• Thomas Robin

     

    logo_flb

    tour_taxis

    http://www.flb.be/Presentation

     

    Thomas Robin

    Si vous écoutez le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre.

    Mais après tout....qu'en sait le vent....

    L'Ecorce d'Or  objets-blasons-00020objets-blasons-00020

    post du 28 nov

    « Thomas Robin, jeune acteur Londonien mondialement connu, vit depuis un an en exil forcé à New York.

    Loin de son pays et de ceux qu’il aime, le jeune homme a sombré peu à peu dans la déprime.

    Les souvenirs de son passé douloureux ne le lâchent plus loin de cette ville où est enfermé celui qui a tenté par deux fois de le tuer !

    Mais vient le jour du retour…

    Thomas pense que sa vie va enfin pouvoir reprendre son cours … amitié, amour, tout ce qui lui a manqué.

    Il est loin d’imaginer l’abîme qui l’attend…il est loin de pouvoir deviner qu’une mystérieuse Écorce d’Or , trois siècles auparavant, a déjà scellé son destin… »

    Michelle Huenaerts ( L'ECORCE D'OR )

     

     

  • La Porte d'Aval :partie 7

     

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 6

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

    Partie 7

    -Oui, poursuivait Edith sans se démonter, ma fille voulait tellement réussir pour que vous soyez fier d'elle .....Elle me le répétait chaque jour ! Et Thomas, il vous a apprécié dès le premier jour ! C'est pour ça qu'il a aidé Gaëlle......pour renforcer votre amour ! Il me l'a confié lui-même, un jour au téléphone, il pleurait le pauvre petit et vous......

    Edith paraissait presque en larmes....

    Vincent se demanda si belle-maman était en, ce moment en train de répéter un rôle ( après tout, peut-être avait-elle envie, elle aussi, de se lancer dans le cinéma, Vincent l'imaginait très bien dans une suite de « Jurassic Parc ») ou si, plus simplement, une exposition trop longue au soleil avait détraqué un cerveau qu'il jugeait déjà fort atteint !

    -........Et vous qui n'avez rien compris.....vous êtes un ingrat....mais j'irai, j'irai le chercher ce petit ange...il faudra bien qu'il comprenne.....lui, pour qui vous étiez un modèle !

    Il va tomber de haut......le pauvre enfant !

    La bouche de Vincent était à présent large ouverte.....

    -Petit ange ?..... Thomas Robin ?

    Gaëlle n'avait plus rien dit mais elle lançait cependant des regards anxieux de Vincent à Edith.

    Là, c'était sûr, maman en avait trop fait !

    Mais le jeune homme reprenait apparemment son contrôle.

    -Je crois que vous vieillissez, chère belle-maman, vous êtes en train de confondre Thomas Robin et le héros du feuilleton « Sans Famille » qu'on rejoue à la télé ! Et bien que je ne connaisse pas toute sa carrière, grogna Vincent, je ne crois pas qu'il ait joué là- dedans, il ne pourrait jamais jouer là dedans.....il ne serait pas convaincant ! Par contre ,dans le rôle d'une immonde......

    -Tais-toi, coupa Gaëlle et elle paraissait bouleversée.

    -J'irai, dit Vincent .

    -Quoi ?

    -Tu veux que j'y aille et bien d'accord, j'irai, j'irai le chercher « le petit ange »....samedi, c'est ça ?...et de plus ce sont les Robin qui paient.....alors....

    -Qu'est-ce que tu mijotes ? questionna Gaëlle, pourquoi veux-tu y aller maintenant ?

    -Parce que....parce que, dit Vincent un ton plus bas, parce que je t'aime...c'est tout....

    Et parce que.... ajouta- t'il en se tournant vers Edith, je veux que tu continues à m'idéaliser....je suis le mari parfait....n'est-ce pas belle-maman ?!

    Vincent attrapa sa mallette, il était 13h30, plus que temps de retourner au travail. Il avait déjà la main sur la poignée de la porte mais il se retourna....

    -Tu vas me faire un magnifique cadeau dans moins de deux mois....je sais ce que Thomas représente pour toi....si tu savais comme j'ai espéré la naissance d' une fille....ça aurait été terrible si tu avais attendu un garçon....tu l'aurais toujours comparé à Thomas....toujours !

    Gaëlle ne répondit rien.....il n'y avait rien à répondre.....

     A suivre....

  • Le Maître des Loups

     

    loup9

     

    Thomas Robin

    "Ce que l'on cache au plus profond de soi ne peut renaître que par amour....

    Sortie fin 2010

    Deux extraits en exclusivité Sourire

     

    Le maitre des loups 2

    Un hurlement retentit à sa gauche. Il semblait provenir des bords de l'étang. 

    Il essaya de se rassurer, tout cela était stupide !  C'était sûrement un de ces chiens du nord probablement égaré dans le domaine.  Il signalerait sa présence dès demain à la police de Lanzac qui gérait également le territoire de Gomezée. Mais vu le niveau intellectuel du sergent Lucas, il pouvait parier qu'on ne retrouverait pas cette bestiole avant des mois.

    Il distingua enfin à une vingtaine de mètres devant lui la façade gothique de la chapelle éclairée par un rayon  de lune.

    Un courant d'air le fit frissonner.

    Comment Chioggi pouvait-il prendre plaisir à s'égarer dans ce lieu à une heure aussi tardive ?

    C'est alors que la silhouette noire se détacha devant lui.

    -   Je vous attendais , professeur.

    arts-divers-00048

    -   Ça vaut quand même la peine d'essayer je pense. Je ne risque pas grand-chose. Un acteur de plus ou de moins et s'il meurt son réalisateur, Monsieur John Clent, saura en tirer parti, n'est-ce pas ? 

    -   Vous n'oseriez pas !

    -    Vous n'avez même pas idée de ce que j'ai déjà osé dans cette vie !

    -     Jamais Thomas ne collaborera avec vous, même au prix de sa vie !

    Chioggi arracha le lettre des mains de Pierre Robert et lut :

    « Ça  doit être à cause de son boulot d'inspecteur au Yard ! Mais vous savez à quel point il est important pour moi, qu'est-ce que je deviendrais sans lui ? »

    -   Pour sa vie peut-être ne collaborerait-il pas, mais pour celle de cet inspecteur... ?

    Le Maître des Loups - Michelle Huenaerts- décembre 2010

     

     

     

  • La POrte d'Aval : partie 6

     

     

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 6

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

    Partie 6

    -Je n'irai pas !

    -Pourquoi ?

    -Il est hors de question que je bouge le moindre orteil pour cet espèce de......

    -Arrête !

    -Quoi .....

    -Ne t'avise plus jamais de l'appeler comme ça !

    -Je l'appellerai comme je veux et de toute façon, il l'a bien cherché !

    La conversation, en ce vendredi 12 juin, était particulièrement animée entre Gaëlle et Vincent !

    Minou, le chat de la maison, bâilla d'ennui, s'étira, les regarda l'un et l'autre et préféra quitter le salon pour le vaste jardin qui entourait la petite villa des Durant à Gomezée Le Château.

    Les yeux de Gaëlle lançaient des éclairs et Vincent se doutait qu'il s'aventurait en terrain très dangereux.

    De toute façon, toute conversation qui ramenait à Thomas Robin était dangereuse ! Déjà accepter ce sale gosse comme parrain de sa fille était dangereux et de plus c'était une concession qui lui occasionnait encore aujourd'hui des maux d'estomac !

    Mais comment Gaëlle pouvait-elle oser lui demander d'aller « LE » chercher à Londres ......

    Vincent avait subitement la désagréable sensation  de ne plus avoir d'estomac du tout !

    Tout ça était arrivé parce que  « Moosieur » démarrait un tournage en France ....sur la côte...il logerait chez ses grands -parents qui habitaient dans le coin.....il ne voulait pas voyager avec le « ram dam » de la  production ...il ne voulait pas leur créer des ennuis !

    Mais apparemment que LUI, Vincent, doive se taper des centaines de bornes pour « cette sale petite ordure » , tout le monde semblait s'en ficher complètement !

    -Thomas ne peut voyager seul ! dit Gaëlle sur un ton que Vincent traduisit par :

    « Je te quitte si tu ne vas pas chercher Thomas ! »

    -Et ses parents ! tenta Vincent....il n'est pas orphelin que je sache !

    Gaëlle semblait réfléchir à la phrase adéquate et Vincent , grand garçon de 33 ans aux cheveux châtains et aux yeux noisettes, eut soudain l'impression, sous son regard, d'être un enfant de 8 ans pris en défaut !

    Ce fut pourtant calmement que la jeune femme lui répondit :

    -Thomas n'avait pas envie d'être chaperonné.....il pense qu'il peut voyager seul....John est d'accord mais Annie est folle d'inquiétude......

    -Et bien, très bien !Pour une fois, lui et moi sommes d'accord s'il pense qu'il peut voyager seul, ça me convient !

    -Mais tu es complètement fou , s'il lui arrive quelque chose .Thomas n'a pas conscience de ce qu'il est, c'est une « star » !  Tu as vu le reportage à la télé quand il est allé au Japon......Les fans avaient renversé les barrières de sécurité......il avait vingt gardes du corps ! Et TOI , toi tu voudrais qu'il voyage seul !

    -Moi ! mais MOI , je ne veux rien du tout !....je me fiche de ce qu'il fait ! Et puis d'ailleurs, qu'est ce que tu crains ? qu'on enlève Thomas Robin  pour demander une rançon ?

    Je te préviens, ajouta Vincent un sourire mauvais sur les lèvres, à plus de quinze mille livres, je ne paie pas !

    -C'est donc ça !

    -Quoi ?

    -Les quinze mille livres...je vais bientôt pouvoir rembourser Thomas....mais toi, tu ne les digèreras jamais, n'est-ce pas !

    -Non.....en effet !

    -ça ne fait rien.....maman ira !

    -Cette vieille taupe !

     -Oui, en effet, la vieille taupe, dit une voix derrière son dos.

    Belle-maman venait d'entrer et posait sur son gendre le genre de regard qu'elle réservait habituellement aux limaces de son jardin.

    -Euh ?.....Edith......balbutia Vincent.

    -Ne vous excusez pas, cher ami, nous savons, vous et moi, en quelle haute estime nous nous tenons mutuellement......

    Je te l'avais dit, ma chérie, qu'il n'irait pas....

    -Quoi ? bredouilla Vincent.

    -Ma fille pensait à tort que vous pourriez lui rendre ce petit service, elle est enceinte jusqu'aux yeux au cas où vous ne l'auriez pas remarqué.  Elle pensait que vous étiez suffisamment adulte et sûr de vous pour ne pas vous sentir menacé par un simple petit garçon !

    -Ce n'est pas un simple petit garçon ! C'est une espèce de.....

    -Oui.. .oui, nous savons ! coupa Edith.

    Du moins, moi je le savais....mais ma fille vous idéalise tellement !

    Vincent de surprise tomba assis dans le divan du salon !

    Il ne savait que répondre.....ça.....ça, c'était trop dur à avaler !

    A suivre...

  • Foire du livre de Bruxelles

     

     

    T and co Editions

    y sera Sourire

    logo_flb

    tour_taxis

    DSC_000777777

     

    « Thomas Robin, jeune acteur Londonien mondialement connu, vit depuis un an en exil forcé à New York.

    Loin de son pays et de ceux qu’il aime, le jeune homme a sombré peu à peu dans la déprime.

    Les souvenirs de son passé douloureux ne le lâchent plus loin de cette ville où est enfermé celui qui a tenté par deux fois de le tuer !

    Mais vient le jour du retour…

    Thomas pense que sa vie va enfin pouvoir reprendre son cours … amitié, amour, tout ce qui lui a manqué.

    Il est loin d’imaginer l’abîme qui l’attend…il est loin de pouvoir deviner qu’une mystérieuse Écorce d’Or , trois siècles auparavant, a déjà scellé son destin… »

    Michelle Huenaerts ( L'ECORCE D'OR )

     

     

    "L'Ecorce d'Or " : premiers points de vente indiqués dans notre colonne de gauche Sourire

    fantastique-medieval-00045



     

  • Exposition

     

    Namur

    Le reportage photos :

    " Traversée"

    consacré au metteur en scène :

    Marcel Cremer

     

    Marcel C

    organisée par le cdwej et le théâtre Agora

    Photographies : Anne Valentin ( on l'adore ^^)

    Textes : Florence Klein

    du 18 au 29 novembre

    au Grand Manège

     

     

  • La POrte d'Aval : partie 5

     

    La porte d'Aval

    découvrez l'enfance de Thomas avant qu'il.....

    partie 5

    début

    Ici

     

     

     

    photo bbbbbb

     

    Partie 5

    -Tu en as de la chance, dit Philip, tu n'as que l'embarras du choix .

    -Je n'ai pas de petite amie ! coupa Thomas.

    -Oh ! Je sais....bien sûr.... mais grâce à toi, moi j'en ai une ....

    -Grâce à moi ?

    -La fille d'une collègue de ma mère....quand elle a su que je te connaissais...eh bien....comment dire....elle m'a trouvé tout de suite très intéressant . Surtout que je lui ai promis un autographe !

    -Tu as fait quoi ? balbutia Thomas.

    -Je lui ai promis un autographe de toi et, en échange , elle a promis qu'elle irait au ciné avec moi . Cool, non ?

    -Super cool, grogna Thomas en montant dans une autre rame.

    Il pensait amèrement qu'être un ami de Thomas Robin devait sûrement être plus marrant, au regard de ces derniers mois, que d'être Thomas Robin, lui-même !

    S'il avait eu la chance, LUI, d'avoir un ami célèbre, peut-être qu'il aurait osé adresser la parole à cette fille ou, du moins peut-être aurait-il pu la regarder avec des yeux différents de ceux de ces poissons qui s'étalaient sur les échoppes du marché de Church Street.

    De toute façon, il se serait mal vu lui offrir un autographe.

    Et puis, finalement quelle importance de passer pour un idiot dégénéré , il ne la connaissait pas !

    (Quoique, ce serait bien de la connaître............)

    Le cours de Monsieur Bowl était le premier de la journée et le soleil brillait, à présent, à travers les fenêtres du collège Carlyle, situé le long d'Old Church Street.

    Les examens étaient terminés depuis la veille et Thomas aurait largement préféré sécher ce vendredi ..... mais, il y avait ce fichu devoir de math à remettre , alors...

    Il vit Alan Grant s'asseoir comme à son habitude, avec son meilleur ami ( une espèce de grosse brute à l'air disons... ...pas très malin)  juste devant le bureau de Monsieur Bowl et Thomas se sentit de nouveau déprimé...si ces deux-là ne lui avaient rien préparé, il voulait bien être pendu.....ce qui lui arriverait peut-être de toute façon !

    Philip, assis à côté de lui, et Sam, dans son dos, paraissaient particulièrement agités et  Thomas, sans réellement comprendre pourquoi, se sentit soudainement encore plus inquiet.

    Il ressentait une drôle de sensation.....comme si l'oxygène de la classe s'était soudain raréfié ou plutôt comme si chaque particule de la salle était chargée d'électricité.

    Le jeune garçon regarda autour de lui et constata que ses autres condisciples paraissaient eux- aussi extrêmement nerveux.....

    Thomas sortit ses affaires de son sac.

    C'est alors qu'il comprit.....

    Pourquoi avait-il fallu que son regard se pose justement là ?

    Il devait avoir mal vu......ce n'était pas possible !

    Les yeux ronds, la bouche ouverte, il se tourna vers Philip et arriva à peine à balbutier.....

    -Qu'est-ce que.....qu'est-ce que vous.....

     -Monsieur Robin , pas de conférence de presse ici, je vous prie ! aboya Monsieur Bowl.

    -Excusez-moi, Monsieur, balbutia Thomas.

    Alan Grant se retourna un sourire mauvais sur les lèvres.

    Pourquoi était-il venu ?

    Thomas enfouit sa tête dans ses mains....

    Avec un ennemi comme Grant, il aurait déjà eu du mal de terminer la journée indemne mais, grâce à l'aide inespérée de ses amis, il avait perdu tout espoir !

    -Calme....calme ,Thomas, dit Philip en lui tapotant la main.

    -Calme !... Tu te fous de moi ! je dois lui dire , répondit le jeune garçon paniqué.

    Il essaya de se lever, Sam à l'arrière tenta de le recoller sur son siège.

    -C'est de la folie ! continua Thomas sans plus se préoccuper de parler haut ou bas...et de plus....de plus...

    Il se sentait à court d'arguments mais finalement lâcha à haute voix .....

    - De  plus.......ça peut pas marcher !

    -Monsieur Robin ! hurla Monsieur Bowl .

    Thomas vit la fureur déformer les traits de son professeur et se rendit compte que lui-même était debout au milieu de la classe.

    Ce qui suivit aurait certainement mérité une scène au ralenti...mais malheureusement....ce n'était pas du cinéma !

    Monsieur Bowl, fou de fureur à l'égard de Thomas, tapa des deux poings et de tout son poids à l'avant de son bureau situé sur l'estrade.....

    Il y eu un grand...CRAC !

    Les pieds avant de la lourde table cédèrent sous son poids et elle bascula entraînant Monsieur Bowl directement sur.....Alan Grant !

    Celui-ci n'eut que le temps de se baisser pour éviter d'être assommé par le bureau mais il ne put éviter la collision avec la tête de monsieur Bowl.....

    Thomas se retourna livide vers ses amis .

    -Tu vois, ça a marché , dit Philip en rangeant tranquillement ses affaires dans son sac ...eh bien Thomas, félicitation !  je crois que tu as battu tous les records, je n'avais pas prévu que tu l'énerverais aussi rapidement ! Et....je crois ......je crois d'ailleurs que le cours est .....comment dire...terminé !

    Le calme de ses amis contrastait étrangement avec le tumulte et la panique qui régnaient à présent dans la classe.

    Thomas n'avait pas bougé, impossible de décoller ses pieds du sol !

    -Ah ! continua Sam en souriant tranquillement....je pense que finalement personne ne te cherchera d'ennuis aujourd'hui !

    -Monsieur Bowl...... réussit à articuler Thomas.

    -Ah, oui ! en effet, c'est une possibilité, admit Philip.

    Le directeur, qui venait d'entrer complètement paniqué dans la classe, essayait de remettre le professeur d'anglais sur pied...mais celui-ci, tout comme Alan Grant, paraissait singulièrement sonné.

    -Mais en tout cas, pas aujourd'hui ! continua Philip en se composant le masque de l'innocence et en hochant la tête gravement. Si c'est pas malheureux, le matériel n'est plus ce qu'il était.....enfin !  Ah !Au fait, Thomas, tu n'oublies pas le devoir de math........

    Personne ne sut jamais qui avait scié les pieds du bureau de Monsieur Bowl et Thomas pensa que toute sa vie, aussi longue fut- elle, il resterait muet sur le sujet !

     A suivre....