• Le Maître des Loups

     

     

    Le Maître des Loups

      "Ce que l'on cache au plus profond de soi ne peut renaître que par amour...."

    

    Il distinguait des formes alors qu’il avait l’impression de marcher à reculons pour s’éloigner de cette lueur.  Il essayait de lutter mais son corps était attiré vers l’arrière.

    Et enfin, il se sentit glacé.  Il tombait, s’enfonçant et s’enfonçant encore.

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ?

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

     

  • Sortie du Maître des Loups

     

     

    Si vous faites partie de nos lecteurs,  ( vous nous avez communiqué votre mail lors de salons ou vous nous l'avez envoyé à tandcoeditions@skynet.be avec le code ISBN de l'Ecorce d'or), T and co Editions, pour vous remercier de votre soutien et votre fidélité vous donne l'opportunité de commander directement chez nous "le Maître des Loups" au prix de 12,90 € + frais de port au lieu de 18,50 €.

    Mais... 

    Nous offrons cette opportunité à tout autre également  jusqu'au 1er janvier à l'occasion des fêtes de fin d'année.Sourire

    Et...

    La librairie Educ'Actif à Bassenge s'associe à cette opération en mettant en vente le Maître des Loups à 15,90€ au lieux de 18,50€.

    Si on compte les frais de port , le livre est donc en vente directe chez Educ'Actif au même prix que chez T and co et ce, jusqu'au 1er janvier!! ^^

  • Petites nouvelles en passant

     

    Hello ^^

    Sortie chaotique pour le Maître des Loups. La neige s'est invitée et Thomas Robin a eu bien du mal à traverser les Ardennes ( où le livre est imprimé ) pour nous rejoindre.

    A présent, tout est rentré dans l'ordre de notre côté mais c'est la poste qui enregistre des retards, toujours à cause de la neige ....ah stress!!!

    Ah , au fait, nos deux gagnants sont :  Marie Claire et Yves qui remporte Le Maître des Loups, félicitation. Sourire 

    A présent, je vais un peu me reposer et donc laisser ce dernier roman à votre jugement...J'espère de tout coeur qu'il vous plaira...

    Je vous souhaite un merveilleux Noël et une superbe année 2011!!

    Et...DEMAIN SERA PARFAIT Sourire

     

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 52

     

    La Porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 52    

     début

    Ici

     

       photo bbbbbb

     

    Partie 52

    Sam Gallager débarqua une heure plus tard chez les Robin pour découvrir John complètement effondré sur les marches de son perron.

    -Qu’est-ce qui se passe ? demanda le jeune homme avec inquiétude.

    -Thomas est parti, murmura John, sa mère l’a giflé à cause de cet article et…et il est parti ! Depuis, ajouta- t-il, Annie est en pleurs….elle a peur qu’il ne lui soit arrivé quelque chose…

    Sam s’assit à côté de John.

    -Pauvre gosse ! murmura- t-il. Il n’a rien fait de mal, il est tombé amoureux, c’est tout !

    -Oui ! dit John , mais il n’a pas été très malin !

    -On est souvent stupide dans ces cas- là, dit le jeune garde du corps. Thomas, pour certaine chose, paraît très adulte mais c’est un gosse, John…rien qu’un sale gosse ! Mais, ajouta- t-il en soupirant, un sale gosse que j’aime beaucoup !

    -Il faut le retrouver, Sam, j’ai peur qu’il n’ait fait une bêtise…j’ai prévenu la police mais ils ne veulent pas bouger !

    Ils disent que c’est trop tôt…et…

    Sam semblait réfléchir…puis subitement, il se tourna vers John complètement paniqué.

    -Oh ! Mon Dieu ! murmura- t-il…Faites que je me TROMPE !!

     

    Thomas était complètement épuisé...

    Depuis combien de temps traversait-il la ville , une heure….deux…

    Quelle importance….. 

    De toute façon…plus rien n’avait d’importance !

    Même les vitrines des marchands de journaux avec son visage s’étalant partout ne le touchait plus.

    Thomas ne ressentait plus la moindre douleur.

    Pour souffrir, il fallait un cœur …mais, là où ce cœur aurait dû se trouver normalement, le jeune garçon ne ressentait plus qu’un grand vide. 

