ accouche ” de Thomas Robin, le héros de son premier livre: l’Écorce d’or. Mieux: elle exploite internet de façon très originale. Ceux qui se passionnent pour Thomas peuvent en savoir plus sur lui en surfant sur le net. Y écouter de la musique en liaison l’univers du livre. Y découvrir des bribes inédites sur l’histoire intime de leur héros... C’était il y a deux ans. “ Je sais que le livre n’est pas toujours évident à aborder pour un ado. C’est pourquoi je le prends volontiers par la main, afin de le conduire au texte. Que ce soit grâce à la musique d’un groupe rock ou par l’image ”. Cette fois, Michelle Huenaerts va plus loin. Entre les pages du Maître des Loups, son second livre dans lequel on retrouve le personnage de Thomas Robin, elle a glissé des photos de son périple à Venise. Des clichés qui correspondent aux pages du récit. Le lecteur a ainsi l’impression de participer à l’enquête. Des photos qui sont comme autant de surprises. “ L’intrigue de ce second roman évoque l’alchimie des maîtres verriers de Murano. À bord d’un petit bateau piloté par Paolo (dont la mère est dentellière à Murano), j’ai découvert des endroits secrets et fascinants. Ma quête m’a menée

    dans le Cimetière de San Michele, l’Isola del deserto, l’ossuaire de Sant’Ariano... C’est dans ces endroits que Thomas doit retrouver des connaissances perdues afin d’échapper à un ennemi pervers et terrifiant. Est-il réellement la réincarnation d’un maître verrier du Moyen-Âge? ” On comprend qu’à Braine-le-Comte, ses élèves de l’école industrielle attendent avec impatience son cours d’histoire de l’art et de photographie. Dernièrement, Michelle a retracé pour eux l’incroyable histoire du château de Mariemont à travers les âges. Ils ont dû trouver cela aussi passionnant qu’un polar fantastique. Même si tous les éléments du cours étaient cette fois rigoureusement vérifiables.  

     

    ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Le Maître des Loups

     

    Le Maître des Loups

     Un alchimiste, le seul à avoir pu créer l'élixir le plus terrifiant, un jeune acteur et...Venise   

    Character : Thibaut Thys

    post blog 20 janvier.jpg

     

    -   J’ai visité un jour St Michele, par simple curiosité je l’avoue.  Je n’ai pu découvrir les lieux de mes propres yeux mais … le reste n’est juste qu’une question de déductions.  Vous l’avez déjà dit à notre cher Thomas ? Ça risque de lui faire un sacré choc ! Mais après ce qu’il vient de vivre, je suppose qu’il peut endurer le reste.  Alors, qui est le monstre de nous deux, Ballerini ?

    -   San  Michele, murmura Thomas, le cimetière ?

    88888888888888888888

    Petite nouvelle en passant.

    Petite pensée pour Daniel Balavoine décédé le 14 janvier 86. 

    Je me souviens, il y a longtemps,  avoir cassé ma petite tirelire pour une collecte destinée à une pompe à eau en Afrique...Rien qu'une petite goutte que ce don .

    Il fait partie de ces artistes qui donnent une ligne de conduite sans peut-être s'en rendre compte, ligne à  laquelle on voulait tous croire. 

    Je pense qu'il a dû faire d'une génération des idéalistes même si ses rêves finalement se sont un peu perdus, aujourd'hui, dans une époque qui aime l'uniformité et où on s'attache à ce qui peut être utile pour arriver à la réussite alors que la sagesse dit que la réussite n'est finalement qu'un accident de parcours comme un autre ^^ . Sûr en tout cas  que Daniel Balavoine doit encore chanter avec les anges ...et sûr que je suis toujours aussi triste de son départ.  J'aimerais bien que revienne un de ces êtres avec tant de lumière...

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 54

     

    La Porte d'Aval

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 54   

     début

    Ici    

    photo bbbbbb

    Partie 54

    PICCADILLY CIRCUS  !!

    Lorsque le jeune homme l’avait informé de l’endroit où il comptait le conduire, Thomas avait bien failli s’évanouir.

    Sam n’en avait pas démordu mais il avait été presque obligé de le traîner de force à l’intérieur d’un établissement  particulièrement bondé en ce début de soirée.

    -Vous avez réservé ? demanda distraitement une jeune femme blonde à l’entrée, sans vraiment les regarder.

    -Non ! répondit Thomas….ça ne fait rien, au rev…

    Il voulut s’enfuir mais Sam le rattrapa par le col de son tee- shirt.

    -Vous avez bien une petite table pour Monsieur Thomas Robin ?

    Misère! pensa le jeune garçon qui aurait mille fois préféré se trouver à ce moment au-dessus du London Bridge ( surtout que maintenant, il n’en avait plus vraiment peur !)

    Thomas sentit la chaleur lui monter aux joues.

    -Monsieur Robin ? répéta la jeune femme en écarquillant les yeux, Thomas Robin ?…..Sergio, lança-t-elle en se retournant …..E incredibile ! è il piccolo Thomas Robin ! Il bambino che passa a traverso gli specchi (miroirs)….Presto ! una tavola!!

    -Oh !…ha ragione !.. non é possibile ! cria un homme en tablier blanc en sortant de sa cuisine.

    Il se jeta sur Thomas et lui secoua violemment la main

    -Santa Maria …Come stai, signore Robin?

    -Euh ? bene , répondit  Thomas…Molto bene.

    En fait, il ne se sentait pas “bene “ du tout mais il accepta cependant de suivre l’homme vers une table qui, bien entendu, était la plus en vue du restaurant !

