• Fin des Coffes de la Baie

     Fin de votre nouvelle 

    "Les Coffres de la Baie"

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

     Gaël 2

    « Thomas s’assit sur le sable blanc.

    La plage était déserte et les volets du petit hôtel, qui accueillait habituellement les surfeurs en manque de sensation, étaient clos.

    Paradoxe que cette baie où les courants traîtres faisaient d’une part trembler les marins alors que les sportifs eux se délectaient de cette tourmente.

    Les touristes qui riaient en piétinant le sable devaient ignorer que la baie des Trépassés, lorsqu’elle se colorait de noir sous le ciel annonçant la tempête, devenait lugubre au point de donner la chair de poule.

    Thomas avait eu l’occasion de s’en rendre compte quelques jours auparavant. Il l’avait vue …l’ horizon était bas et le ciel chargé de pluie……il l’avait trouvée magique mais terrifiante !

    Voilà pourquoi il avait hésité aujourd’hui à s’y rendre seul pour y attendre Liam Lebecque.

    Mais après tout il était un homme et un homme n’avait pas peur de ces choses…..

    A son grand soulagement pourtant le soleil étincelait et les innombrables flaques d’eau abandonnées par la marée ressemblaient à une multitude de petites pièces d’or.

    Un peu plus loin, une légère brume recouvrait la mer semblable à un rideau transparent accroché à la limite de deux mondes : celui des hommes et celui que les hommes ne pouvaient connaître.

    Tout était si beau….si tranquille…si apaisant…

    Thomas frissonna ayant soudain l’intuition d’une présence.

    Il tourna la tête vers la gauche et distingua la silhouette d’un jeune homme marchant le long de l’eau.

    - Liam ? murmura t-il s’étonnant de ne pas l’avoir remarqué plus tôt.

    Il se leva rapidement pour se diriger vers le nouveau venu.

    - Tu as déjà terminé ? Tu aurais pu prendre le temps de te changer, je n’étais pas pressé…la baie est si belle aujourd’hui…..

    Le jeune homme sourit.

    - Elle est magnifique en effet….tu as apporté la boîte à musique, c’est si gentil…...

    - Euh oui……regarde…..

    Thomas souleva le couvercle.

    - Tu l’as remplie de sable ?

    - Oui, comme je te l’avais dit….ce sable, c’est un peu de Gaël …..

    Le jeune garçon soupira.

    - J’aurais aimé le connaître ….j’ai tellement de peine encore aujourd’hui….il avait encore tant à découvrir…..regarde, j’ai également remis sa croix dans le coffre ….qui sait où la mer l’emportera…..

    Liam Lebecque tendit la main pour saisir la boîte….ses doigts frôlèrent ceux de Thomas qui ressentit à leur contact un léger courant électrique lui picoter la main…….bizarre l’air semblait plus froid subitement……

    - Merci …..merci pour tout, Thomas Robin. Je suis heureux d’avoir pu te rencontrer…..

    - Merci ?

    Le jeune homme sourit de nouveau.

    - Mon frère m’attend…..Il te demande pardon …moi aussi d’ailleurs…

    - Et une minute….Quel frère ???

    - Nous avons trop abusé de ce monde….tu as raison, j’ai encore tant à découvrir… Je suis désolé, je suis impoli de te quitter comme ça mais j’ai si peu de temps….. .

    - Hé…une minute !…non….Liam, c’est pas marrant, c’est….

    Le jeune homme tourna les talons .Thomas pu alors constater qu’il se dirigeait vers une barque qu’il n’avait pas remarquée jusque là…..barque dans laquelle était assis un autre garçon.

    Thomas tendit la main pour le rattraper par le bras mais celle-ci ne rencontra que le vide ……

    - Gaël ???....non attends, c’est impossible…Liam, hurla-t-il….Liam revient !! C’est une blague stupide, Liam, c’est lamentable de penser que ….je ne suis pas aussi naïf je……

    Il sentit une main se poser sur son épaule.

    - Laisse-moi le temps d’arriver ! Il fallait que je me change ….

    Thomas sursauta puis se retourna pour découvrir avec stupeur Liam Lebecque habillé d’un jeans et d’un tee-shirt noir.