    Les larmes avaient séché depuis longtemps sur ses joues….. pleurer, c’était encore espérer ! Mais Thomas n’espérait plus …et s’il était vrai que quelqu’un voulait réellement sa mort, pourquoi ne pas lui faciliter la tâche puisque tout le monde le détestait à présent :  ses meilleurs amis, ses parents, Eva et même Sam Gallager qui pourtant ,pensa amèrement le garçon, était payé pour le supporter !

    Mais Thomas savait au fond de lui que ce n’était pas l’argent qui avait fait demeurer le jeune homme à ses côtés.

    Sam avait eu de l’affection pour lui, il avait tout fait pour le protéger …et LUI, Thomas, il l’avait berné, il lui avait menti

    Il avait déçu tout le monde et avait fait un beau gâchis !Personne ne le regretterait à présent, c’était certain……….

    Le jeune garçon s’engagea sur King William  Street……c’était sa dernière étape avant Le LONDON BRIDGE.

    Plus que cent mètres…cinquante…dix…

    Dans dix mètres, il serait mort…cinq...deux…….

    Un bus à impérial passa sur sa gauche lui ébouriffant les cheveux. Il y avait quelques rares passants.Thomas ne s’arrêta pas !

    Ça y est, elle était là...

    Le jeune garçon se sentait trembler de la tête aux pieds. 

    Elle était là, la Tamise, en bas ,à briller doucement sous les derniers rayons du soleil.

    Thomas suivit la rambarde et ferma les yeux.

    S’il pouvait arriver jusqu’au milieu du pont, il n’aurait plus qu’ à les rouvrir et à contempler le fleuve…

    Là, c’était certain, tout serait fini, il n’y survivrait pas !

    Il devait être au centre à présent.

    Thomas saisit la rampe des deux mains et...

    Il s’attendait à voir l’eau grise quand il regarderait en bas …une eau qui l’attirerait irrémédiablement, qui l’arracherait du sol et l’emporterait jusqu’au fond…mais Thomas ne vit rien de tout cela ….

    Un visage s’était substitué au fleuve…

    Une pensée qui lui traversa soudain l’esprit.

    Cette pensée, c’était celle d’une jeune femme aux grands yeux bleus et aux longs cheveux foncés : GAELLE ?

    Pourquoi venait-il de penser à elle à cet instant précis, pourquoi son image venait- elle de remplacer celle du fleuve, pourquoi venait-elle de s’interposer entre lui et le FLEUVE ?

    Et Thomas se rappela ce que la jeune femme lui avait dit l’année dernière après lui avoir sauvé la vie :

    Il entendait presque sa voix résonner doucement dans sa tête…

    «  Je crois que le destin ne voulait pas te perdre ……quelque chose ne voulait pas que tu meures ici bêtement dans ce métro…… »

    Que tu meures ici bêtement ……que tu meures ici bêtement……..

    La même phrase résonnait dans la tête de Thomas, s’amplifiait…..s’amplifiait……….

    -THOMAS ! hurla une voix, ne bougez pas…je viens vous chercher !

    Sam traversa le London Bridge en courant.

    -Thomas ! Oh ! bon sang, vous finirez par me tuer !

    Il arracha le jeune garçon de la rambarde et le serra contre lui.

    -C’est fini, Thomas….tout va bien! Vous n’êtes pas seul, croyez-moi ! Tout le monde vous aime, tout le monde est mort d’inquiétude à votre sujet !

     

    A suivre...Michelle Huenaerts

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • Le Mâitre des Loups

     

    Sortie officielle du roman

    Le Maître des Loups Sourirele Maître des loups 2.jpg

     

     

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ?

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

  • Le Maître des Loups

     Oseriez-vous affronter vos pires terreurs ?

    post du 14 fdécembre.jpg

     Character : Thibaut Thys

     

     

    - Regardez, professeur, le même blason, le même oiseau. Même sans votre aide, il est facile de conclure que Thomas Loiseau, l ’alchimiste,

    est bien le demi-frère du baron Edouard de Gomezée enterré ici.

     

    8888888888888888888888888

     Et bien, plus que quelques jours de patience....

     J'espère que vous me suivrez dans cette nouvelle aventure..... Sourire et que vous l'aimerez autant que moi.Vous avez encore quelques jours pour nous communiquer vos mails avec le code ISBN de l'Ecorce d'or et rejoindre ainsi le club TR et pouvoir peut-être....ah... surprise!! Innocent

     Plein de gros bisous.

