• Les Coffres de la Baie (22)

     

    "Les Coffres de la Baie "

    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (22ème partie)

     

       

     

       
    2222   DSC_01431

      

    « Thomas entendit soudain les marches de l’escalier craquer. Quelqu’un regagnait apparemment l’étage.

    Il se leva précipitamment pour ouvrir légèrement la porte de sa chambre ….

    Sam ! bon sang, il n’était donc pas complètement maudit !! Mais il fallait néanmoins rester prudent pour ne pas risquer de tomber sur Marie à qui l’on avait prétexté l’épuisement total et l’évanouissement proche pour justifier l’envie pressante d’aller se coucher !

    Thomas sortit refermant doucement le battant et se pencha avec précaution au dessus de l’escalier pour vérifier que personne ne montait. Il se dirigea ensuite sur la pointe de ses baskets ( note : ne dites pas à mamy que j’ai osé m’étendre sur le lit avec ces dites baskets) vers la chambre de son ami.

    -Sam ? murmura-t-il en tapant légèrement contre le bois…

    Aucune réponse !!

    - Sam !!...Oh et puis tant pis !

    Thomas ouvrit rapidement la porte pour se glisser à l’intérieur .Il plaça ensuite aussitôt une main devant ses yeux.

    - Sam ? En fait…je ….je suis entré mais je ne regarde pas alors si vous êtes dans une tenue qui risquerait de me faire découvrir certains aspects physiques de votre personnalité, pas franchement utile à ma connaissance et qui pourraient générer de ma part un vague sentiment de jalousie, je vous saurais gré de m’avertir !

    Il entendit quelqu’un soupirer d’exaspération. Une main attrapa ensuite son poignet pour lui abaisser la main.

    - Thomas, c’est quoi cette fois le problème ?!

    - Oh ? Sam….content de vous voir !

    - C’est sûr que c’est plus pratique pour voir les gens de les regarder ! répondit le jeune homme.

    - Oui….mais enfin c’était par respect pour votre vie privée, vous comprenez ?

    - C’est sûrement pour ça que vous êtes entré ?

    - Euh….et bien en fait, je vous ai appelé mais je ne pouvais pas crier trop fort…je peux m’asseoir, ajouta-t-il en se laissant tomber sur le lit.

    - J’allais vous en prier !

    - Merci !.....dites-moi, Sam, où étiez-vous passé ? Vous avez disparu toute la journée et…..

    - Oh et bien j’avais envie de visiter un peu la région, répondit le jeune homme en s’asseyant à côté de Thomas…

    - Je ne vous dérange pas au moins ?!

    Sam éclata de rire.

    - Non ! je vous attendais !

    - ??

    - Vous aviez déjà disparu lorsque je suis rentré et ce juste avant le dessert …habitude peu commune, avouez-le !

    - Sam ? vous avez vraiment visité la région ?

    - Et bien pas uniquement disons que j’ai légèrement fouiné et appris certaines choses concernant une certaine affaire.

    - Oh mince, Expliquez-moi !!

    - N’inversons pas les rôles, c’est vous qui vous êtes introduit par effraction dans ma chambre en risquant de vous retrouver face à ce qui d’après vous aurait pu vous amener à faire une comparaison qui vous aurait à coup sûr traumatisé.

    Thomas haussa les épaules.

    - Pftttt vantard ! Je n’ai jamais craint de….ça serait vraiment puéril ….

    - C’est ce que je disais ! alors qu’est-ce qui vous amène ?

    - Marie ! Elle veut qu’on se marie, qu’on ait quatre enfants et de plus que je reprenne la crêperie de son père !!! jeta amèrement le jeune garçon.

    Sam se retint pour ne pas pouffer.

    -Ça n’est pas drôle !!

    - Vous faites bien de me prévenir à l’avance, rétorqua le jeune homme. Si vous avez déjà une date bloquée pour les dix ans à venir ça me permettra de ne pas risquer de manquer ça. Planifier ses jours de congés est d’une telle difficulté lorsqu’on travaille au Yard ! ajouta-t-il narquoisement.

    Des prénoms déjà  ??ThomasLaouilpasselherbenerepousseplus junior ?

    Thomas se prit la tête dans les mains.
    - AAARRRHHH !!! il faut toujours que vous tourniez tout en dérision !!"

    A suivre….Michelle Huenaerts.

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)

  • Tous les Romans de Michelle....

     BandeauVide Nouveau

    Tous les romans de Michelle à présent en vente en ligne directement sur notre site : 

    Les.Editions.Thélès

     

    Venez découvrir entre polar et fantastique le monde d'un jeune garçon étonnant appelé Thomas Robin.

    bannière

    Lorsque refuser la haine devient le vrai courage...... 

  • Les Coffres de la Baie (21)

     

    "Les Coffres de la Baie "

    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (21ème partie)

     

    IMG_048411

     

    «  Thomas, étendu sur son lit, la fenêtre ouverte, contemplait le plafond de sa chambre en écoutant le murmure de la mer .
    Il faisait doux aujourd’hui et tellement calme. Décidément ce pays réservait bien des surprises même au niveau de la météo.

    La Bretagne était belle, changeante, insoumise , peuplée de paradoxes tels ces calvaires érigés un peu partout, symboles d’une contrée pieuse que côtoyaient ces pierres dressées témoignant de croyances beaucoup plus païennes.

    Et lui, qu’était-il parmi tout cela ? Rien qu’un garçon de la ville originaire d’un lieu où les choses ne murmuraient plus, étouffées par le tumulte et l’agitation d’une fourmilière toujours en mouvement.

    Il aurait dû se sentir tellement étranger à tout ça…..

    Et pourtant….

    Pourtant, bizarrement, ce n’était pas le cas.

    Comme Thomas l’enviait finalement ce pays !

    Comme il aurait voulu être libre comme lui de pouvoir vivre ses paradoxes sans contrainte.
    Mais voilà, il était bien là le problème ! D’une part être libre était vachement compliqué lorsqu’on était continuellement sous les feux des projecteurs et d’autre part…..

    D’autre part, même sans la célébrité, il réalisait de plus en plus que l’amour- si l’on ne partageait pas la même idée de l’espace minimum à octroyer à l’autre- pouvait devenir le pire cauchemar !!!

    Evidemment l’idée au départ venait entièrement de lui, il devait le reconnaître et honnêtement elle partait très franchement des meilleurs sentiments mais…..mais il avait l’impression de ne pas avoir tout assimilé par la suite….une étape dans le raisonnement de Marie avait dû lui échapper mais où et quand…..
    Tout avait commencé par une dégustation de crêpes dans l’un des rares établissements pour touristes du village ….mauvaise idée il était vrai puisque les parents de Marie  étaient justement propriétaires d’une crêperie sur la côte normande ( voir La Porte d’Aval) mais bref, on ne pouvait pas penser à tout !

    - Tu as l’intention de manger ça ? avait bougonné la jeune fille.

    Thomas avait considéré son plat ne comprenant absolument pas pourquoi il aurait dû s’interdire d’avaler ces choses appétissantes et surtout dégoulinantes de chocolat !

    - Euh….et bien en fait….oui je crois….

    - Très bien, goûte et dis-moi ce que tu en penses !

    Il s’était empressé d’attaquer le contenu de son assiette tant qu’il en avait la permission.

    - Dis donc ça a l’air de te plaire, t’es bien un anglais c’est certain pour manger ce genre de truc ! Faut dire que tu as de l’expérience : la vache folle…les pâtes à tartiner gélatineuses et les frites au vinaigre, pas de doute t’es au top niveau goût culinaire !

    - Marie, je meurs de faim…..

    - Je vois ! Thomas Robin tu as du chocolat jusque sous ton nez, ce n’est pas manger que tu fais je te signale, c’est te goinfrer ! Alors pas étonnant que tu ne puisses pas faire la différence entre ce qui est mangeable et ce qui est immonde !

    - Je…..

    - Lorsqu’on sera marié, avait lancé négligemment la jeune fille, et que tu travailleras pour papa, tu verras la différence, enfin j’espère ! On sera tellement bien tous les deux avec nos quatre enfants ….filles, garçons, pas d’importance et toi ?

    - Euh ?

    Thomas avait reposé ses couverts, écarquillant les yeux .

    - Tu n’as plus faim ?

    - Tu peux répéter ça , Marie ?

    - Répéter quoi ?

    - Euh ?? non rien…quatre…quatre c’est cool comme chiffre et puis pourquoi être radin n’est-ce pas !?..C’est….C’est vrai qu’elles…qu’elles sont bizarres finalement ces crêpes, avait poursuivi le jeune garçon qui avait senti son estomac se tordre douloureusement.