    - Tu en fais une tête, Thomas ? tu as vu un fantôme….

    - Un….un fantôme ????...Oh purée !!! C’est ….C’était…..

    Le jeune garçon se tourna de nouveau vers la mer.

    - Mais si c’est toi qui…. c’est qui là-bas le….le….

    Thomas courut vers l’endroit où il avait aperçu la barque et qui était à présent désert…..rien….plus aucune trace du jeune homme en uniforme ….aucune embarcation…..juste le clapotement des vagues et les reflets du soleil miroitant à la surface de l’eau…

    Liam Lebecque inquiet le rejoignit.

    - Tu vas bien ? Tu as l’air bouleversé ?!

    Thomas soupira .

    - Tu as raison, Liam, il est fort possible que j’ai vu un fantôme aujourd’hui…voire deux…..ça file un choc, crois-moi, mais …..

    Il posa la main sur le bras du jeune homme.

    - Rentrons ! mamy doit nous avoir préparé un festin de roi….

    - Oh….tu…..tu as changé d’avis pour le coffre ?

    - Pas vraiment mais…..oublions ça, tu veux ?

    - Oh ….pas de problème ! répondit Liam légèrement désorienté. C’est triste, ajouta-t-il, que Sam ait dû reprendre son boulot à Scotland Yard ….et…et ta petite amie doit te manquer aussi je suppose ?

    - Euh…Oui, bien sûr, énormément….

    - Ça doit te déchirer le cœur, poursuivit Liam avec amusement !

    - Euh oui ça me le déchire, c’est sûr ! répondit laconiquement Thomas.

    Le jeune homme éclata de rire.

    - Tu as raison, rentrons ! Il serait dommage qu’une sirène ne t’emporte au fond des eaux et que Marie ne soit ainsi privée d’un amoureux aussi épris !

    - Ça n’arrivera pas ! affirma Thomas.

    - Oh, Monsieur Robin a l’air bien sûr de lui ….te moquerais-tu de nos légendes ?!

    Thomas sourit.

    - Pas du tout…Au contraire…..mais, vois-tu, j’ai dans l’idée qu’un jeune et valeureux capitaine pourrait bien être parti à la recherche de la Belle d’Ys, Liam. Si cette sirène a deux doigts de logique et si elle existe, bien sûr, elle ne le lâchera pas, crois-moi ! Les femmes sont têtues même si, ajouta-t-il, elles ont une queue de fish stick

    - Une queue de fish stick ? Jolie image, Thomas….très…poétique ?

    - Bon ok, je peux faire mieux….disons juste : et ils vécurent heureux dans la plus belle baie du monde…. "

    Michelle Huenaerts

    FIN 

    vehicules-bateaux-00044

    Enfin un peu de temps et la possibilité de vous faire un petit coucou .

    Tout d'abord , merci d'avoir partagé avec moi cette histoire qui se termine cette semaine....

    Ensuite, je peux vous confier que je travaille sur projet qui me tient particulièrement à coeur .......j'espère pourvoir vous en dire plus très prochainement.....

    Je vous remercie de votre fidélité à ce blog et je profite de ce petit mot pour embrasser également mes lecteurs du forum du magazine femmes d'aujourd'hui qui nous donnent également beaucoup d'amour !!

    Je vous souhaite à tous un très bel été et je peux vous confirmer que nous continuerons à poster durant cette période ........une nouvelle histoire où vous retrouverez Thomas et Sam Clin d'oeil

    Je vous fais une tonne de bisous!!!! 

    Michelle

    Pour les frères et soeurs de la terre malgré leurs doutes et leurs différences ......

    Gaël

     
     bateaux%20(67)


     

    BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

    Alapage.com 
    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

     

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    poussières2

    à Paraître Sourire

    L'Ecorce d'or

    1111111111

    ="

    Puisse le fil des siècles conjurer notre haine  et du fond de l’eau vive renaîtra L’oiseau……..

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>



  • Les Coffres de la Baie (60)

     

    "Les Poussières d'une Etoile"cinema-cameras-00007

    DSC_0150255

    amazon.fr 

    " Le jeune garçon s’approcha doucement, tremblant légèrement .