    Thomas s'installa, dévisagé par l’ensemble des clients présents dans le restaurant et jeta à Sam un regard chargé de haine auquel le jeune homme répondit par  :

    -Charmant endroit, n’est-ce pas ?

    Mais finalement, la soirée se déroula plutôt bien.

    Thomas, entre chaque bouché de pizza, n'arrêta pas de signer des autographes et Sergio insista  pour lui faire visiter son établissement de la cave aux cuisines.  Il n'accepta d'ailleurs de le laisser partir qu’après qu’il eut accepté une bouteille d’un litre et demi de grappa qu’il tenait à présent sous le bras.

    -Je ne vous conseille pas de tout boire aujourd’hui ! lança Sam.

    Thomas s’arrêta subitement et passa rapidement la bouteille au jeune homme.

    -Tenez ! prenez ça et cachez-la, il ne manquerait plus que ma mère lise demain dans Star Life : «  Le jeune Thomas Robin a été surpris à Piccadilly Circus avec une énorme bouteille d’alcool sous le bras ...Est-ce le monde perverti du cinéma qui en a fait un ivrogne ? Vous êtes appelé à répondre à un nouveau sondage !…. »

    -Je vous préfère comme ça !

    Mais rassurez-vous, Star Life ne paraît pas le samedi !

    -Vous en savez des choses !dit Thomas en entrant dans la voiture.

    -Oui, répondit Sam, en s’asseyant derrière le volant et en faisant tourner la clé de contact, c’est normal…..je leur ai rendu une petite visite…

    Et devant l’air ahuri du jeune garçon, il continua :

    -Ah ! oui et au fait , j’ai oublié de vous informer que….disons…et bien , j’ai pu les persuader de ne jamais recommencer ce genre de chose !……si ça vous intéresse, continua- t-il narquoisement.

    -Vous….vous, comment avez-vous réussi à obtenir cela ? questionna Thomas complètement abasourdi….moi….moi, ils m’auraient envoyé bouler.

    -Ça ! rétorqua Sam, c’est parce que vous n’êtes pas au courant que le patron de «  Star Life » est propriétaire de biens immobiliers qu’il n’a pas déclarés aux finances de sa Majesté !

    -Vous….Vous aussi ,vous avez fait du chantage ?! dit Thomas complètement effaré.

    -Je ne le voulais  pas ! répondit le garde du corps légèrement ennuyé, mais j’ai bien été obligé….  sinon le patron aurait porté plainte ...parce que... disons que j'ai légèrement froissé son habit,on va dire...

    -Vous…..vous avez fait quoi ?

    -Oui, bon d’accord ! j’admets que ce n’est pas un exemple à suivre mais….mais il m’a vraiment poussé à bout…..c’est… c’est un vrai torchon ce journal .. et……

    -Et ?

    - Grâce à cela, j’ai appris au moins une chose…..

    -Quoi ?

    -La photo et les renseignements concernant votre balade ont été déposés anonymement au journal…..la personne n’a réclamé aucun argent !

    -Mais alors….mais alors, bredouilla Thomas ,ce…ce n’est pas Eva !  qu’est-ce qu’elle y aurait gagné ? Elle m’a dit qu’elle voulait être  journaliste plus tard , je ….je pensais qu’elle….qu’elle avait essayé…

    -Quelquefois, dit Sam, vous êtes très intelligent, Thomas, mais sur ce coup là…

    La voiture était arrêtée à un feu rouge , Sam se tourna vers le jeune garçon et continua :

    -Vous imaginez vraiment votre petite amie monter un coup comme ça.La seule chose qu’elle a dû faire, continua- t-il en redémarrant, c’est de  rameuter toutes ses copines pour les faire saliver d’envie !

    -Ne parlez pas d’elle comme ça !

    -Ah ! non ? décidément Thomas vous êtes encore plus naïf que je le croyais…..

    Vous pensez vraiment que si vous n’étiez pas THOMAS  ROBIN, cette fille aurait accepté d’aller se promener à Hampstead Head avec un gamin qui n’a même pas treize ans ?

    Il ajouta :

    -Elle ne vous a pas demandé ce qu’il y avait sur votre compte en banque par hasard ?

    -NON ! ragea Thomas.

    -Ben ….c’est qu’elle n’y a pas pensé, jeta négligemment Sam, moi, je l’aurais fait !

    -De toute façon, c’est FINI..alors, vous devez être content !

    -Non…Je ne suis pas content, Thomas, lança Sam...je ne suis pas content ….parce que ça aurait été beaucoup mieux que ce soit cette fille qui ait fait ça !

    -Vous…vous ne voulez pas dire…..

    -Vous voyez, dit Sam, que lorsque vous voulez être intelligent, vous y arrivez !

    Il ajouta pour essayer de consoler le jeune garçon…

    -Il faut oublier cette fille !  croyez-moi….c’est mieux ! on a d’autres problèmes plus importants à régler !

    Vous avez toute la vie devant vous.  Un jour, vous rencontrerez quelqu’un….. quelqu’un de votre monde….quelqu’un de bien……..vous seriez malheureux avec Eva, je vous assure, elle se fiche complètement de vous, c’est l’acteur « Thomas Robin » qui l’intéresse !

    -Je ne suis pas d’accord ! vous….vous avez tort et je vous le prouverai!

     

    A suivre...Michelle Huenaerts

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Le Maître des Loups

     

    Le Maître des Loups

     

     "Ce que l'on cache au plus profond de soi ne peut renaître que par amour...."  

     

    photo michelle.jpg

    Michelle - Photo : Nathalie Georges

     

     

     

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ?

     

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires