La Porte d'Aval : partie 37

 

La Porte d'Aval

découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

partie 37

 début

Ici

   photo bbbbbb

 

 

"Thomas , après s’être changé rapidement, était enfin passé au maquillage.

Dix minutes plus tard, il pouvait donc, assis dans un coin de la pièce, revoir une dernière fois son texte, un verre de jus d’orange dans la main.

Le tournage se déroulait au premier étage de l’immense librairie qui en comptait trois au total.

La salle n’était pas très grande mais était remplie d’étagères bourrées de livres de toutes les couleurs. 

Au centre, sur une vieille table de lecture en chêne, avaient été déposés des livres et de vieux manuscrits aux pages jaunies.

Thomas voyait James Price, le chef machiniste, s’affairer à installer avec son équipe un dernier spot de taille particulièrement imposante, ce qui lui donnait apparemment quelques difficultés.

Tout à coup ! il aperçut un jeune homme à l’autre bout de la pièce ; il était dissimulé en partie par un pan de la bibliothèque.

Le jeune garçon déplaça légèrement sa chaise.

Steve Dekker ! ça ne pouvait qu’être lui !

Thomas connaissait chaque membre de l’équipe.

Le jeune garçon replongea dans ses notes mais il ne put s’empêcher de relever la tête de temps en temps.

Ainsi , c’était donc LUI !

Ça ne dura qu’une fraction de seconde mais Thomas croisa un regard durant un bref instant, il eut l’impression que l’autre attendait quelque chose de lui, un signe, une invitation.

Le jeune garçon, légèrement mal à l’aise, détourna les yeux.

-Voilà, tout est prêt, lança le directeur- adjoint, Thomas…quand tu veux…

Le jeune garçon s’avança au milieu de la salle.

Il savait qu’il devait se diriger vers la grande table en chêne et prendre le manuscrit du milieu . Là, il devrait lire tout haut le contenu du texte ….. un texte dont grâce aux cachotteries de John Clent il ignorait encore la teneur. Ensuite , l’acteur jouant le libraire, Alan Jeffersson, une célébrité plus connue dans le monde du théâtre, viendrait le rejoindre et ils entameraient ensemble un dialogue.

-On tourne !

Thomas prit le document, l’ouvrit doucement et commença sa lecture :

- La Porte d’Aval, orgueil d’Etretat, est une paroi de la falaise d’Aval tombant abrupte dans la mer…….et….et….

Thomas n’arrivait plus à lire la suite, il se sentait vraiment mal, complètement pétrifié ...la mer ?...surtout qu’il y avait une gravure en bas du texte et Thomas voyait très nettement à présent ce qu’était réellement « La Porte d’Aval ».

Elle se situait juste devant un rocher appelé l’aiguille creuse

Il continua, sa voix tremblant légèrement :

-Un large passage triangulaire creusé dans la roche …une porte ouverte sur la mer …..

Thomas ne vit subitement plus clair , il avait un voile noir devant les yeux.

La mer……bon sang…tout mais pas ça !

Il sentait la panique l’envahir …..mais le pire, c’est qu’il avait l’impression à présent qu’il n’y avait plus assez d’air qui entrait dans ses poumons.

Quelqu’un poussa un cri !

Le jeune garçon qui se sentait au bord de l’évanouissement eut juste le temps d’entendre un énorme fracas et puis, une voix d’homme hurla :

-Thomas….Thomas, bougez de là !Vite !

Mais Thomas, qui n’arrivait presque plus à respirer, ne bougea pas !

Il sentit alors quelqu’un l’agripper et l’entraîner à lui...puis…

puis ce fut le trou NOIR !"

 

A suivre...Michelle Huenaerts

 

 

Les commentaires sont fermés.