• Les Coffres de la Baie (44)

     8Suite aux problèmes techniques de notre blog, nous avons pris un peu de retard dans notre courrier. Mille excuses! Nous ne vous oublions pas!! 

    Découvrez un jeune anglais pas comme les autres .....

    thomas Robin
     

    Thomas Robin

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Toujours numéro 1
    Merci !!!  

    Lorsque l'homme deviendra loup.....puisse votre coeur ne pas tomber en poussières.......

     

    cameras%20(10)

    Nous avons connu de gros problèmes ces derniers jours avec la non accessibilité de notre blog à un grand nombre de visiteurs .

    Face à ces problèmes et.... à quelques autres nous avons connu le découragement. Faire vivre ce projet nous demande en effet énormément de travail et ne nous laisse pas beaucoup d'heures de sommeil.

    Nous tenons donc à vous remercier de votre fidélité qui nous permet ce soir de nous classer à la 5 ème place des blogs littéraires les plus lus!!

    claseement

    A ceux ,qui comme nous se battent pour essayer de faire vivre un rêve, je citerai simplement cette phrase de Neil Simon :

    " S'il n'avait pas osé prendre de risques, Michel-Ange aurait peint le plancher de la chapelle Sixtine"

    Merci à ceux qui nous soutiennent .......

    Un énorme bisou à tous!!!! Yanick


    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (44ème partie)


    coffre 5 dec2

    « Sam se précipita à l’intérieur et monta à toute vitesse l’escalier menant à l’étage. Arrivé au sommet des marches, il faillit alors percuter Marie de plein fouet.

    - C’est…..c’est Thomas qui a crié ?! demanda la jeune fille complètement paniquée.

    - Je ne peux pas ouvrir cette maudite porte ! dit papy qui appuyait frénétiquement sur la poignée métallique.

    - Il s’est enfermé ?! s’inquiéta Sam.

    - C’est impossible ! rétorqua Elise qui tremblait de la tête aux pieds, aucune porte ne possède de serrure à l’étage ! Vous pensez qu’il peut avoir bloqué l’entrée.

    - Mais il n’aurait jamais fait ça ! pleurnicha Marie, je suis sûre qu’il va mal et dire que je l’ai giflé et qu’ il est en train d’agoniser là tout seul à….

    - Oh..oh ! coupa Sam ! personne n’agonise, ok !? on arrête de paniquer.....Ecartez-vous ! désolé, Maurice mais, après le toit, je crois que je vais être obligé d’abîmer légèrement cette porte….

    Du sang ….la tache s’élargissait….Thomas aurait voulu hurler encore et encore ! Il sentait ses doigts glisser le long de la lame froide….cette lame qui venait de lui perforer le cœur…ça ne pouvait être vrai, c’était un rêve. D’ailleurs il ne ressentait aucune douleur. Un couteau qui transperce le cœur devait quand même faire ne serait-ce qu’un peu mal, non  ?!

    Evidemment aucun songe ne se passait ainsi en principe ! Tout d’abord lorsqu’on naviguait en plein cauchemar, on déconnectait totalement de son conscient jusqu’au moment où on se réveillait en sursaut, mais là Thomas avait toujours eu pleinement connaissance de qui il était, il savait qu’il était couché dans sa chambre ! Il avait même la certitude d’avoir dû ameuter toute la maisonnée par son cri …..

    - Va chercher Lebecque, s’entendit-il murmurer.

    Comme si ce matelot l’intéressait ! C’était Sam qu’il voulait appeler !!

    - Gaël…..Gaël…Oh mon Dieu….qu’est-ce que j’ai fait, sanglotait Paul en tenant son frère dans ses bras……pardon…..pardon….

    Thomas aurait bien voulu répondre à ce mec qu’il était un fieffé abruti mais, au lieu de ça, il sentit qu’il levait doucement la main pour caresser rapidement la joue du jeune homme.

    - Je sais, répondit-il….mais il n’est plus temps de pleurer….va chercher Lebecque, vite !

    L’ombre à genoux à côté de lui se redressa et s’éloigna en titubant vers l’escalier menant au pont.

    - S’il vous plaît….murmura Thomas….

    - Pas encore ! souffla une voix au creux de son oreille.

    - Je….je ne veux pas mourir…ce…ce sang…..

    - Pas encore…….

    Deux silhouettes venaient de le rejoindre à présent.