    Etrange impression………

    Ça le prenait, là, à la gorge….C’était comme une sorte de chagrin intense,un peu comme si la pierre lui parlait pour lui révéler un terrible secret...."

    appareils-cameras-00015

    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur

    "page suivante" en bas de la page)

    (60ème partie)


    DSC_000111

     « La lumière blanche de l’été faisait peu à peu place aux tons plus chauds de l’automne et la mer qui, d’après la chanson, aurait dû offrir des reflets d’argent se paraît de couleurs plutôt dorées sous la chaleur agréable de ce début d’octobre.

    - Coupez ! lança John Clent en soupirant.

    Il adressa un regard plein d’exaspération en direction du jeune homme puis lui tourna le dos .

    Liam Lebecque, le regard abattu, se dirigea vers la rambarde pour rejoindre Thomas .

    - Je n’ai vraiment aucun talent ! bougonna-t-il. C’est toi qui devrait interpréter Gaël le Quilliec….en plus, tu es acteur !

    - Je n’ai même pas le bon âge, rétorqua le jeune garçon en souriant, alors que toi, tu es totalement crédible ! Ne t’inquiète pas, Monsieur Clent agit comme ça avec tout le monde !

    - Je lui ressemble vraiment ? je veux dire….tu…tu prétends que tu l’as vu en rêve mais…..

    - Oui …mais personne n’est obligé de me croire, n’est-ce pas ?

    - Difficile de ne pas te croire après tout ce qui s’est passé…

    - Alors fais-moi confiance, tu es bluffant dans ce rôle…. De toute façon, je préfère nettement le mien !

    - Celui d’un mousse qui passe son temps à récurer le pont ?

    - Lui au moins, il fait partie des rescapés !

    - Mais c’est le second rôle ! et de plus ce mousse est une pure invention du scénariste !

    - Ben oui c’est du cinéma, rétorqua laconiquement Thomas….ah au fait, ajouta-t-il, est-ce que tu pourrais m’aider…j’ai….j’ai un truc à faire mais……

    - Quel genre de truc ?

    - C’est au sujet de la boîte à musique… Tu sais l'objet que Sam traîte de "saleté juste bonne à jeter à la mer"...J’ai eu une idée débile ...

    - Oh ? plus débile que d’habitude ?

    Thomas leva les yeux au ciel.

    - J’ai l’impression d’entendre Sam ! Tout le monde a vraiment une super estime de moi !!

    - Je plaisante…Vas-y, je t’écoute…..

    Thomas soupira.

    -Voilà…j’y ai mis un peu de sable venant de l’endroit où se dressait la stèle…là….là où se trouvait le corps de Gaël……

    Liam le considéra avec étonnement.

    - A mon avis, tu as grillé le mécanisme ! Pourquoi as-tu fais ça ?

    - Griller le mécanisme n’est pas une si mauvaise idée, crois-moi !… Et pour répondre à ta question …disons que …..que je me dis qu’une partie de lui ….enfin ce sable a été si proche de lui pendant tellement de temps….et….et j’aimerais le rapporter dans cette baie qu’il aimait tant….Et comme cette boîte est un coffre finalement .....

    - La baie maudite ?

    - Gaël ne la voyait pas ainsi , Liam. Elle était pour lui pleine des souvenirs de son enfance…une des plus belles choses de ce monde…..

    - Comme la sirène qui a perdu la ville d’Ys ! Belle et dangereuse….

    - La Belle d’Ys, oui ! Morgane doit habiter ses eaux, c’est vrai…. Abel Colin m’a dit qu’elle attirait les plus beaux hommes et ne rendait plus leur corps à leurs mères ou leurs femmes….

    - Des histoires….

    - Peut-être, mais je suis sûr que si elle avait rencontré Gaël le Quilliec ….elle n’aurait plus eu besoin d’attirer d’autres marins ….il était digne de cette princesse.

    Liam Lebecque rougit.

    - Oui c’est bien ce que je disais …m’offrir ce rôle était une ineptie !

    Thomas éclata de rire.

