• Les Coffres de la Baie (36)

     

     Une très bonne année 2008 à tous!!

    projecteurs%20(3)                projecteurs%20(2)

     

       DSC_00222    

    Venez découvrir chaque semaine dans ce blog.....

     


     
    Tous droits réservés : Nicolas.Maret
     
     bateaux%20(18)   bateaux%20(18)   bateaux%20(18)
     
    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (36ème partie)

    DSC_001999  IMG_041333
    « La première interrogation qui vint à l’esprit de Thomas fut de se demander comment un document si ancien, de plus conservé dans de si piètres conditions, n’était pas redevenu poussière depuis longtemps !

    Il feuilleta doucement les pages, son regard parcourant distraitement les lignes abandonnées.

    Apparemment Paul avait dû démarrer son journal assez précocement si on en jugeait par l’écriture laborieuse mais appliquée des premières pages et…et selon la date, il n’avait apparemment plus rien écrit après le 20 août 1807…

    Thomas fut saisi d’une incroyable fébrilité mais aussi d’un immense découragement en considérant les mots devenant de plus en plus illisibles au fil des feuilles.

    Il soupira.

    Pas de doute, à ce niveau-là, Paul avait des dispositions pour devenir médecin comme son père !

    Il décida d’ouvrir le cahier au hasard.

    14 octobre 1804.

    - Pourquoi pas, murmura le jeune garçon.


    Après tout, il ne connaissait même pas la date de naissance des frères Le Quilliec, il se souvenait juste que Gaël était l’aîné et que la famille d’Anaëlle descendait de Julien le cadet.

    Les mots commençaient ainsi.

    « J’ai mis à jour leur …leur sachet de thé?

    Non, il n’était pas question de sachet de thé ou de sachet carré ou même collé, impossible, c’était plutôt si on voulait être logique :

    « J’ai mis à jour leur secret caché…. »

    Il reprit péniblement sa lecture

    «…. à présent j’en suis pur et te le fais »

    -Non ! Oh mince c’est pas un « p », il y a un accent…c’est : « j’en suis sûr »…et…et quoi ?.... « je le tais » ? , « Je le sais » ? Non ! peut-être que c’est…un « h » ? ça donnerait… « je le hais » ?

    - J’en ai pour mille ans ! pesta Thomas.

    Il maîtrisait en effet assez bien la langue française vu les origines de sa mère mais il n’empêche qu'il y avait une très grande différence entre langue française et hiéroglyphes !

    15 octobre 1804

    « Ils ne prennent même pas la reine de la mer. Comment a-t-elle pu ? » ! »

    - C’est qui la reine de la mer ?? Ça ne veut rien dire du tout ! Bon tentons autre chose….


    Il réfléchit.


    « la peine » oui ça devait être ça et donc logiquement ça devait donner :

    « Ils ne prennent même pas la peine de ......de.....

    Thomas se prit la tête dans les mains.

    Ça ne pouvait pas être « scier » ! et si la voyelle d’avant n' était pas un "a" mais un "e" ?

    « Ils ne prennent même pas la peine de le….le…le nier » peut-être ?

    Thomas décida de revenir quelques pages en arrière, si le verbe était bien « nier », il devait avoir loupé un truc super important !

    11 octobre 1804.

    Il s’attendait à devoir soumettre la suite à une nouvelle analyse graphologique mais les mots lui semblèrent là relativement lisibles Peut-être la forme des lettres commençait-elle à lui devenir plus familière ou plus probablement l’écriture de Paul s’était-elle altérée par la suite.

    « Gaël, mon très cher frère, entre dans la marine, il part aujourd’hui pour Brest…mon père est si fier de lui, comme toujours bien sûr …est-ce parce qu’il est l’aîné ? Je sais que cette maison et beaucoup de choses lui reviendront un jour mais c’est surtout l’amour qu’il lui porte que j’envie »

    - Bon ! concéda Thomas…Il devait avoir quel âge le petiot ? 17 ans ? admettons qu’il puisse être un chouia jaloux ! c’est un peu puéril ; moi-même, qui suis quand même plus jeune, je serais incapable de…Oui bon, passons, j’aurais réagi comme lui !

