• Bonne rentrée !

     

     

    La rentrée, pour beaucoup, sera ce mercredi. Je vous souhaite une nouvelle année scolaire merveilleuse ( oui je sais...mais positivons de toute façon on y échappera pas ^^)

    Pour ma part, je donne des cours mais à petites doses, je vous rassure, en photo et histoire de l'art.  Cette année j'ai pu enfin prendre les directions que j'aimais et SURTOUT ces cours se donnent enfin le jour alors qu'avant, ça devenait presque des cours de nuit !! Sourire

    Nouvau public, nouvel horaire et nouvelles résolutions!  c'est bien de changer parfois ^^

    Bonne rentrée à tous!!

    Je vous embrasse

    ( PS : mon compteur, lui, ne fonctionne toujours pas...pas décidé à rentrer celui-là! mais je remercie les 2127 visiteurs qui ont eu la gentillesse de visiter notre blog au mois d'août ...merci aussi à Google analytics pour ces infos ^^) 

  • Thomas Robin : le Maître des Loups

     

    Thomas Robin

    Le Maître des Loups

    (sortie décembre 2010)

     

    venise Thomas1.jpg

     Thibaut Thys

    "Et là, tandis qu’il descendait vers l’aéroport de Marco Polo, il ressentait que si le génie de l’être humain ne pouvait exister qu’en un seul lieu, il ne pourrait qu’être là, dans cette ville arrachée aux eaux comme un défi aux éléments, une cause perdue sur l’avenir et un anéantissement qui viendrait forcément.  Mais en attendant, la ville brillait sous les premiers rayons du soleil dans son insolente beauté. Elle n’avait pas encore renoncé.

    « Nous ne perdrons pas, Thomas… »

    Il reprit alors espoir.  Sa cause paraissait perdue elle aussi mais en attendant il était vivant !"

     

    "L’homme, représenté sur une toile du couloir juste au-dessus de l’escalier, était jeune, les cheveux bruns, le regard perçant.  Lydia n’avait pas réussi jusqu’ à ce coup de fil à en détacher les yeux.

    -   Qui est cet homme ? avait demandé Alan Gardner.

    Timothy les avait alors invités à se rapprocher pour lire l’inscription au bas de la toile :

    Thomas Loiseau - Nicolas Poussin- 1652"

    Le Maître des loups -Michelle Huenaerts- T and co Editions

     

      

    Bonjour,

    je passe rapidement vous faire un petit coucou Sourire et vous faire également une petite confidence ...

    Mon grand-père était chimiste et il était un homme formidable un peu distrait comme le professeur tournesol ...entre chimiste et alchimiste il n' y a pour moi, en pensant à lui, que peu de différence....allez savoir si c'est pour cela qu'il est question d'alchimie dans mon prochain roman... 

    Je viens de terminer le livre des frères Bogdanov " le visage de Dieu" parlant du big bang et surtout du rayonnement focile, écho de la formation de l'univers,  mis en évidence par le physicien George Smoot en 1992 : ce qu'il a appelé le visage de Dieu.  Si je me rappelle bien les annecdotes de la famille, mon grand père avait aussi vu cette trace dans l'infiniment petit.

    J'ai adoré ce livre qui ouvre des portes fascinantes et décrit des découvertes hallucinantes, je vous le conseille Sourire 

    

    Mon choix musical de cette semaine parle aussi d'une autre constante universelle . Je pense que Lara a résumé l'essentiel

    Aime et fous toi de la haine ...  mais j'ajouterais que préserver son monde et son univers est peut-être la meilleure façon de ne jamais être tenté par cette haine.^^

    Je remercie, en tout cas, moi aussi le cadeau qui m'est offert ...Sourire

    Et encore une petite photo de la plus belle ville du monde à mes yeux 

    Je vous embrasse.

     

    venise (50).JPG 

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 40

     

     

    La Porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 40

       début

    Ici

       photo bbbbbb

     

    Partie 40

    -Pas lui ? mais…mais…

    -Je ne crois pas que ce soit lui qui ait coupé la corde , expliqua Sam.  J’admets qu’il aurait pu demander à quelqu’un de le faire mais ce n’est pas logique car, même si vous étiez mort, il n’était pas du tout certain de pouvoir récupérer l’acte et alors……

    -Alors, continua Thomas…tout le monde aurait su…et…

    -Il avait l’air vraiment paniqué quand le spot est tombé, continua le jeune homme.  Je ne pense pas qu’il s’inquiétait de votre état de santé, Thomas!   Il s’inquiétait pour le papier qui était dans votre poche !  Mais ça veut dire…

    -Ça …ça veut dire que quelqu’un d’autre a essayé de me tuer ?

    -Ça en a l’air, soupira Sam, vous n’avez pas une idée ?

    -NON ! bien sûr que non ! Qu’est-ce que je vais faire ?

    -Surtout, garder votre calme !  Il n’est pas dit que c’est à vous qu’on en veut, c’est peut-être la production qui est visée. Quelqu’un essaie peut-être de porter préjudice au film et   malheureusement pour vous, vous êtes la « star » de ce  film. Plus de Thomas Robin, plus de « Porte  d’Aval » !

    -C’est bien ma chance, s’ils veulent arrêter le film, ils ne pourraient pas plutôt dynamiter la falaise ? pour ça, je leur filerais volontiers un coup de main !

    -La falaise ?

    -La Falaise d’Aval,  c’est là qu’on va tourner,en France , à Etretat !

    -Et pourquoi voulez-vous la dynamiter ? questionna Sam en souriant.

    Thomas se leva et ramassa près de la porte le livre qu’il avait jeté à la tête de son ami, il montra ensuite la photo de « La Porte » à Sam et ajouta n’en étant plus à un aveu près:

    -Je ne sais pas nager, j’ai une peur bleue de l’eau et de plus, j’ai réussi à faire éjecter ma doublure ce...

    -Ce qui signifie poursuivit Sam en reposant le livre, qu’il est plus que temps que vous appreniez à nager !

    -Ap…apprendre à nager, répondit Thomas effaré, mais…mais comment ?

    -D’abord en achetant un maillot….enfin, disons qu’un slip de bain suffira …faut pas choquer les bonnes mœurs !

    -C’est malin !

    -Ensuite, continua Sam , vous payez votre entrée à la piscine et…

    -Vous vous fichez de moi, Sam ! je vous dis que j’ai une trouille bleue de l’eau !

    Le garde du corps soupira.

    -Hélas, je crois qu’il va falloir l’oublier, Thomas ! vous n’avez pas le choix . Ce n’était pas très malin de signer ce contrat mais maintenant, vous êtes dos au mur ! Vous allez partir dans  quelques jours chez vos amis, essayez de trouver là-bas le moyen d’apprendre à nager !

    Sam Gallager se leva.

    Il faut que je descende pour envoyer un message ça fait deux jours que j’essaie de joindre mon patron…..je me demande où il a bien pu passer celui-là !

    -Apparemment, de la façon dont vous en parliez dans la voiture, il n’a pas  l’air commode votre patron !

     Sam qui s’apprêtait à sortir se retourna vers le jeune garçon.

    -Je vais vous faire une confidence , Thomas : mon patron …c’est surtout mon père !

    -Votre père ? ben ça! Et c’est bien de travailler avec son père ?

    -Vous n’avez pas idée ! répondit Sam en levant les yeux au ciel.

    Il posa une main sur la poignée de la porte.

    -Sam !

    -Oui ?

    -Je vous remercie …pour tout….vraiment….et parlant de père…vous ….vous …s’il vous plaît…il ne faut pas parler de tout cela à mes parents.  Si ma mère entend le dixième de ce que vous m’avez dit, elle est bonne pour l’hôpital psychiatrique…je vous assure !

    Sam se retourna et soupira.

    -D’accord, je n’en parlerai pas mais seulement pour l’instant, tant que je n’en sais pas plus !Mais alors, ajouta- t-il précipitamment, pas  d’imprudences hein !

    Thomas acquiesça .

    -Je reviens tout de suite, vos parents viennent vous chercher dans trois quarts d’heure …alors, niveau bêtises….faites une pause, s’il vous plaît!

     

    A suivre...Michelle Huenaerts

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 39

     

     

    La Porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 39

       début

    Ici

       photo bbbbbb

     

    Partie 39

    "Un léger cognement retentit contre le bois de la porte. Thomas se recoucha précipitamment dans son lit.

    -Je ne vous dérange pas ? Monsieur Robin, dit Sam Gallager en entrant dans la chambre.

    -Appelez-moi Thomas, répondit le jeune garçon d’une petite voix.  Je vous ai entendu là- bas, vous avez dit : réveillez-vous, Thomas ! je n’ai pas rêvé n’est-ce pas ?

    -Non, dit Sam Gallager en lui souriant,c’est vrai ! Vous m’avez fait une de ces peurs !

    -Asseyez-vous, Monsieur Gallager.

    -Sam ! il faut m’appeler Sam.

    -J’avais un ami qui s’appelait Sam , murmura Thomas, mais comme je suis très intelligent, je viens de le mettre à la porte.

     -Il va revenir ! affirma le jeune homme, et l’autre aussi d’ailleurs, l’amitié, c’est comme l’amour, il y a parfois des débordements mais…

    -Qu’est-ce que vous venez de dire ? jeta Thomas en se redressant dans son lit. C’est bizarre, quelqu’un m’a dit presque la même phrase…mais…mais cette personne , j’aurais mieux fait de ne jamais la rencontrer ! ajouta- t-il immédiatement.

    -Que s’est-il passé, Thomas ?

    -Passé ?

    -En sortant de la voiture , expliqua Sam, vous sembliez persuadé que mes ordres pourraient être changés.

    Le jeune garçon ouvrit la bouche pour répondre mais Sam Gallager ne lui en laissa pas le temps !

    -Arrivé dans la librairie, j’ai vu Mulder prêt à vous étrangler ou à vous mettre dehors à coup de pied mais vous, vous ne vous démontez pas , vous lui dites même qu’il pourrait regretter ce qu’il vient de vous dire. Mulder me fiche dehors mais quand je le revois quelques minutes plus tard , il est plus blanc que les draps de ma grand-mère et il m'annonce que je ne suis plus viré , que ce sont les autres de l’agence qui sont virés !

    Et puis , je vous retrouve tremblant de la tête au pied.

    Mais finalement….

    Le jeune homme fit une courte pause.

    - Finalement, de vous deux c’est lui qui a dû avoir le plus peur puisqu’il a pris, cet après-midi, un vol pour les Etats-Unis !

    -Mulder est parti ?

    -Oui, il est parti mais…

    Sam sembla hésiter.

    -Mais ça ne nous dit pas qui a voulu vous tuer ce matin !

    -Me….me tuer ? balbutia Thomas…mais …mais non…c’était un accident !

    -J’en doute ! dit Sam, bien sûr, c’est la version de la police et moi, je n’ai aucune preuve mais j’avais vérifié la fixation de  ce « projo » un simple réflexe…après tout, je suis censé veiller sur vous….même si , ajouta- t-il amèrement, je n’ai guère été brillant aujourd’hui.

    -Pas…pas  un accident ? bredouilla Thomas dont la voix tremblait maintenant légèrement en constatant que ses pires craintes se vérifiaient.

    Et…et il était bien attaché, ce projecteur ?

    -Disons qu’il était attaché avec une très grosse corde mais James Price n’avait pas prévu qu’on la coupe , je crois...

    -Quelqu’un a coupé la corde ? mais …mais c’est ridicule ! Mais la voilà votre  preuve….la corde !

    -J’ai tout fouillé après votre départ pour l’hôpital, répondit Sam Gallager ; je n’ai pas retrouvé le cordage de fixation. Bizarre, non ?

    Le jeune garçon déglutit péniblement puis contempla le mur blanc sans rien dire.

    -Que s’est-il passé ?Que s’est-il passé entre vous et Monsieur Mulder ?

    Thomas tourna la tête et croisa le regard de Sam.

    Il était temps qu’il arrête de jouer les malins, le jeune homme était son seul espoir, il ne pouvait pas se permettre de le perdre lui aussi.

    -J’ai fait chanter Mulder ! avoua- t-il.

    Le bouche du jeune garde du corps resta un instant ouverte sous l'effet de la surprise.

    -Vous….vous avez fait quoi ?

    -Je sais que vous n’allez pas me croire mais j’ai rencontré un homme dans le métro , il disait s’appeler Timothy, il s’est fait passer pour un sans-abri…..mais….mais je sais que c’est faux, il m’a suivi jusque chez moi…et…et il m’a remis un papier compromettant concernant Mulder.

    -Quel sorte de papier compromettant ?

    Thomas hésita un peu …puis…

    -C’était un acte de naissance, celui de l’acteur Jerémy Loyd.

    Le papier prouve que Mulder est son père…le garçon ne le sait pas et …et de plus…de plus…

    Thomas fit une courte pause et ajouta :

    -…De plus, il ignore que sa mère, à l’époque de sa naissance, était une…une…

    -Une quoi ?

     -Une prostituée. Mulder a promis qu’il me tuerait si quelqu’un apprenait ça !  Et je pense qu’il a volé l’acte qui se trouvait dans ma poche…mais….mais il pense que j’en ai fait des photocopies.

    -Et ce n’est pas le cas ? coupa Sam.

    -Non , admit le jeune garçon.

    -Bravo Thomas ! je crois que vous n’êtes pas fait pour le boulot de maître chanteur, je me trompe ?

    -Il va me tuer ! Sam, j’en suis sûr ! Je sais qu’il va le faire, si vous aviez vu ses yeux quand…

    -Ce n’est pas lui ! affirma le jeune homme."

     

    A suivre...Michelle Huenaerts

     

  • Namur 2010 Salon du livre

     

     



    podcast

     

    Le Maître des loups

    venise 251 blog.jpgvenise myst1.jpg

     venise 308 blog.jpg

     

    venise myst4.jpg

    Thomas Robin

      à Namur

     Salon du livre de jeunesse 2010 

    Thomas L et R blog.jpg

    Donovan Abrassart                                          Thibaut Thys

    LJ10-IconeCarree-188pxl.jpg
       

    Une aventure qui démarre dans la mystérieuse Venise   

    fantastique-medieval-00045

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

     

     

     

  • Le Maître des Loups : exclusivité

     

     

     Le Maître des Loups

      (sortie décembre 2010) 

    thomas post du 25 juillet.jpg

     

     

     Character : Thibaut Thys

    Thomas s’approcha de la paroi à la recherche de la marque indiquée.  Il la découvrit à une trentaine de centimètres du sol, presque imperceptible.

     - Qu’est-ce que ça signifie, Monsieur Ballerini ?

     -   Qu’il faut qu’on descelle cette pierre ! Crois-moi, il est plus dangereux pour ceux dotés de pouvoirs de côtoyer les simples humains que l’inverse car ils ont une conscience alors que nous sommes juste égoïstes la plupart du temps et cupides !

     Le Maître des Loups-Michelle Huenaerts- T and co Editions

     

    blog St Michele.jpg
     

      

    "Que cachent les murs du cimetière de San Michele ?

    Thomas Robin, jeune acteur britannique, aurait certainement préféré ne jamais découvrir le secret le liant à un alchimiste du nom de Thomas Loiseau mis à mort par son frère en 1654 pour haute trahison et sorcellerie.

    Malheureusement ce terrible secret a déjà été découvert par un personnage inquiétant des plus pervers  : Lorenzo Chioggi, noble Vénitien, aux manières si raffinées qui a pourtant déjà tant de sang sur les mains.

    Un homme apparemment fasciné par les loups.

    Celui-ci aura vite fait de découvrir que la pire faiblesse de Thomas Robin est son affection fraternelle pour l'inspecteur de Scotland Yard, Sam Gallager.

    Thomas n'aura donc guère le choix s'il veut sauver son ami.

    Il devra affronter ses pires terreurs et accepter son héritage caché dans l'un des endroits les plus mystérieux de Venise."

     

    Le Maître des Loups-Michelle Huenaerts -T and co Editions

      

     

    Ce blog n'enregistre pas les commentaires

  • La Porte d'Aval : partie 39

    La Porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 38

      début

    Ici

       photo bbbbbb

     

    Partie 39

    "Tout de suite après cela, Thomas avait repensé à la menace de Mulder, il avait fouillé dans la poche de son pantalon (car

    lorsqu’il avait changé de vêtements avant le tournage , il avait pris grand soin de ne pas oublier l’acte ) mais voilà le papier n’était plus là ! et le jeune garçon en avait conclu que Mulder l’avait récupéré par peur sans doute que quelqu’un ne le trouve en le secourant.

    Après avoir passé une série d’examens, il avait été amené dans cette chambre et il avait directement téléphoné à Sam Lederman et Philip Morosini en leur demandant d’essayer de trouver un livre parlant d’Etretat et de la Porte d’Aval.

    Les deux amis étaient passés à la bibliothèque et avaient rejoint Thomas une heure plus tard.

    Le jeune garçon aurait bien aimé leur parler dès le début mais tout avait été si confus dans sa tête qu’il n’avait tout bonnement pas su par où commencer et pourtant il le fallait,il avait besoin de se confier à eux, eux ses amis, ils pourraient comprendre, l’aider!

    Thomas regarda Philip dans les yeux.

    -J’ai fait une énorme bêtise et pas qu’une d’ailleurs.Je suis mort, vous entendez ! ou du moins, je le serai bientôt d’une façon ou d’une autre !

    -Qu’est-ce que tu veux dire par là ?"je suis mort, j’ai fait une bêtise" ?questionna Philip subitement inquiet.

    Thomas prit une inspiration.

    -J’ai fait chanter Mulder !

    -Tu…tu as fait quoi ? balbutia Sam.

    -Timothy a découvert des informations sur lui…des trucs assez compromettants, il m’a donné un papier qui en apportait la preuve et il m’a dit de m’en servir contre Mulder.

    Le silence qui suivit cette déclaration donna l’impression de ne jamais pouvoir être rompu, ce fut finalement Sam qui parla :

    -Je savais qu’on ne pouvait pas faire confiance à ce type !

    -C’était quoi ce truc compromettant ?questionna Philip.

    -Je ….je préfère ne pas le dire, répondit Thomas. J’ai fait un marché avec Mulde : faire revoir mon contrat, me débarrasser de Dekker et maintenant, continua- t-il amèrement, voilà que celui que j’ai fait virer me sauve la vie ! une vie qui ne vaut pas très cher d’ailleurs car Mulder a promis qu’il me tuerait si quelqu’un apprenait…

    -C’est…c’est des mots en l’air, jeta Philip, ne paraissant cependant pas tout à fait convaincu des paroles qu’il venait de prononcer. Il, il  sait que tu n’as pas pu trouver ce truc tout seul, quel que soit ce truc ! Il n’est pas stupide, il n’avait aucun intérêt à te tuer. C’était un accident, Thomas ,un stupide accident !

    -Peut-être que tu as raison, admit Thomas…la faute à pas de chance hein ? Mais ce n’est pas tout…

    -Pas tout ? dit Sam, décidément tu étais en forme, toi, aujourd’hui !

    Philip se prit la tête dans les mains.

    -Bon et bien vas-y,Vide ton sac ! lança -t-il voyant Thomas hésiter.

    -Eh bien, voilà...Je ne sais pas nager !…mais ce qui est pire c’est que j’ai une peur bleue des étendues d’eau , une vraie phobie je vous assure ! continua- t-il devant l’air ahuri de ses amis. 

    -C’est pour ça que j’ai failli être tué par ce projecteur ! Quand j’ai découvert que « La Porte d’Aval » était un lieu situé dans la mer, j’ai cru que j’allais m’évanouir, j’ai bien entendu quelqu’un me dire de bouger mais voilà, j’étais INCAPABLE de bouger !

    -Tu te fiches de nous, dit Philip et c’est pour ça que tu nous as envoyé chercher ce livre ?c’est pour avoir la preuve que tu vas à la CATASTROPHE ! Mais tu es complètement fou ! Pourquoi as-tu signé ce contrat ?

    -Je…je n’ai pas réfléchi, balbutia Thomas….j’avais besoin d’argent, tout de suite …et…. et de plus, je pensais que ma phobie était partie…mais…mais j’ai fait un rêve terrible …si vous saviez !….J’ai rêvé d’un garçon qui me ressemblait…il voulait me tuer, il disait qu’il fallait me noyer dans la Porte d’Aval, que je ne savais pas nager…et je ne savais même pas à l’époque ce qu’était la Porte d’Aval !

    -De plus, ironisa Sam, celui qui te ressemblait, tu l’as fait virer ! C’est pas malin , t’aurais au moins pu lui refiler les scènes au bord de l’eau,voire dans l’eau !

    Philip lui balança un coup de coude dans les côtes et dit :

    -Ça n’est pas drôle, Sam, vraiment pas !

    Il continua ensuite en se tournant vers Thomas :

    -Tu dois tout avouer à tes parents…pour Mulder, Timothy et le reste…c’est la seule solution !

    -Sûrement pas ! affirma Thomas.

    Philip s’était levé.

    -Si tu ne leur dis pas, c’est moi qui le ferai ! tu ne te rends pas compte que tu t’es fourré dans une sacrée mélasse !

    Thomas se leva d’un bond hors du lit et pointa un doigt sous le nez de son ami.

    -Si tu fais ça, tu peux dire ADIEU à notre amitié !

    -Tu es tellement bouffi d’orgueil ,Thomas Robin ! aboya Philip. Fais ce que tu veux mais ne compte pas sur moi  pour assister à ce jeu de massacre ! c’est moi qui dis adieu à notre AMITIE. SALUT !

    Et Philip sortit de la chambre sous le regard médusé de Sam.

    -Je…je , balbutia- t’il.

    -Tu veux aller le rejoindre, jeta Thomas,je  ne te retiens pas !

    -Mais écoute...

    -Fiche le camp !! cria Thomas mais dis à cet idiot que s’il a encore besoin de l’autographe d’une célébrité pour réussir à emballer une fille et bien , il n’aura qu’à signer lui-même !

    Sam qui avait atteint la porte se retourna et lança :

    -C’est vrai ,on peut vraiment signer à ta place ?

    Thomas attrapa le livre qui se trouvait sur le lit et l’envoya à la figure de Sam qui l’évita de justesse.

    -Je…oublie ça, Thomas…je n’ai rien dit et il referma précipitamment la porte.

    Thomas se rassit sur son lit la tête entre les mains.

    Mais qu’est-ce qu’il lui arrivait !

    Qu’était-il arrivé au gentil Thomas Robin ?

    Qu’était-il arrivé au garçon qui avait supporté pendant un an sans broncher les remarques acerbes de Monsieur Bowl et les coups de pied d’Alan Grant ?

    En moins d’une semaine, sa vie avait basculé du tout au tout !

    Il avait flashé sur une fille et avait failli se faire écharper pour elle dans le métro, il était parti avec un clochard qui s’avérait ne pas en être un, il s’était mué en maître chanteur et avait réussi à faire renvoyer la personne qui venait de lui sauver la vie (car c’est vrai, en plus, il avait manqué se faire tuer aujourd’hui !) et voilà qu’il venait de se fâcher avec ses deux seuls amis sans compter les nombreux mensonges qu’il avait débités à ses parents !

    -T’es un con , Thomas ! murmura- t- il, le pire que j’ai jamais rencontré ! 

     

    A suivre... Michelle Huenaerts