    - Ne m’en veux pas …j’aime rêver à des histoires qui finissent bien….des histoires où Paul et Gaël se retrouveraient et partiraient ensemble tout au bout de la mer pour voir si les sirènes existent réellement……

    - Tu es étonnant, Thomas Robin…..

    - ?

    - Tu es plein de surprises sous tes airs de gamin insouciant….et de plus, te voilà poète !

    - Ne le répète pas ! inutile de saborder ma réputation de sale gosse ingérable !

    - Tu as beau faire, personne ne pense que tu es seulement un sale gosse ingérable….mais j’avoue que tu caches bien ton jeu ! Je t’accompagnerai….c’est ce que tu veux, non ?

    - Et bien…..

    Liam sourit.

    - Je dois encore tourner une scène….vas m’attendre là-bas.Tu
    ...as raison, il faut rendre ce coffre à la baie…… »

    A suivre….Michelle Huenaerts

    Le site et le forum

  • Les Coffres de la Baie(59)

    Thomas Robin

    La Porte d'Aval

    Etretat4 10 juin

     corps-yeux-00001

    " C’était un drôle de bruit…….comme le roulement de billes au

    creux de la main mais il y avait autre chose, un peu comme un

    souffle, quelque chose d’indéfinissable ......."

    amazon.fr

     batiment-batiment-phares-00005

    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (59ème partie)

    Post du 10 juin

     Thomas, dans sa précipitation, rata la dernière marche de l’escalier menant à la falaise. Il aurait donc très probablement embrassé le sol si quelqu’un n’avait manqué l’étrangler en le retenant par le col de son tee-shirt !

    - Monsieur….monsieur Colin ? articula péniblement le jeune garçon en se massant le cou.

    - Je ne vois vraiment pas pourquoi je t’ai évité de t’écraser comme une mouche sur un carreau !

    - Oh une mouche ?

    - Les bestioles qui voltigent sur tout ce qui est peu ragoûtant dans l’espoir de trouver quelque chose d’encore moins ragoûtant où elles pourront poser leurs immondes petites pattes noires!

    - Je me suis lavé ce matin …

    - C’était juste une image !

    - Je vois que vous m’en voulez toujours …..

    Le vieil homme le toisa avec dédain.

    - Rien qu’un aimant à problèmes, voilà ce que tu es, Thomas Robin ! J’aurais dû le deviner la première fois où je t’ai vu dans cette librairie !

    Thomas porta son regard en direction de l’endroit où se tenait la stèle. Un périmètre de sécurité avait été établi délimité par des bandes jaunes apposées sur des piquets plantés dans le sol. D’épaisses bâches tendues un peu plus loin obstruaient la vue aux nombreux curieux rassemblés malgré la chaleur étouffante.

    - Vous avez vu Sam Gallager ? Vous savez mon ami…celui qui…

    - Qui nous a ramené les flics !!

    - Monsieur Colin, il…..

    - C’était trop demander de nous ficher la paix avec cette vieille histoire !

    Thomas leva les yeux au ciel.

    - Une histoire passée qui a autant d’impact sur le présent, n’est pas une vieille histoire ! Vous crevez tous de trouille , ça c’est la vérité ! Pourtant ce que Sam fait, c’est vous rendre service ! Il a reçu le rapport des experts de Scotland Yard…

    Il sembla réfléchir un instant.

    - En fait, entre nous, c’était plutôt le rapport d’une nommée Lisa Hartman qui travaille au département expertises parce que voyez-vous Sam et les filles ….c’est…c’est étonnant, il obtient toujours ce qu’il veut, c’est un peu comme si….

    - Viens-en au fait au lieu de me saouler !

    - Euh oui ! En fait, ça concernait un couteau découvert dans la maison de mon papy à un endroit disons peu conventionnel…

    - Pfttt

    - Elle a découvert du sang sur ce couteau….et il ne datait pas d’hier…

    - La belle affaire !

    - Sam pense que Paul a peut-être enterré son frère et érigé la stèle….si c’est le cas, on comparera l’ADN du corps avec celui trouvé sur le couteau…vous voyez ce que je veux dire ?

    - Tu m’as l’air bien au courant de ces choses, toi !

    - Je regarde la série « Les Experts » chaque semaine….ils m’avaient d’ailleurs proposé un rôle mais j’ai dû le décliner..

    - Ah oui ? s’intéressa Abel Colin en souriant pour la première fois.

    - C’était celui du cadavre …j’ai pensé que c’était un peu limité comme jeu d’acteur…

    Le vieil homme décocha une tape dans le dos du jeune garçon en éclatant de rire…celui-ci qui ne s’attendait pas du tout à ça perdit pour de bon l’équilibre et s’étala de tout son long dans l’herbe.

    - Oh pardon, je ne voulais pas…..

    - Comme une mouche, hein ! bougonna Thomas en s’accrochant au bras qu’on lui tendait.

    Abel Colin soupira et détourna son regard pour le diriger vers la baie maudite.

    - Paul aurait donc tué son frère…..

    - C’était un accident, murmura Thomas, je le sais…. ça peut paraître bizarre mais il me l’a montré ….

    - Je suis bien obligé de te croire, petit, après tout ça.....mais ce bateau que tu as ramené me fiche encore la trouille !

    - Pourquoi?

    Le vieil homme respira profondément.

    - Mes aïeux étaient des naufrageurs et je sais qu’ils étaient là cette fameuse nuit. Toute ma vie je me suis cru maudit d’avoir des assassins pour ancêtres…..

    Thomas posa une main sur l’épaule du vieil homme.

    - Chaque être humain est responsable de sa vie et c’est déjà pas mal, Monsieur Colin …vous n’êtes pas maudit et il ne faut pas avoir peur, ce bateau sera le salut de ce village…..je sais que la publicité, le film…..vous devez trouver tout ça futile mais Gaël le Quilliec n’aurait pas voulu être la cause de la mort de son village. Les jeunes reviendront s’installer, vous verrez, et la vie reprendra…..

    - Tu crois qu’ils vont vraiment trouver quelque chose sous cette stèle, Thomas ?

    Le jeune garçon tourna la tête en direction de la bâche pour constater que des hommes habillés de blanc en sortaient à présent précipitamment. L’un deux avait un portable collé à son oreille …les autres discutaient en faisant de grands gestes.

    Un jeune homme blond que Thomas reconnu immédiatement sortit alors du groupe. Il enleva ses gants  et regardant en direction de Thomas, il leva le pouce vers le haut.

    Le jeune garçon sourit.

    - Ils ont trouvé, Monsieur Colin….Sam avait raison ! "

    A suivre….Michelle Huenaerts

    Le site et le forum

    Le coin ensorcelé D'Harry Potter

     est momentanément hors service

    Thomas Robin soutient http://kiwanismorlanwelz.skyblogs.be/ 

     BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

    Alapage.com 
    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

     

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>

  • Les Coffres de la Baie (58)

    Thomas Robin 
    La Porte d'Aval
     
    Etretat22

    Photo : Michelle Huenaertsanimaux-crabes-00002

    "Mais soudain, Thomas s’arrêta net….. quelque chose n’était pas normal…… quelque chose avait changé …..mais quoi ?

    C’est alors qu’il comprit……… 

    La Porte d’Aval ! elle n’était plus illuminée…..

    Hier , il l’apercevait des fenêtres de sa chambre toute baignée de lumière dorée mais, aujourd’hui, elle n’était plus éclairée que par la lueur de la lune.

    Thomas souleva le cordon pour parcourir les derniers mètres, il sentait son cœur cogner si fort subitement…..surtout, qu’à sa grande inquiétude, il remarqua que le bout de la digue était lui aussi privé d’éclairage…….

    N’y va pas, Thomas ……n’y va pas ! criait une voix, là, dans sa tête…..mais il y avait Sam…il ne pouvait laisser Sam !

    Thomas avait ralenti son allure, il essayait de distinguer les escaliers mais la lune, concentrée sur le haut de la falaise, l’éclairait à peine……. plus que quelques pas……

    -Sam ? Sam….vous êtes là ?

    Personne ne lui répondit……. 

    -Sam, où êtes- vous ?…..répondez ……Sam !

    Soudain, il distingua une ombre à sa droite, assise sur les marches menant à la plage.