    Thomas sentait le froid s’insinuer en lui….ses membres s’engourdissaient…..il n’avait pas mal mais sa respiration devenait difficile ….il savait, oh il savait qu’il lui restait très peu de temps…

    - Oui , ok, pas encore …. Mais pas trop tard quand même parce que cette situation est vachement inconfortable et….et je sais que vous vous êtes mort donc que vous vous en fichez complètement à présent mais…..

    - N’ai pas peur, Thomas…….

    - Monsieur Lebecque ?

    - Gaël….oh mon petit…Seigneur qu’est-il arrivé ?!

    Le maître d’équipage s’était laissé tomber à côté du jeune homme.

    Thomas percevait des pleurs et des cris de désespoir venant probablement de Paul…

    Il est bien temps de pleurnicher ! non mais quel crétin ! songea-t-il. Content d’être fils unique !

    Mais la chose ayant toujours plein contrôle sur lui, il murmura avec difficulté :

    - Je vais mourir…

    - Non…non capitaine ! nous arriverons bientôt à Ys sur Mer ! Votre père vous sauvera, vous devez tenir bon !

    Gaël secoua la tête négativement.

    - Nous n’allons pas à Ys sur Mer, Monsieur Lebecque….

    - Quoi ?!

    Le jeune homme leva une main suppliante.

    - Jurez….jurez-moi…..ce bateau ne doit regagner aucun port….

    - Capitaine…qu’est-ce que……vous ne pouvez pas me demander ça !

    - Vous avez toujours été comme un second père pour moi, Monsieur Lebecque….mais c’est normal, n’est-ce pas ?!

    L’homme éclata en sanglots.

    - Comment sais-tu ?!.....

    - Une....une lettre de ma mère.....Vous....Vous vouliez tellement embarquer avec moi.....ça m'a fait plaisir que vous m'aimiez un peu......

    - Oh mince …..s’ étonna Thomas…. « je suis ton père » comme dans la Guerre des Etoiles !!

    - T’es pas un client facile toi ! souffla la voix à son oreille ! tu ne vois pas qu’on nage en pleine tragédie ?! Et puis c'est quoi "La guerre des Etoiles"???

    - Euh...aucune importance mais surtout ne m’emmenez pas ! 

     
    Il entendit alors Lebecque dire tout bas :

    - Je ne veux pas que tu meures, laisse-moi te conduire à Ys !

    - Sauvez mon frère, Monsieur Lebecque….père…..jurez….

    Thomas sentait qu’il avait de plus en plus de mal à s’exprimer par la bouche du jeune homme…

    Et …pas de blagues !!! pensa-t-il de toute ses forces.

    A ce moment…..

    Il entendit un énorme fracas retentir non loin de lui.

    - Thomas…Thomas !! murmurait une voix inquiète. Thomas, réveillez-vous !

    - Qu’est-ce qu’il lui arrive, Monsieur Gallager ?!

    Thomas sentit une main se poser à hauteur de sa gorge

    - Appelez un médecin, vite !

    - J’ai encore un secret à te dire, Thomas, perçut-il au même moment. Après…après je te laisserai…Ecoute-moi et tu sauras tout…."

    A suivre…Michelle Huenaerts

    CLIQUEZ.ICI

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
    Thomas Robin soutient http://kiwanismorlanwelz.skyblogs.be/ 

     BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    Les Poussières d'une Etoile"

    poussières2

     


     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>

     

  • Les Coffres de la Baie (43)

     L'image postée en fin de soirée pour illustrer la suite de votre nouvelle pourrait éventuellement effrayer les plus jeunes .

    Pour nous, en tout cas, elle nous paraît beaucoup moins terrifiante que les aberrations de notre compteur cette semaine Clin d'oeil

    Notre blog a connu et connaît encore quelques petits problèmes surtout au niveau de notre compteur  . Merci à skynet pour son aide....mille excuses pour ces petits incidents ( bisous- Yanick)

    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (43ème partie) 

       

     les coffres de la baie

    « Il fixait incrédule la lame….cette lame destinée à un autre….

    Les notes résonnaient, l’engourdissaient et annihilaient totalement son être.

    Il restait juste Gaël et.... son frère !

    - Qu’est-ce que tu fais ici ? répéta-t-il.

    Le visage de l’homme lui faisant face était apparemment encore plus pâle que celui aperçu dans le miroir. Sa main tremblait et de grosses gouttes de sueur perlaient à son front. Il paraissait si jeune…..si terrifié également….