    12 octobre 1804.

    « Cet homme au village m’a appris des choses horribles, je n’ai pu le croire mais il faut que je sache »

    - Aie !

    13 octobre 1804.

    « Tout le monde le savait, quel idiot je fais ! Demain, je leur parlerai et il faudra bien qu’ils m’avouent la vérité ! »

    Thomas tourna rapidement la page pour découvrir la suite.....

    Ses yeux s’agrandirent de surprise.


    - Alors, là, heureusement que je suis assis ! »

    A suivre…. Michelle Huenaerts

      Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)


     


  • 200000 fois.......Merci!!!!!! + les Coffres de la baie (35)

     

    Grâce à vous nous venons de franchir le cap des 200.000 visiteurs. je vous remercie de vos visites qui nous donnent le courage de nous battre encore et encore ( même si on ne dort pas beaucoup ^^) pour continuer de faire vivre et de promouvoir l'univers de Thomas. ( Michelle)

     

    Sans titre22

     

    Merci à Nicolas Maret de nous avoir offert : CECI   

     

     

     

    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur
    "page suivante" en bas de la page)

    (35ème partie)

     

    Un petit bonus cette semaine

     

    DSC_0023333

     

     

    « Le jeune garçon reposa le tableau sur le sol et s’assit sur une petite caisse de bois portant une inscription devenue illisible avec le temps.

    Mince ! Il se demandait vraiment ce qu’il faisait là, seul, dans cet endroit, sous un toit qui menaçait de s’effondrer au moindre coup de vent.

    Bizarre cette bicoque ! Même s’il était certain qu’elle avait dû subir dernièrement quelques rénovations sommaires, elle donnait l’impression par plusieurs aspects de n’avoir pas été occupée depuis des lustres.

    Ce grenier par exemple…..

    Thomas saisit machinalement un petit coffre de bois situé comme par hasard juste à portée de sa main droite.

    L’intérieur renfermait plusieurs petits objets dont une boîte qui, lorsqu’il l’ouvrit, émit une petite musique hésitant entre valse et berceuse. Un petit bateau aux voiles bleues, fixé sur un support en métal, tournait doucement au-dessus d’un miroir reflétant son image.

    Thomas referma le couvercle et posa la boîte à côté de lui. Il écarta de la main quelques vieilles plumes cassées, une bouteille d’encre dont le contenu avait séché depuis longtemps et…un livre dont la couverture de cuir avait noirci.

    Le jeune garçon l’ouvrit et ne put retenir un cri de stupeur.

    Une petite croix dorée avait été placée entre la couverture et la première page. Thomas la prit délicatement entre ses doigts comme s’il s’agissait de quelque relique. Il savait déjà à qui elle avait appartenu et ceci lui fut confirmé lorsqu’il déchiffra au centre le nom du jeune capitaine.

    Le livre, il le découvrit rapidement, était en fait un journal intime mais étrangement d’après le nom écrit en première page, il n’avait pas appartenu au propriétaire de la croix mais à un certain Paul Le Quilliec…..

    - Le frère de Gaël ... murmura, Thomas. »

    A suivre…..Michelle Huenaerts

     

    La petite musique devait être celle-ci

     

    http://www.youtube.com/watch?v=psMbABU1cpU

     

    ça ne date pas d'hier  mais c'est pour situer

     

    Johannes Brahms

    compositeur allemand 1833-1897

     

    Pour  discuter : rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

     

    Nos gagnants : 

    cloe1900@hotmail.fr,

    eric.lantier@hotmail.com

    david.valentin@skynet.be

    noemie_durant@skynet.be

     

    N'oubliez pas de nous communiquer vos adresses. Merci à tous les autres participants de notre concours

     

      

  • Grand concours Thomas Robin + les Coffres de la baie (34)

     
     
    Nous vous souhaitons à tous
    Un très joyeux Noël
    et
    une merveilleuse année 2008
     
    Smileys 270 Amours love
     
    Thomas Robin et...
     
    IMG_07966

     
    Viendra le jour du pardon...
     
     
    Puisse le fil des siècles conjurer notre haine  et du fond de l’eau vive renaîtra L’oiseau……..
     

    (Une cinquième lettre pour le titre du futur roman de Michelle - livre en cours d'écriture  )

     
    smiley _smiley _ _smiley _smiley _ _ smiley _
     
      
      
     
     Grand concours
     
     
    bannière 312

    Retrouvez ces deux lieux de Londres que nous avons remplacés par des petits points.

     

    "Thomas, en général, laissait ........à sa droite après avoir passé le petit pont et préférait se perdre dans ce que l’on appelait ici  ......... et qui était l’un des endroits le plus pittoresque et le plus inattendu de Londres. "

     

    Envoyez vos réponses

    thomas.robin@skynet.be

     

    Les 4 premiers gagnants remporteront un exemplaire dédicacé du roman

    "Les Poussières d'une Etoile"

    avec photo et signet Thomas Robin.

     

    Concours ouvert et mails comptabilisés à partir du lundi 24 décembre à 9h.

     
     
    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (34ème partie)

     

     

    DSC_0009

     

    « Thomas écarta légèrement le rideau qui occultait partiellement la fenêtre de sa chambre.

    Il considéra alors les deux hommes assis sur le muret à l’extérieur du jardinet.  Que pouvait bien vouloir ce mec avec un appareil photo ?

    - Thomas, tu vas bien ?

    Marie…

    Il ne répondit pas.

    Il est vrai que son retour en trombe, quelques minutes plus tôt, dans le salon où il avait d’ailleurs manqué renverser sa grand-mère au passage, avait dû de nouveau faire douter de son état mental.
    Marie avait essayé de lui saisir le bras mais Thomas, pour toute réaction, lui avait lancé un : « fiche-moi la paix ! » dont il n’était pas très fier.

    Mais, bref… même s’il était évident qu’il était partiellement, voire totalement en tort en ce qui concernait sa réaction présente à l’égard de sa petite amie, il n’était pas mais alors pas du tout disposé à le reconnaître avant le milieu du prochain millénaire.

    Thomas lâcha le rideau et se dirigea vers son lit où il se laissa tomber la tête entre les mains.

    Tout allait de travers depuis des mois, voire des années !

    La célébrité, c’était certainement très cool…..surtout pour celui qui pouvait la rêver sans la vivre !

    Être obligé de se cacher la plupart du temps pour pouvoir sortir en paix, être poli avec les gens, même ceux qui vous insultent, pour éviter de se retrouver en photo en première page des journaux juste au-dessous du titre : Thomas Robin était-il sous l’influence de stupéfiants !? Quant aux filles…..

    Il fallait avouer que Marie, elle, l’aimait tel qu’il était et non parce qu’il était célèbre.

    Thomas soupira.
    Non, en y réfléchissant, elle l’aimait tel qu’elle espérait qu’il deviendrait : c'est-à-dire un anonyme oublié de tous, vivant dans une petite ville de Normandie dans l’unique but d’inventer de nouvelles recettes pour accommoder les crêpes de belle-maman !

    Oh Seigneur !

    Thomas ne voulait pas non plus de cette vie ! Le monde du cinéma, il l’aimait….pas forcément devant les caméras, mais…

    Il redressa la tête.

    Finalement, il savait ce qu’il détestait : le fait que tout le monde, depuis sa neuvième année, s’accorde pour décider à sa place ce qui était bon ou mauvais pour lui !

    Et ça durait depuis que sa mère l’avait mené à son premier casting. Depuis on lui répétait : fais ceci Thomas…bouge un peu plus à droite, souris, va à gauche….

    Thomas se leva et sortit machinalement de sa chambre sans réellement comprendre pourquoi il se retrouvait à présent de nouveau dans l’escalier menant au grenier.
    Il appuya sur la petite porte de bois qui grinça, protestant sous sa poussée.
    Le jeune garçon leva les yeux pour considérer le trou béant laissé dans la charpente.
    Son regard balaya ensuite les alentours où les rayons du soleil venant du toit révélaient l’ensemble des objets disséminés un peu partout.

    -Etrange, murmura Thomas.

    Le tout, en effet, était recouvert d’une épaisse couche de poussière témoignant de l’ancienneté des choses entreposées.

    Son pied buta, à cet instant, sur le cadre de bois découvert par Marie.

    Thomas se baissa pour le ramasser. Il souffla ensuite dessus et essuya de sa manche le centre de la toile.

    Le jeune homme venu d’une autre époque se détacha de nouveau sur la marine, la Belle d’Ys voiles déployées s’éloignant à l’arrière dans le couchant.

    L’arrière-plan ressemblait à cette peinture de William Turner qu’il avait eu l’occasion d’admirer au Tate Gallery à Londres…Une peinture dédiée apparemment à la mémoire d’un certain Wilkie, ami  du peintre. Ce dernier avait-il péri en mer ? Thomas n’en savait rien. Il avait juste aimé cette toile, cette lumière émanant de l’ombre semblant promettre que l’obscurité ne gagnerait pas et que la vie triompherait un jour. »

    A suivre…..Michelle Huenaerts

     

    William Turner  

     

    180px-Joseph_Mallord_William_Turner_auto-retrato

     

     

    Joseph Mallord William Turner est un peintre, aquarelliste et graveur britannique, né le 23 avril 1775 à Londres et mort le 19 décembre 1851 à Chelsea. Initialement de la veine romantique anglaise, son œuvre est marquée par une recherche novatrice audacieuse qui fera considérer celui que l'on surnomme le « peintre de la lumière » comme un précurseur de l'impressionnisme, avec son contemporain John Constable

     (wilkipédia)

     

    Paix, funérailles en mer (Burial at Sea)

     

    peace

     

     

     

     

     

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)


  • Concours

    Une nouvelle page pleine de magie et notre concours à partir de ce lundi 24.

    Venez jouer avec Thomas Robin et remportez des livres dédicacés.

    drcom_mim_hppoa_uk_premiere_006 21    bannière 3121

       

    Un petit avant-goût de Noël en attendant Innocent

                                                 Ici      smiley471

     

  • Les Coffres de la Baie (33) + annonce concours

     
    "Les Poussières d'une Etoile"
     
    La semaine prochaine
    participez à notre concours et
    Remportez votre exemplaire dédicacé
    du roman de Michelle Huenaerts:
     
     
    444444

     
    Lisez attentivement cet extrait 
     

    "Thomas, en général, laissait Camden Lock à sa droite après avoir passé le petit pont et préférait se perdre dans ce que l’on appelait ici  « la petite Venise » et qui était l’un des endroits le plus pittoresque et le plus inattendu de Londres. 

     

    Là, loin de l’agitation de la foule , il rêvait de péniches délaissant leurs amarres et se noyait dans  l’ivresse de vivre quelques rares heures de liberté.

     

    Lui avec lui…..et rien que lui…..sans les journaux, sans les télés, sans le devoir de devoir être et de paraître au monde entier.  Se retrouver avec soi, rien qu’un instant, pour se pincer et se prouver qu’on était malgré tout autre chose qu’une image figée sur papier.

     

    Mais aujourd’hui, Thomas ne se sentait pas l’humeur d’une balade champêtre, il était au-delà de tout ça !  La coupe était pleine depuis bien trop longtemps…..et il avait fallu si peu pour que tout parte et

    se rompe……une simple remarque , un simple abus de trop !"

     

    Michelle Huenaerts (Les Poussières d'une Etoile)

     
    888888888    

     
    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (33ème partie)

     

     

    IMG_0382

     

    « - Un couteau ?

    - Comme vous voyez….

    - Mais…

    - Je ne vais pas entrer dans les détails mais disons que cet objet était placé dans un endroit peu habituel …

    Le journaliste se laissa tomber en soupirant sur le petit muret longeant la route.

    - De toute façon, tout ce qui entoure la famille Le Quilliec est peu habituel alors…..Si vous êtes au courant du rituel des coffres, Monsieur Gallager, vous devez également connaître l’histoire officielle qui entoure la disparition du jeune capitaine.

    Sam s’assit à côté de l’homme.

    - Une tempête en mer, le reste de la tragédie étant probablement le fait d’une bande de naufrageurs de ce village, c’est ça ?

    - Oui, en effet, pourquoi chercher plus loin… .

    - Monsieur Lenoir, pouvez-vous m’expliquer en quoi cette histoire vous intéresse. Evidemment vous êtes journaliste mais….

    L’homme soupira de nouveau.

    -  Monsieur Gallager, j’ai toujours détesté vivre dans ce village…

    - C’est pourtant plutôt joli comme endroit ? Enfin, il y a pire…

    - Si on veut …Voyez-vous les gens d’ici sont restés coincés dans leurs vieilles histoires. Ils prient pour expier leurs fautes mais ils n’ont jamais réellement cherché à comprendre en quoi elles consistaient exactement.  Tout gamin ,ici, les vieux vous rabâchent du matin au soir que ce lieu est maudit ….alors…alors, Monsieur Gallager, on finit par le croire et on finit malgré tout par y pourrir dans ce bled comme si une vraie malédiction nous empêchait  de le quitter.

    - Pourtant, apparemment d’après vous les jeunes quitteraient Ys sur Mer, non ?

    - Les jeunes actuellement n’écoutent plus les vieux et finalement ils ont raison, ils ont tiré un trait et ils refusent leur héritage mais pour nous, qui avons eu le malheur de les écouter, il ne se passe pas un jour sans qu’on ressente un petit serrement au cœur à l’idée que l’on descend purement et simplement d’assassins !

    - Peut-être est-ce vrai ? tenta Sam, mais personne n’est responsable des fautes de ses ancêtres.

    - Alors pourquoi est-ce que ça nous ronge encore aujourd’hui ?

    - C’est à ce point ?

    - Vivre dans le passé empêche de vivre réellement, vous ne trouvez pas ?

    - Honnêtement, vous ne pensez pas que cette maison soit réellement hantée ?

    - Honnêtement ? Qu’elle le soit ou pas, ce n’est pas le pire car, croyez-moi, notre âme n’est pas davantage en paix que celle de ce Le Quilliec !

    - Que savez-vous au sujet de cette affaire, Monsieur Lenoir ? et pourquoi avez-vous parlé d’affaire criminelle…Si on admet la thèse des naufrageurs, il s’agirait plutôt d’une méprise. Il n’était pas dans leur intention de tuer ce garçon….

    - Pour tout vous dire, je ne crois pas en cette version, Monsieur Gallager ! Je ne nie pas l’implication des naufrageurs mais quelqu’un avait, malgré tout , de sacrées bonnes raisons de se débarrasser de ce mec !

    - Quelqu’un ? mais qui….

    - Quelqu’un de sa famille, Monsieur Gallager …..Paul  Le Quilliec, son frère ! »

    à suivre….Michelle Huenaerts

      

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)


     

  • Les Coffres de la Baie (32)

     

     BandeauVide

     
    Thomas Robin
     "Les Poussières d'une Etoile" 
     
    DSC_008588    DSC_008555
     

    "Le cœur de Thomas fit un bond.

    Il y avait quelque chose de placardé sur la porte de la demeure.

    Impossible cependant, avec le peu de visibilité, de savoir de quoi il s’agissait.

    Il ne lui restait donc qu’une seule alternative : s’approcher !

    Le jeune garçon courut sur la pointe des pieds jusqu’à l’entrée de la maison.

    C’était un papier et, en y regardant de plus près, une lettre ! Mais elle était couverte de sang et c’est à peine si le jeune garçon reconnut la signature, sa signature : Thomas ….

    Machinalement, il arracha le pli du clou qui le retenait contre le bois ; ses mains se mirent à trembler."

     

     

     

    (Les Poussières d'une Etoile- Michelle Huenaerts)

     

    Toujours n° 1 sur :

      

     

    Les.Editions.Thélès

     

    8888888

     
    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (31ème partie)

     

    coffre de la baie12

     

    « Le journaliste soupira profondément.

    -Vous avez déjà été faire un tour de ce côté ? dit-il en indiquant du doigt la falaise.

    -Vous voulez parler de l’endroit où sont exposés les coffres ?!

    -Oh….évidemment quelqu’un qui travaille à Scotland Yard doit déjà connaître tous nos petits secrets !

    -Vous n’êtes pas en reste, rétorqua le jeune homme, vous avez l’air bien renseigné à mon sujet !

    -Oh je sais quelques petites choses, c’est vrai. Par exemple que vous êtes en convalescence, ici, suite à une balle reçue lors d’une arrestation.

    -Et bien ! pour un journal qui s’appelle « Le Littoral » et qui ne s’intéresse qu’à la vie locale….Vous m’étonnez, Monsieur Lenoir !

    -Notre vie locale est assez riche, croyez moi, Monsieur….Gallager, c’est ça ?

    -Pour ne rien vous cacher…alors qu’avez-vous à me dire au sujet de cette maison ?

    -Tout d’abord, je voudrais vous poser une question, inspecteur.

    -Sergent, Monsieur Lenoir, même si je compte passer mon examen prochainement …

    -Il paraît que vous avez une licence en criminologie et que vous êtes doué…. de plus vous êtes en vacances….alors, ça vous dirait d’essayer de résoudre une affaire criminelle ?

    -En rapport avec cette maison ?

    -Gaël Le Quilliec…

    -Encore !! mais il est partout…vous n’allez pas me dire que vous rêver de lui aussi !

    -Rêver de lui ?

    -Non laissez tomber ! soupira Sam. Je pensais que vous étiez juste ici pour jouer les chasseurs de stars ?

    -Et bien je ne vais pas dire que je serais contre une petite interview en effet. De toute façon, c’était juste une question en passant …qui aurait envie de s’intéresser à une vieille histoire !?

    - Oh et bien si vous réalisez l’interview de notre chère star, vous vous rendrez compte que nous sommes au moins trois avec vous à nous y intéresser en ce moment !

    - Ah ?! certains habitants de cette maison auraient-ils été témoins de quelques phénomènes inexplicables.

    - Les miroirs qui éclatent et les tuiles qui bougent font partie des phénomènes dont vous parlez ?!

    -Ça se pourrait…en tout cas ça expliquerait pourquoi la famille Lecrusac a eu tellement de mal à la vendre !

    - Il y a eu d’autres acheteurs potentiels pour cette bicoque ?

    - Un paquet d’acheteurs potentiels ! et ils n’ont guère été tenté….c’est ce qui est bizarre….

    - Bizarre ?

    - Et bien, vu le nombre de personnes qui ont défilé ici sans y rester plus d’une heure, il est étonnant que Monsieur Robin et sa famille ait pu s’y installer avec autant de bonheur…

    - Autant de bonheur ! rétorqua Sam ! On a quand même failli passer à travers le toit, tout est relatif !

    - Cette maison apprécie apparemment ses nouveaux propriétaires, dit l’homme, il doit sûrement y avoir une raison, Monsieur Gallager. Une star de cinéma et un flic…qu’a-t-elle bien pu vous trouver ?

    Sam montra à l’homme sa main renfermant le couteau rouillé.

    - La question est plutôt : qui avait-il à y trouver ! »

    A suivre….Michelle Huenaerts

     

     

     

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)

  • Les Coffres de la Baie (31)

     

     BandeauVide

     
    Thomas Robin
    "Les Poussières d'une Etoile"
    Toujours n° 1 sur :
     
    DSC_00122  DSC_001811

    "Le cœur de Thomas fit un bond.

    Il y avait quelque chose de placardé sur la porte de la demeure.

    Impossible cependant, avec le peu de visibilité, de savoir de quoi il s’agissait.

    Il ne lui restait donc qu’une seule alternative : s’approcher !

    Le jeune garçon courut sur la pointe des pieds jusqu’à l’entrée de la maison.

    C’était un papier et, en y regardant de plus près, une lettre ! Mais elle était couverte de sang et c’est à peine si le jeune garçon reconnut la signature, sa signature : Thomas ….

    Machinalement, il arracha le pli du clou qui le retenait contre le bois ; ses mains se mirent à trembler."

     

     

     

    (Les Poussières d'une Etoile- Michelle Huenaerts)

     

       Les.Editions.Thélès

     

     

     

     

     
    888888888
     
    "Les Coffres de la Baie "
    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (31ème partie)

     

    coffre 5 dec2

    « Une lumière intense les aveugla soudain.

    Thomas sursauta et tourna la tête vers l’endroit d’où provenait l’éclair.

    - Oh non ! s’écria-t-il alors en se levant précipitamment pour se diriger en courant vers la maison.

    Sam, quant à lui, eut besoin de quelques secondes pour chasser de sa vue les petites taches colorées qui y dansaient obstinément. Lorsqu’il eut enfin retrouvé une vision normale, il put discerner, de l’autre côté de la barrière, un petit homme corpulent tenant un appareil photo à la main.

    - Qu’est-ce que vous fichez ici ! cria-t-il, vous n’avez pas remarqué que vous êtes à l’entrée d’une propriété privée?!

    - Je….je ne voulais pas l’effrayer …je...

    Sam se leva à son tour pour rejoindre l’homme qui tripotait nerveusement le bas de sa veste.

    - Vous n’avez pas répondu à ma question ?!

    - Je….Bertrand Lenoir du journal « Le littoral »….je…je voulais juste rédiger un petit article sur …..vous savez, les stars en général privilégient la côte d’Azur pas un bled comme « Ys sur Mer » alors je pensais que….

    - Vous pensiez qu’une petite photo volée ne ferait de mal à personne ! Je crois que, si vous briguez une carrière de paparazzi, vous feriez mieux d’affiner votre technique…opter pour un téléobjectif et travailler sans flash par exemple .. Oh mince ! vous m’avez presque aveuglé !

    L’homme soupira.

    - Je n’ai pas l’habitude, je vous l’ai dit, il n’y a jamais de célébrité ici…je…dites-lui que je m’excuse…

    - Je crois qu’il a l’habitude ! C’est vous le responsable de cet article paru hier matin ?

    - Non ! moi je possède juste un petit journal local ! en général, on écrit davantage sur les noces d’or du père Lambec ou le centenaire de la mère Ducruet. On subsiste, point !

    - Je vois…Dites-moi, c’est Abel Collin qui vous a donné l’adresse de Thomas ?

    L’homme rougit légèrement.

    - Euh….oui…mais il ne le dira à personne d’autre, s’empressa-t-il d’ajouter, je veux dire …On a le sens de l’honneur dans ce patelin et on tient à notre tranquillité, pas question que débarque ici  LCI ou CNN !

    - Ben voyons ! avouez que ça arrangerait bien les affaires de tout le monde ! La pêche se fait rare apparemment et les touristes ne sont pas légion, ici…je me trompe ?

    - Non ! concéda le journaliste. En plus, les jeunes désertent le coin parce qu’il n’y a aucune distraction ! Ce village est maudit, voilà tout !

    - Oh, la fameuse malédiction….

    - Oui et bien vous pouvez en rire ! n’empêche qu’il faut vraiment être une star de cinéma pour avoir la lubie de venir habiter dans cette maison !

    Sam fronça légèrement les sourcils.

    - Et qu’a t-elle donc de particulier cette maison ?!

    L’homme détourna le regard légèrement embarrassé.

    - Elle est bizarre, voila tout !

    - Bizarre ?

    Le journaliste donna quelques petits coups de pieds nerveux contre le muret.

    - Je dois y aller, j’ai encore un tas d’articles à finir ! dit-il enfin en tournant les talons

    Sam franchit la barrière pour rattraper l’homme par le bras.

    - Pas si vite !  vous ne partirez pas d’ici avant de m’avoir raconté tout ce que vous savez au sujet de cette maison ! »

     

    À suivre…Michelle Huenaerts

      

     

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :
     

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)