La Porte d'Aval : partie 8

 

 

La porte d'Aval

découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

partie 8

début

Ici

 

 

 

photo bbbbbb

 

 

Partie 7

Ce que Vincent ignorait en quittant la maison, c'est que, quelques heures plus tard, de l'autre côté de la Manche, dans Church Row à Hampstead, la situation serait... étrangement similaire.

Thomas, assis sur le divan, présentait, à peu de chose près, la même physionomie que Vincent un peu plus tôt.

Il avait la bouche ouverte et regardait sa mère comme s'il la voyait pour la première fois.....

Il arriva cependant à articuler :

-Vincent insiste pour venir me chercher à Londres ? vous vous moquez de moi !?

John leva les yeux au ciel, il doutait qu'Annie parvienne à faire avaler à leur fils de telles couleuvres.

-Il venait à Londres de toute façon, mon chéri, il parle très bien anglais d'ailleurs.....

-Et pourquoi vient-il à Londres?questionna Thomas en se levant et en continuant sur un ton légèrement narquois : il veut proposer une hypothèque à sa Majesté sur Buckingham Palace ! 

Le jeune garçon comprenait mieux à présent l'expression française disant « la moutarde me monte au nez » car c'est exactement ce qu'il ressentait en ce moment....

John eut du mal à réprimer un fou rire et Annie lui jeta un regard noir.

-Ses affaires ne nous regardent pas, mon chéri, dit -elle calmement. L'important c'est que samedi, dans huit jours, vous partirez ensemble.   C'est plus drôle de voyager à deux, non ?

Thomas se demandait si sa mère arrivait vraiment à croire les mots qu'elle venait de prononcer...il en doutait réellement.

Ah, non ! ça ne serait vraiment pas marrant, il se demandait même s'il n'aurait pas préféré une croisière en tête à tête avec Monsieur Bowl.............dès qu'il serait sur pied.....bien sûr !

-Je ne crois pas que ce sera drôle, lança Thomas sur un ton glacial.  Je déteste Vincent et il me déteste ... c'est le seul point sur lequel nous sommes d'accord !

Son père posa sa main sur l'épaule de Thomas et appuya légèrement pour l'obliger à se rasseoir.

-Tu ne le détestes pas, Thomas. Vous avez pris un mauvais départ, c'est tout !  Si....si tu nous avais parlé de cette somme d'argent......que tu comptais.....enfin....

-Je sais, dit le jeune garçon doucement mais sur un ton légèrement agacé, j'ai eu tort....c'était stupide...bon, et alors ...

je ne peux pas revenir en arrière ?!

-Eh bien ! voilà au moins une chose que tu peux lui dire, tenta Annie.

-Non, dit Thomas....parce qu'en fait ce n'est pas tout à fait vrai !  Je regrette de l'avoir blessé en prêtant quinze mille livres à Gaëlle mais je ne regrette pas mon prêt de quinze mille livres à Gaëlle.....simplement, j'aurais dû m'arranger pour que personne ne sache que cet argent venait de moi....c'est tout !

Annie soupira....

Elle savait que Thomas avait raison.....le jeune garçon avait toujours raison .....enfin, sur le fond.....car pour la forme, c'était un peu différent !

Les commentaires sont fermés.