    - Paul ?

    - Je n’ai pas le choix ….pas le choix….

    Thomas eut l’horreur de se voir avancer lentement vers l’autre.

    - Non !.....s’il vous plaît, non ! supplia-t-il dans son sommeil.

    - N’avance pas ! jeta Paul.

    - Ou tu me tueras ? mais n’est-ce pas ce que tu as décidé de faire de toute façon ?

    - Je…

    - Ou alors que ferait ce couteau dans ta main ?

    - Pourquoi a-t-il fallu que tu fouines, comme toujours !... que tu découvres tout  et que moi-même je découvre ta bâtardise !

    Paul éclata en sanglots....était-ce de désespoir ou de rage?

    -Pourquoi n’as-tu donc pas suivi ces lumières ? Nous nous serions écrasés ensemble…..tu serais mort, je serais mort et la honte de ta naissance aurait disparu avec nous !

    - La moitié de mes hommes vient de mourir à cause de vos maudits feux alors qui de nous deux doit avoir le plus honte ?! cria Gaël. Oui, je le savais mais je ne pouvais le croire ! mon propre frère, un naufrageur !

    - Tais toi ! tu ne sais pas…..

    - Oh que si !

    - Non ! Mon père t’a tout donné ! son amour, son maigre argent ! Il voulait tant que tu réussisses alors que tu n’es même pas son fils ! Et moi Gaël , que me reste-t-il ? Et à présent tu vas même l’épouser, elle, si belle, si riche…..et moi dans tout ça ?! Crois-tu qu’une carrière dans l’armée est ce dont j’avais rêvé ?!

    - Tu n’es pas obligé de…..

    - La ferme ! Ces bateaux sont bourrés de richesses et ils ne demandent qu’à aller s’écraser sur ces roches !

    - Et tu voulais détruire la Belle d’Ys, elle aussi ?!

    Le couteau trembla de nouveau dans la main.

    - Tu voulais nous tuer mes hommes et moi ! mais alors pourquoi es-tu monté sur ce rafiot si tu rêvait tant de le détruire ?!

    - Parce que tu as tout compris ! je ne peux pas prendre le risque que tu leur dises ! que je meure, ça m’est égal mais que mon père sache …

    - Comment peux-tu croire que j’aurais pu te dénoncer, tu es mon frère, tu entends !

    Les larmes coulaient sur les deux visages.

    - Je vais te tuer, Gaël, je n’ai pas le choix…..

    - Ne dis pas n’importe quoi !

    Dans un geste spontané, le jeune homme saisit le bras de son frère pour l’attirer à lui. Il le serra alors dans ses bras.

    - Tout va s’arranger, je te le promets….je ne laisserai personne t’arrêter …personne ne te fera du mal….

    - Accrochez-vous ! hurla à ce moment Lebecque toujours en poste sur le pont

    Brusquement, la Belle d’Ys, amorçait, en effet, une mauvaise vague et elle s’inclinait dangereusement.

    Tout se passa alors dans l’esprit de Thomas comme une scène jouée au ralenti.

    Il fut déséquilibré et se sentit aspiré vers l’arrière…il tombait, entraînant Paul avec lui dans sa chute…..

    Thomas aperçut alors l’éclair de la lame et il sut, avec horreur, que tout était fini … Il l’avait ressentie si nettement cette lame….Il porta, incrédule la main au niveau de sa poitrine où la tache rouge s’élargissait laissant sur ses doigts un liquide poisseux… Et ces notes, toujours ces notes…..

    Terrorisé, il cria alors de toutes ses forces…..pour que quelqu’un le force à se réveiller, l’oblige à sortir de ce cauchemar avant qu’il……

    Et c’est ainsi que Sam Gallager , les yeux encore rivés à la fenêtre, perçut au même moment le cri.. »

    A suivre….. Michelle Huenaerts

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
    Thomas Robin soutient http://kiwanismorlanwelz.skyblogs.be/ 

     BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    Les Poussières d'une Etoile"

    poussières2

     


     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>

    13-02-2008, 01:47:33 Michelle
  • Les Coffres de la Baie(42)


     
    Les Poussières d'une Etoile 
     
    Londres post1 
    Toujours numéro 1
    Merci !!!  
     

    Découvrez un jeune anglais pas comme les autres .....



     DSC_00922

      
    bandes%20(7)bandes%20(7)

    Les Coffres de la Baie 

    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (42ème partie) 


     

    DSC_002222

     
    coffre 5 dec22  coffre 5 dec22  coffre 5 dec22

    « Thomas habitait l’autre. Il pouvait voir par ses yeux, ressentir le froid qui transperçait son corps mouillé..... mais paradoxalement il restait malgré tout conscient de tout….. de ce qu’il était réellement…

    C’était juste comme si cette musique l’anesthésiait pour permettre à l’autre de le posséder….juste pour l’obliger à revivre ce moment…

    Thomas se vit donc regagner la cabine de bois verni. Il savait ce que ressentait Gaël….ce mélange de colère, de désespoir et de culpabilité…mais au plus profond, un autre sentiment dévorait tout…ce sentiment n’appartenait qu’à lui, Thomas …..cette peur, cette terrible peur devant ce qu’il savait inéluctable.

    Gaël était mort apparemment ce fameux jour, ce 15 août 1807….et il était là, coincé dans cette horrible piège qu’était ce rêve, obligé à attendre impuissant ….

    Pourquoi ne pouvait-il pas simplement se réveiller ?

     Gaël s’était laissé tomber sur sa couchette la tête entre les mains.

    - Maudit…Maudit…..murmura-t-il. Ils sont morts à cause de moi….

    Les lumières provenant du phare de La Vieille inondèrent un instant la cabine et il croisa son regard vide dans un miroir situé devant lui. Le visage lui faisant face était si pâle….

    Mais autre chose attira aussitôt son attention.

    Un petit reflet argenté dans l’angle formé par l’escalier menant au pont et la porte de sa cabine.
    - Qui est-ce ? demanda-il en se levant.

    Les muscles de Thomas se contractèrent douloureusement. Il ne voulait pas vivre ça !

    - Qui est-ce ? répéta-t-il, je sais qu’il y a quelqu’un….Monsieur Lebecque ?

    Une ombre se détacha alors du mur et, à la faveur d’un rayon de lune, il identifia celui qui se tenait devant lui.
    - Paul, murmura-t-il….mais….mais qu’est-ce que tu fais ici ?

    Thomas aurait voulu hurler mais il ne pouvait pas…il se demandait, terrifié si mourir dans un rêve pouvait être douloureux...le couteau…il le voyait à présent très nettement. Ressentirait-il la douleur de la lame ?

    - Sam….Sam….murmura-t-il…..

    - Je monte me coucher ! soupira papy en passant au jeune homme assis à côté de lui la commande du poste de télévision. Les films sont décidément de plus en plus nuls ! sauf ceux dans lesquels joue mon petit fils évidemment !

    Sam Gallager s’étira en baillant.
     

    - Evidemment, continua Maurice, j’aimerais mieux descendre au port pour vider quelques calvas mais je suppose qu’il est inutile de vous demander de m’accompagner et comme boire tout seul donne directement des allures de pochtrons …..

    - Et comme, ajouta Sam, il serait fort possible que votre femme nous oblige à dormir dehors….

    - A qui le dites vous…..ah les femmes ! Thomas a bien le temps, croyez-moi, de se créer des problèmes avec ces êtres bourrés de contradictions !

    - Elles pensent sûrement la même chose de nous, répondit Sam en souriant.

    - Sam….je…..je sais que nous n’avons pas encore eu vraiment l’occasion d’en parler mais…comment va votre bras ? Vous savez que…que vous devriez être plus prudent…

    - C’était juste un accident, Maurice….une arrestation qui tourne mal, ce sont les risques du métier de flic et puis sans cette balle et cette convalescence je n’aurais jamais eu la chance de passer ces moments avec vous tous…

    - Faites gaffe quand même ! Parce que…parce que mon petit-fils a vachement besoin de vous car c’est pas son demeuré de père qui….

    - Maurice….John est quelqu’un de bien, croyez-moi…

    - De bien….de bien « English », oui !

    - Il est Ecossais, rétorqua Sam, et de plus votre petit-fils est à moitié anglais quant à moi….

    - Vous avez raison, coupa papy, ce que je déteste ce sont les Ecossais !

    Et il se leva pour tapoter légèrement l’épaule du jeune homme avant de se diriger vers l’escalier.

    Sam soupira en le regardant s’éloigner. Papy ne changerait jamais !

    Il éteignit la télé …23 heures….Il n’était guère habitué à s’endormir avant minuit mais apparemment il était le seul dans cette maison à être toujours debout ! Il prit donc le parti de sortir s’aérer dans le jardin juste pour patienter en attendant que sa petite horloge interne lui commande : « dormez, je le veux ! »

    Il poussa la porte du dehors et l’odeur de la mer vint immédiatement lui chatouiller les narines. Il entendait le bruit des vagues au loin et…

    Sam tendit l’oreille.

    D’où pouvait donc provenir cette musique…ces notes qui répétaient la même mélodie inlassablement.

    Il avança au milieu de l’allée et leva les yeux vers une chambre faiblement éclairée qu’il identifia immédiatement comme étant celle de Thomas."

    A suivre…. Michelle Huenaerts

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
    Thomas Robin soutient http://kiwanismorlanwelz.skyblogs.be/ 

     BandeauVide 

    Tous les romans de Michelle en vente en ligne directement sur Les.Editions.Thélès

                      ET

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    poussières2

     


     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
    </script>
    <script type="text/javascript">
    _uacct = "UA-3698045-1";
    urchinTracker();
    </script>


  • Les Coffres de la Baie (41)

    Découvrez un jeune anglais pas comme les autres .....

    dyn003_original_592_394_pjpeg_56811_9c771f817626aac00cf320961aef8d4e22
     

    Thomas Robin
     Les Poussières d'une Etoile 
     
    Toujours numéro 1
    Merci !!!  
    bandes%20(8)bandes%20(8)bandes%20(8)

     
    Les Coffres de la Baie 
    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (41ème partie) 

     mer post

    Photo : Michelle Huenaerts 

    « Il poussa l’homme et se dirigea en titubant vers la barre.

    - Capitaine, qu’est-ce que……

    Il arracha le gouvernail des mains du barreur.

    - Accrochez-vous ! s’entendit-il hurler.

    Il fit tourner rapidement le gouvernail entre ses doigts.

    La Belle d’Ys, balayée de tous côtés par le vent et la pluie, amorça alors un virage si violent que le bois de la coque donna soudain l’impression qu’il allait se fendre en deux.

    La tempête hurlait de plus en plus et l’eau s’abattant sur le pont transperçait les hommes jusqu’aux os.

    Il entendit alors un terrible craquement. Le mât d’artimon venait de se rompre et il entraînait dans sa chute une grande voile.

    Des cris assourdissants retentirent de toutes parts.

    Le bateau déséquilibré s’inclina alors inexorablement et les hommes glissèrent sans espoir vers la mer qui, à cet instant, semblait pareille à un abîme noir.

    Il s’accrocha de toutes ses forces à la barre tentant désespérément de maintenir le cap.

    Surtout ne pas la lâcher ! Il fallait qu’il redresse ce maudit navire !

    Il était certain que des hommes étaient en train de périr …et il se maudissait….Oh, comme il se maudissait ! Et cette musique qui résonnait de nouveau dans sa tête, encore et encore….

    Tous…..tous allaient mourir à cause de lui ! et cela, juste parce qu’il avait voulu braver les éléments pour aller embrasser ses parents, ses frères….

    - Gaël….Gaël, entendit-il, où êtes-vous ?

    - Au gouvernail, Monsieur Lebecque, il faut les secourir !

    - On ne peut rien faire, capitaine !

    - Mais….mais on ne peut pas….

    - Qu’est-ce que vous voulez faire ? mourir, vous aussi ? Maintenez la barre, Gaël ! vous y êtes presque, on s’éloigne des rochers !

    - C’est de ma faute, c’est….

    L’homme le saisit brusquement par le bras.

    - Ce n’est pas de ta faute, petit, et puisque tu portes cette croix autour du cou, prie !....et sors-nous de là ! Bertrand s’est conduit comme un idiot…..

    - Où est-il ?!

    - Il est mort, je crois, mais…..

    - Oh mon Dieu !

    - La barre, capitaine !

    Le jeune homme essaya de rassembler son courage. La Belle d’Ys était un bon bateau et malgré les dégâts, il sentait à présent que la coque lui obéissait de nouveau.

    L'homme lui tapa sur l’épaule.

    - Bien joué, petit ! murmura Lebecque.

    - Là, à notre droite ? c’est le phare de La Vieille, non ?

    - Oui, capitaine, vous avez réussi !

    - On va chercher refuge à Ys sur Mer, Monsieur Lebecque, pas le choix…il faut réparer…. »

    A suivre….. Michelle Huenaerts

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)