      

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 52

     

    La Porte d'Aval

     

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 52    

     début

    Ici

       photo bbbbbb

    Partie 52

    Il poussa la porte.

    Le magasin était encombré de vieux meubles et de tableaux de toutes sortes. Thomas n’y fit guère attention car là, derrière le comptoir à côté d’une grande femme blonde ( qui devait être sa mère), se tenait Eva, un chiffon à la main, en train d’astiquer une vieille lampe en faïence.

    -Thomas ?

    La femme blonde le considéra un instant et sourit.

    -Oh ! Monsieur Robin, quelle surprise…bon…..ben je vous laisse…

    Et elle s’éclipsa discrètement.

    Thomas la suivit un moment des yeux et reporta son regard bleu chargé de haine sur Eva.

    -Qu’est-ce qui se passe ? murmura la jeune fille. Qu’est-ce que tu fais ici ?

    Le jeune garçon jeta le journal sur le comptoir.

    -Je suppose que tu es satisfaite ?

    -Qu’est-ce…..qu’est-ce que tu veux dire ? répliqua Eva.

    -J’espère au moins qu’ils T’ONT bien PAYE pour ça ! cracha Thomas.

    Eva déplia le journal.

    -Oh mon DIEU !!  Thomas, tu ne peux pas croire que j’ai fait ça !

    -Si tu l’as fait, bien sûr, que tu l’as fait et moi je suis un imbécile de t’avoir cru ! t’avais raison Eva quand tu disais que tu n’étais rien ! Mais c’est pire, dit-il en avançant son visage près du sien : TU ES UNE MOINS QUE RIEN !

    Thomas ressentit une immense douleur sur la joue gauche.

    Eva l’avait giflé de toutes ses forces.

    -Fiche le camp, dit-elle,tout de suite !

    Le jeune garçon saisit la lampe et déversa toute sa rage en la brisant contre le mur puis il se dirigea en tremblant vers la porte.

    -Encore une chose avant que tu partes, Monsieur Robin, ce n’est pas moi qui t’ai fait ce coup là ! et ….c’est TOI qui est un moins que RIEN !

    Thomas claqua la porte de la boutique et se retrouva dans la rue encore ivre de colère mais la colère fut bientôt remplacée par un sentiment de profonde tristesse …Et si elle disait la vérité...si ce n’était pas elle ?

    C’était TERRIBLE, il venait de la perdre ELLE AUSSI ! et qu’importe finalement qu’elle soit à l’origine de tout cela ou non qu’importe si, au moins, il avait pu encore avoir sa main dans la sienne.

    Mais c’était fini !…….TOUT ETAIT FINI !

    Sans vraiment s’en rendre compte…….il arriva devant chez  lui. Oh ! ne plus penser à rien, monter dans sa chambre,  s’étendre et DORMIR !  Peut-être qu’après tout, tout ça n’était qu’un mauvais rêve, peut-être qu’il allait se réveiller sur le sol de sa chambre après être tombé de son lit à la suite de ce CAUCHEMAR? Oui, c’est ça ! c’était sûrement un cauchemar.

    Thomas poussa la porte .

    -COMMENT AS- TU OSE FAIRE ÇA!

    Annie se tenait tremblante de rage devant lui,apparemment elle avait dû l’attendre en faisant les cent pas dans le couloir d’entrée.

    j’ai quitté plus tôt mon boulot, dit- elle complètement hors d’elle….quelqu’un m’a apporté ce torchon …..

    Et Thomas reçut, une fois de plus, le journal en pleine figure !

    -Toi !continua t-elle ,avec une fille de seize ans !…Toi qui as profité de notre confiance pour te livrer à des ACTES ...

    -Mais….mais je n’ai rien fait du tout, balbutia Thomas …je …je t’assure…je…….

    Il n’eut pas le temps d’en dire plus car Thomas reçut, à ce moment, sa deuxième gifle de la journée !

    Annie sembla regretter immédiatement son geste. Elle considéra un moment Thomas avec effarement puis….

    -Thomas …. reviens !

    Mais le jeune garçon n’entendait plus rien . Il allait en FINIR, en finir avec tout ça, de toute façon…….IL N’Y AVAIT PLUS D’ESPOIR !

     

    A suivre...Michelle Huenaerts

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires