• Foire du livre de Bruxelles

     

     

    logo_flb

    tour_taxis

    http://www.flb.be/Presentation

     

     

     

    Thomas Robin

     

    'Photo l'Ecorce d'or post du 26 décembre

     

    objets-blasons-00020

    Oseriez-vous ouvrir le passage au péril de votre vie ?....

     

    Thomas contempla fixement le miroir calme et limpide où quelques canards s’ébrouaient gaiement. Il s’avança enfin doucement ….et sa haine, toute sa haine, revint intacte !

    « Jetez son corps dans ce sac, balancez-le à l’eau et qu’il nous montre sa magie ! Montre-nous ta magie, faiseur d’or, ou meurs !........ »

    Son corps fut parcouru d’un tremblement incontrôlable. Il se rappela l’eau pénétrant dans ses poumons et son corps qui se débattait par instinct dans une ultime tentative de survie.

    Sa respiration se fit difficile, de plus en plus difficile…

    Comment avait-il pu ? lui, son frère, son ami…….

    Mais il n’était plus temps d’avoir des regrets ou de la peine ! La peine, les pleurs étaient pour ceux qui espéraient encore, qui pouvaient encore croire en l’avenir. Mais ici, en équilibre sur le fil du temps, il n’y avait plus de futur, plus de passé, juste la haine……

    "L'Ecorce d'Or - Michelle Huenaerts-T and co Editions

     

     


     
  • La porte d'Aval : partie 11

     

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 11

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

    Partie 11

    -Tu as fait un cauchemar ?

    -Un cauchemar ? répéta Thomas.....Mais il pensait que ça ne pouvait pas être un cauchemar, c'était pire qu'un cauchemar...... 

    -Tu ferais peut-être mieux de rester ici aujourd'hui, tenta John....ta tension est un peu haute et .... et ton cœur bat si vite !

    Le jeune garçon le regarda et soupira.. Son père savait pourtant qu'on n'arrêtait pas la production d'un film au budget colossal pour une simple crise d'hyper- ventilation.

    Thomas leva les yeux vers la fenêtre.....le soleil traversait doucement les rideaux....il entendait le chant d'un oiseau et le calme revenait peu à peu en lui......

    -Vincent voulait me faire couper la tête, c'était un rêve stupide, mais finalement..... finalement....

    le jeune garçon s'arrêta là.  Il n'arrivait pas à poursuivre sa phrase.

    -Mais finalement, continua John pas très convaincu, tu verras que ce voyage se passera bien....C'est à cause de Vincent que tu es dans cet état ? .....Je crois qu'il vaudrait mieux que tu passes quelques examens en clinique  pour .....

    -Ne dis rien à maman, murmura Thomas.

    -Ta mère dort encore, heureusement, elle n'a rien entendu...

    Elle se fait toujours un sang d'encre pour toi, tu sais !

     - Ce n'était qu'un mauvais rêve...affirma le jeune garçon.. rien de plus, je t'assure ! Je me sens mieux ......

    Son regard se porta soudain sur son réveil....7h ....

    -Déjà !

    Soudain ses projets lui revenaient à la mémoire balayant tout le reste ! Il était déjà prêt à bondir du lit mais John le repoussa doucement.

    -Il n'y a rien d'urgent, dit-il, repose-toi, ils ne t'attendent pas avant dix heures.

    -J'ai beaucoup de choses à faire avant, riposta le jeune garçon.....vraiment il faut que j'y aille !

    Son père le repoussa en arrière.

    -Quelles choses ?

    -Ben....des choses....impliquant...enfin, l'implication...de choses qui font que......

    John haussa les sourcils et lança négligemment.....

    -C'est bizarre, tu agis comme un amoureux pris sur le fait !

    -Je .... qu'est-ce que tu dis ? balbutia le jeune garçon en rougissant jusqu'aux oreilles.

    -Oh non ......ne me dis pas que c'est vrai ! poursuivit John en se frappant le front avec la paume de la main.

    -Je...bien sûr que non !...j'ai des choses qui...enfin des choses à faire...et....

    Thomas pensa qu'en ce moment, face à son père, il aurait mille fois préféré que Vincent lui ait coupé la tête. Il devait sûrement présenter le visage du parfait idiot !

    Tandis qu'il tentait de trouver une réponse satisfaisante à lui donner , le cerveau de Thomas fonctionnait à toute vitesse...

    Amoureux...était-il vraiment amoureux !?...

    Tout ce qu'il avait ressenti la veille se résumait donc à ce mot ! 

    C'était impossible, on ne pouvait pas mettre tout cela dans un simple mot !

    -Je.....je dois prendre une douche....et....

    Thomas s'était redressé.

    -Ça c'est certain ! dit John en n'essayant plus de le retenir, il faut que tu prennes ton bain !  Et ensuite ?

    -Ensuite ?

    -Tu as bien prévu quelque chose ensuite....tu n'as quand même pas l'intention de te noyer sous.....Thomas, ça ne va pas !?

    Il avait prononcé le mot...il l'avait dit....

    Les  yeux pleins d'effroi ,Thomas regardait son père , ....il avait subitement l'impression que son sang venait de nouveau de se glacer dans ses veines .....

    Il réussit cependant à murmurer....

    -Papa, est-ce que tu sais si.....est-ce que tu sais ce que c'est que ...La Porte D'aval ?

    A suivre.....

  • Joyeux Noël + La Porte d'Aval partie 10

     

     e179
    DSC_02788DSC_02788
      
    Nous vous souhaitons à tous
    Un très joyeux Noël
     
       
     
     
      

    Thomas final blog

     

     

    Certains font plus que rêver ...Ils vivent ces rêves.

    Rejoignez-nous et osez la magie avec :

    Thomas Robin

     

      

    Il pensait être un acteur célèbre... Il va découvrir que le destin lui a réservé un avenir bien plus étonnant.... Lorsque Scotland Yard rencontre le surnaturel, l'inspecteur Sam Gallager pourra-t-il comprendre ce destin et sauver Thomas Robin? .. Osez la magie : découvrez Thomas Robin et Sam Gallager dans : L'Ecorce d'Or
     
     
     
     
    e176

    La porte d'Aval

    partie 10

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

     

    Partie 10

    Thomas rêvait .......

    Il se promenait dans une pièce aux allures de salle de tribunal. 

    Enfin ?.... en fait, il ne se promenait pas du tout puisqu'il était étroitement conduit par deux hommes qui le poussaient sans ménagement vers une estrade en bois !

    Le juge entra et, sous sa perruque blanche, le jeune garçon reconnut.......Vincent !

    Il y avait foule dans la salle. Les gens hurlaient : un autographe, Thomas !.....Thomas ! et ils pointaient tous dans sa direction des bics de taille gigantesque qui ressemblaient davantage à des lances ........

    Au premier rang se tenait la jeune fille du métro et elle lui souriait de toutes ses dents blanches.....

    -Monsieur Robin ! disait Vincent ......qui se faisait passer pour un juge et qui pensait peut-être , que lui, Thomas, ne le reconnaîtrait pas..... c'était dément ! mais peut-être, après tout, pouvait-on être homme de loi et banquier en même temps ?

    Il continuait.....

    -Vous êtes accusé d'être venu au monde un trois septembre et....

    -Ne lui coupez pas la tête !.....ne lui coupez pas la tête !.....hurla soudain la jeune fille aux yeux verts au bord de l'hystérie.

    Thomas lui en fut immédiatement reconnaissant....

    -Mais c'est très bien de lui couper la tête ! lança une femme que Thomas reconnut comme étant sa propre mère .....

    Celle-ci le regardait maintenant tendrement.

    -Comme cela, mon chéri, tu pourras voyager tranquillement sans que personne ne te reconnaisse, tu n'auras plus de problème !

    Il baissa les yeux et vit un jeune homme, assis devant lui. 

    Celui-ci se retourna et Thomas ressentit un incroyable choc !

    Il avait soudain l'impression de se regarder dans une glace...... Il était en face de quelqu'un qui était son double et qui lui parlait à présent.  Cependant, la voix que Thomas entendait, n'était pas la sienne.  

    Elle disait..........

    -Tu es passé une fois de trop à travers « le Miroir », Thomas.....

    Dommage !

    Jusqu'à présent, le rêve stupide dans lequel il se baladait n'avait guère inquiété l'esprit du jeune garçon. 

    Les protagonistes en étaient seulement les acteurs de la veille.  Mais là, quelque chose venait de se passer, il n'était plus dans la logique absurde d'un rêve banal ! 

    La voix se transforma en rire et Thomas sentit la peur l'envahir sans réellement comprendre pourquoi . 

    Il avait froid subitement.....tellement froid !

    Il vit son double se retourner vers le juge et poursuivre......

    -En tant qu'avocat de la défense, nous nous opposons formellement à ce qu'on lui coupe la tête.......

    Son sosie le regarda de nouveau et un étrange sourire déforma ses traits. Thomas eut la certitude à ce moment que la personne en face de lui n'était pas LUI......d'ailleurs, voilà que son aspect physique se modifiait.....les cheveux noirs devenaient blonds, d'un blond très pâle et l'iris de ses yeux fonçait étrangement........mais le sourire restait le même et Thomas savait que jamais lui-même n'aurait pu sourire de cette façon. Le jeune garçon voyait dans le regard de l'autre de la haine tellement de haine .....

    Comment quelqu'un pouvait-il le haïr à ce point !

    Le personnage se retourna de nouveau vers Vincent et lança négligemment....

    -Il vaut mieux le noyer !....dans La Porte d'Aval par exemple....Il ne sait pas nager !

    Et son rire reprit de plus belle, assourdissant la salle, faisant écho de partout.....

    Thomas eut le temps de voir Vincent saisir le marteau pour taper sur la table....mais lorsque celui-ci toucha le bois, les pieds du bureau cédèrent dans un fracas épouvantable ! 

    Et toujours ce rire.... toujours ce rire !

    Le jeune garçon se débattait pour essayer de s'échapper mais on l'avait saisi de nouveau.....

    L'air semblait subitement lui manquer....il avait l'impression d'étouffer....

    -Non....pitié...ne faites pas ça ! Je ne sais pas nager !.....je ne sais pas nager !......

    Et......

    Il ressentit soudain une grande douleur au niveau des mains  et des genoux......

    -Thomas !

    Quelqu'un était à côté de lui....quelqu'un le secouait.....

    Mais le jeune garçon continuait sans pouvoir s'arrêter...

    -Je ne sais pas nager !.......je ne sais pas nager !........

    cependant , l'air revenait maintenant, il emplissait de nouveau pleinement ses poumons.......

    -Thomas ! répéta la voix......Thomas, réveille-toi.....réveille toi !

    Le jeune garçon ouvrit difficilement les yeux.

    -Qu'est-ce qu' .....

    John essayait de remettre Thomas sur pied mais la chose était peu aisée, le jeune garçon tremblant de la tête aux pieds.

    -Tu es tombé par terre ....viens ! 

    Après maints efforts, il réussit finalement à le faire asseoir.

    -Ne bouge pas, je reviens tout de suite....

    Le jeune garçon obéit, de toute façon, il aurait été incapable de bouger .... il n'arrivait pas à comprendre ce qu'il lui arrivait !

    Quelques instants plus tard, son père revint avec sa trousse et un grand verre d'eau.

    -Tiens, bois ça !  dit-il en tendant le verre qui se mit à trembler dès qu'il fut dans la main de Thomas.

    - Donne-moi ton bras, je vais prendre ta tension....ça t'est déjà arrivé quelque chose comme cela ?

    -Quoi ? balbutia Thomas.

    -Quelque chose comme ce qui vient de t'arriver ! répondit John anxieusement.

    -Non, répondit Thomas ....enfin, l'année dernière au moment de l'attentat.....mais......

    Thomas secoua la tête et continua....

    -Non,  jamais comme cela  ....j'étouffais, c'était terrible !

    A suivre.... 

  • Foire du livre de Bruxelles

     

     

     

    logo_flb

    tour_taxis

    http://www.flb.be/Presentation

     

    Thomas Robin

    Certains font plus que rêver ...Ils vivent ces rêves.

    Rejoignez-nous et osez la magie avec :

    Thomas Robin

    dyn003_original_401_591_pjpeg_56811_05ec9b43993be00051274e4406fea1db

     

     

     DSC_01122

    "Le noir.....tout était noir à présent.......un lac, les profondeurs d'un lac et une racine à l'écorce dorée qui s'enroulait autour de sa jambe pour le mener vers le fond....." 

        

    DSC_009222DSC_009222

     

     

     

    Avec ce roman , démarrez l'aventure Thomas Robin Sourire

    Il pensait être un acteur célèbre... Il va découvrir que le destin lui a réservé un avenir bien plus étonnant.... Lorsque Scotland Yard rencontre le surnaturel, l'inspecteur Sam Gallager pourra-t-il comprendre ce destin et sauver Thomas Robin? .. Osez la magie : découvrez Thomas Robin et Sam Gallager dans : L'Ecorce d'Or

    "L'Ecorce d'Or " : premiers points de vente indiqués dans notre colonne de gauche Sourire

     

     

     

     

  • La Porte d'Aval : partie 9

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 9

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

    Partie 9

    John s'assit auprès de son fils.

    -C'est la meilleure solution, crois-moi, c'est trop dangereux pour toi de voyager seul.

    -C'est mille fois plus dangereux pour moi de voyager avec Vincent, gémit Thomas.... Je vous assure !

    John poursuivit...

    -Au départ de Stansted,  tu auras une réservation sur un vol pour l'aéroport de Gomezée, tu pourras donc aller embrasser Gaëlle et tes grands-parents viendront te chercher à la fin de la semaine.Crois- moi, Thomas, je pense que personne ne t'imaginera voyageant sur cette ligne, tu n'auras donc ainsi aucun problème...

    -Voyager avec Vincent EST un PROBLEME !

    C'est en fait le pire des problèmes.....mais puisque c'est votre décision, jeta le jeune garçon désespéré......j'espère au moins que vous avez contracté une bonne assurance à mon nom ,avec rapatriement de mon corps .....pour le cas où il me jetterait de l'avion !

    Thomas n'avait subitement plus envie d'argumenter.

    Il se sentait tout à coup complètement épuisé.......

    -Je vais me coucher, dit-il..... bonne nuit....

    Il se leva sans un regard pour ses parents, quitta le salon et monta l'escalier menant à sa chambre.
    Pas de douche aujourd'hui, ça attendrait bien demain !

    -Fichue journée, lança- t'il rageusement en jetant ses vêtements sur le sol. 

    Mais il avait appris  au moins une chose : Toute journée qui commençait mal, en manquant se rompre le cou en tombant de son lit, avait de bonne chance de finir mal !

    Thomas se glissa rapidement sous les draps en maugréant....

    -Très chouette d'être une « star », vraiment très chouette !

    Le mieux  était de s'endormir le plus vite possible et de rayer cette maudite journée du calendrier !

    Le jeune garçon pensa d'ailleurs qu'il devrait demain se rappeler de rayer également la date de samedi prochain....

    mais comment oublier !

    Thomas s'étendit sur le dos, replia une main sous sa nuque et contempla le plafond. Un autre sentiment, différent de la colère commençait à s'insinuer en lui......

    Il sourit....

    Non, finalement, il ne voulait pas rayer la journée du 12 juin du calendrier.......

    Comme c'était étrange, c'était beaucoup plus facile de la visualiser dans sa tête, ici, allongé dans son lit, que de soutenir son regard dans le métro.....

    Au moins, dans son imagination, il pouvait la contempler sans rougir, c'était beaucoup plus confortable !

    Pourtant, une petite voix tapie au fond de lui commençait doucement à lui murmurer que le sentiment qu'il ressentait en ce moment n'avait que peu de choses en commun avec le confort.....

    Thomas avait la sensation qu'une espèce d'étrange poison coulait à présent dans ses veines. Il se sentait différent et...et bêtement heureux !

    Thomas bailla et se retourna.....

    Demain, peut-être qu'il pourrait se lever un peu plus tôt, il avait envie de faire un tour en métro avant le tournage......

    Thomas se redressa !

    C'était stupide voyons...... il n'aimait pas le métro !

    Mais finalement....... à bien y réfléchir, c'était quand même intéressant le métro......instructif même ......

    Oh ! bien sûr, il n'avait aucune raison d'emprunter la ligne de Waterloo qui le menait habituellement à l'école, puisque le tournage ce déroulait à Liverpool Street....

    Mais finalement....... Waterloo , c'était intéressant aussi....et puis la marche, c'était bon à la santé !

    Thomas pensa que manquer tomber par terre, le matin, était peut-être le signe d'une bonne journée après tout....et risquant le tout pour le tout, il se coucha sur le côté gauche et se blottit en boule à l'extrême bord de son lit..........

    A suivre.....

     

     

     

     

     

  • Foire du livre de Bruxelles

     

     

     

    logo_flb

    tour_taxis

    http://www.flb.be/Presentation

     

    Thomas Robin

    L'Ecorce d'Or 

     

    0822222

     

     

     objets-blasons-00020

    Oseriez-vous ouvrir le passage au péril de votre vie ?....

    Thomas contempla fixement le miroir calme et limpide où quelques canards s’ébrouaient gaiement. Il s’avança enfin doucement ….et sa haine, toute sa haine, revint intacte !

    « Jetez son corps dans ce sac, balancez-le à l’eau et qu’il nous montre sa magie ! Montre-nous ta magie, faiseur d’or, ou meurs !........ »

    Son corps fut parcouru d’un tremblement incontrôlable. Il se rappela l’eau pénétrant dans ses poumons et son corps qui se débattait par instinct dans une ultime tentative de survie.

    Sa respiration se fit difficile, de plus en plus difficile…

    Comment avait-il pu ? lui, son frère, son ami…….

    Mais il n’était plus temps d’avoir des regrets ou de la peine ! La peine, les pleurs étaient pour ceux qui espéraient encore, qui pouvaient encore croire en l’avenir. Mais ici, en équilibre sur le fil du temps, il n’y avait plus de futur, plus de passé, juste la haine……

    "L'Ecorce d'Or - Michelle Huenaerts-T and co Editions

     

     

     

  • La Porte d'Aval : partie 8

     

     

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 8

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

     

    Partie 7

    Ce que Vincent ignorait en quittant la maison, c'est que, quelques heures plus tard, de l'autre côté de la Manche, dans Church Row à Hampstead, la situation serait... étrangement similaire.

    Thomas, assis sur le divan, présentait, à peu de chose près, la même physionomie que Vincent un peu plus tôt.

    Il avait la bouche ouverte et regardait sa mère comme s'il la voyait pour la première fois.....

    Il arriva cependant à articuler :

    -Vincent insiste pour venir me chercher à Londres ? vous vous moquez de moi !?

    John leva les yeux au ciel, il doutait qu'Annie parvienne à faire avaler à leur fils de telles couleuvres.

    -Il venait à Londres de toute façon, mon chéri, il parle très bien anglais d'ailleurs.....

    -Et pourquoi vient-il à Londres?questionna Thomas en se levant et en continuant sur un ton légèrement narquois : il veut proposer une hypothèque à sa Majesté sur Buckingham Palace ! 

    Le jeune garçon comprenait mieux à présent l'expression française disant « la moutarde me monte au nez » car c'est exactement ce qu'il ressentait en ce moment....

    John eut du mal à réprimer un fou rire et Annie lui jeta un regard noir.

    -Ses affaires ne nous regardent pas, mon chéri, dit -elle calmement. L'important c'est que samedi, dans huit jours, vous partirez ensemble.   C'est plus drôle de voyager à deux, non ?

    Thomas se demandait si sa mère arrivait vraiment à croire les mots qu'elle venait de prononcer...il en doutait réellement.

    Ah, non ! ça ne serait vraiment pas marrant, il se demandait même s'il n'aurait pas préféré une croisière en tête à tête avec Monsieur Bowl.............dès qu'il serait sur pied.....bien sûr !

    -Je ne crois pas que ce sera drôle, lança Thomas sur un ton glacial.  Je déteste Vincent et il me déteste ... c'est le seul point sur lequel nous sommes d'accord !

    Son père posa sa main sur l'épaule de Thomas et appuya légèrement pour l'obliger à se rasseoir.

    -Tu ne le détestes pas, Thomas. Vous avez pris un mauvais départ, c'est tout !  Si....si tu nous avais parlé de cette somme d'argent......que tu comptais.....enfin....

    -Je sais, dit le jeune garçon doucement mais sur un ton légèrement agacé, j'ai eu tort....c'était stupide...bon, et alors ...

    je ne peux pas revenir en arrière ?!

    -Eh bien ! voilà au moins une chose que tu peux lui dire, tenta Annie.

    -Non, dit Thomas....parce qu'en fait ce n'est pas tout à fait vrai !  Je regrette de l'avoir blessé en prêtant quinze mille livres à Gaëlle mais je ne regrette pas mon prêt de quinze mille livres à Gaëlle.....simplement, j'aurais dû m'arranger pour que personne ne sache que cet argent venait de moi....c'est tout !

    Annie soupira....

    Elle savait que Thomas avait raison.....le jeune garçon avait toujours raison .....enfin, sur le fond.....car pour la forme, c'était un peu différent !