    -Sam ?…c’est…..c’est vous ?

    L’ombre s’était redressée et elle se dirigeait à présent vers lui, lui bloquant toute issue vers la digue.

    -Vous êtes à l’heure…..c’est bien……"

    (La Porte d'Aval - Michelle Huenaerts)

    8888888888888888888 

    batiment-batiment-phares-00009
     

    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (58ème partie)

    coffre de la baie post 3 juin

    « Marie se précipita pour rattraper son petit ami par le bras.

    - Où files-tu encore ?! Il y a à peine trois jours que tu es revenu ici avec ce rafiot et, au lieu de t’occuper de moi, tu n’as pas arrêté de….

    - Tu as entendu, Sam, non ? ils vont creuser aujourd’hui sous la stèle ! Ils doivent déjà être sur place….j’aurais dû me lever plus tôt ! Ces vacances sont vraiment fascinantes, tu ne trouves pas ? !

    - Tu te moques de moi, j’espère ?!

    - Je ne peux pas rater ça…..

    - Parlons-en de ces vacances ! Tu ne penses pas que tu les as assez gâchées avec toute cette histoire. Je me demande vraiment ce que je suis venue faire ici…

    -Ben profiter de la Bretagne, non ?

    - Tu ne comprends pas que j’avais envie qu’on passe un peu de temps ensemble !

    - Marie, tu sais bien que ce n’est pas ma faute. Je suis désespéré bien sûr qu’on ait passé si peu de temps ensemble. J’ai même failli pleurer un jour, je t’assure, sur toute cette injustice mais…mais je suis un homme à présent et je dois être fort ! ajouta-t-il en tapotant l’épaule de la jeune fille.

    - Comédien ! de toute façon, il n’est pas question que tu partes sans moi aujourd’hui !

    - Marie !! lança à ce moment une voix joyeuse.

    - Oh salut Anaëlle ! jeta le jeune garçon en souriant. Tu tombes bien….

    -C'est gentil, Thomas ! Mais quel chou ! dis-moi ça ne t’ennuie pas si je t’emprunte ta petite amie. Nous avions décidé de longue date d’aller faire quelques emplettes aujourd’hui au marché de Locronan. Papa nous y emmène !

    - Mais…tenta Marie, c’est juste que…que j’étais fâchée sur Thomas lorsque tu..enfin…je veux dire que……

    - Que tout est rentré dans l’ordre bien sûr ! acheva le jeune garçon en plaquant rapidement un baiser sur la joue de la jeune fille. Ah ! tu as de la chance que je t’aime toi pour accepter de te laisser partir comme ça toute une journée loin de moi !

    - En fait, c’était juste la matinée, tenta Anaëlle.

    - Ne soyons pas radin ! répondit Thomas. Je m’en voudrais d’être un obstacle à votre amitié !

    - Thomas ..il n’est pas question que…..

    Mais déjà ce dernier se précipitait vers la barrière.

    Il s’écarta pour laisser entrer la nouvelle venue puis il s’engagea à pas rapides sur la route.

    - Non mais je rêve ! pesta Marie.

    - Ah tu es une sacrée veinarde ! dit Anaëlle en passant son bras sous celui de la jeune fille. Personnellement j’ai eu des tas de copains plus possessifs les uns que les autres…..

    - Et ça fait quoi d’avoir un copain possessif ? demanda Marie d’une petite voix aigüe.

    La jeune fille sourit.

    - C’est différent, c’est sûr ! mais….mais d’un autre côté, Thomas est comme ce pays ….

    - Tu peux préciser ?

    - Tantôt soleil , pluie, vent…..c’est ce qui fait son charme, non ?

    - Oui, soupira Marie ..c’est ce qui fait surtout que je ne le garderai pas !

    Anaëlle soupira.

    - Personne ne retient le vent, murmura-t-elle. »

    A suivre…Michelle Huenaerts

    Le site et le forum

    Le coin ensorcelé D'Harry Potter

     est momentanément hors service

    Thomas Robin soutient http://kiwanismorlanwelz.skyblogs.be/ 

     BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

    Alapage.com 
    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

     

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>