    Le pire, c’est que son estomac était resté dans le même état tout le reste de la journée alors qu’ils allaient à la plage, qu’ils se baignaient et même qu’ils retournaient main dans la main déjeuner à la villa sous l’œil, d’une part, attendri de sa grand-mère et, d’autre part, désapprobateur de papy….papy qui lui avait quand même signalé au passage  que Sam ne reviendrait pas avant la fin de la soirée.

    Oh bon sang !

    Thomas s’était senti encore plus mal !

    Ça  n’était vraiment pas de chance ! lui qui avait tant besoin subitement de parler à un ami des choses de la vie et particulièrement de celles pouvant anéantir à tout jamais l’existence d’un homme !

    Après tout, Sam Gallager avait eu un paquet de petites amies, il devait donc avoir une expérience des femmes et il avait même l’air de ne pas avoir trop souffert physiquement, ce qui signifiait qu’il existait très certainement une alternative entre accepter tout et subir une mort lente et douloureuse.

    - Tu vois, avait dit Marie en le voyant tripoter ses petits pois, tu n’aurais pas dû manger ces horreurs je savais bien qu’elles te resteraient sur l’estomac !

    - Je….je vais prendre l’air, avait murmuré le jeune garçon.

    Marie s’était levée immédiatement pour le suivre.

    Seigneur, être seul trente secondes !!!

    -Ça ne va pas Thomas ?

    Il s’était assis sur le banc de pierre et avait raclé nerveusement le sol du bout de ses baskets.

    - Marie …tout à l’heure tu…..enfin sur la plage, tu m’as dit que tu n’étais pas la femme de ma vie et….

    - J’étais fâchée Thomas, je te taquinais….

    -Oui….je comprends….enfin c’était un peu cruel de ta part mais en fait ensuite….

    - C’est ça qui te contrarie, mon cœur ? tu sais bien que jamais je ne te quitterais !

    - Euh….oui…mais….mais jamais c’est un peu comment dire définitif je trouve et……

    -Tu es définitivement l’homme de ma vie, Thomas !

    Le jeune garçon avait légèrement grimacé.

    - Toujours ton mal à l’estomac ?

    -Euh…..peut-être que…..que…….

    Marie s’était jetée à son cou pour l’embrasser.

    - Je vais me changer ! faut que je me fasse belle pour toi ! On retourne à la plage cet après-midi ?

    - Si…..tu…..veux….

    A peine avait-elle disparu de sa vue que Thomas s’était pris la tête dans les mains.
    Misère !!

    Le reste de la journée s'était donc déroulé de la même manière : Projets d'avenir, maux d'estomac..projets d'avenir, maux.....bref, l'épuisement !
    Ah que c’était donc frustrant d’être lâche ! Et le pire, c’est qu’en décidant de monter immédiatement après le dîner, il avait raté le retour de Sam et donc réduit à néant toute possibilité d’obtenir un cours accéléré sur : « comment faire comprendre à une fille en une leçon, voire moins, qu’on n’a pas pour ambition de travailler pour son papa  et accessoirement qu’on ne désire pas se marier avant quarante ans et perpétuer sa race avant la fin du siècle prochain » !

    A suivre….Michelle Huenaerts

     

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)


  • Photo Exclusive +Les coffres de la Baie (20)

    "Les Poussières d'une Etoile"
    Toujours n° 1 sur :

     

    "On pouvait sans nul doute affirmer que Camden Hight Street était l’endroit préféré de toute la jeunesse londonienne. L’endroit pour tout étranger devait cependant sembler des plus étranges : cheveux de toutes les couleurs, piercings, tatouages, couples aussi bien homo qu’hétéro étalant leur amour au grand jour et puis un peu plus loin, de l’autre côté d’un petit pont en dos d’âne surplombant le vieux canal, le marché de Camden Lock aux allures de fort de Western où se produisaient de nombreux musiciens.

    Thomas, en général, laissait Camden Lock à sa droite après avoir passé le petit pont et préférait se perdre dans ce que l’on appelait ici  « la petite Venise » et qui était l’un des endroits le plus pittoresque et le plus inattendu de Londres.  Là, loin de l’agitation de la foule , il rêvait de péniches délaissant leurs amarres et se noyait dans  l’ivresse de vivre quelques rares heures de liberté. ......"

    (Michelle Huenaerts- Les Pousssières d'une Etoile-)

     
    DSC_01791

       

     

    Thomas Robin

    et

    Une deuxième lettre pour le titre du futur roman de Michelle - livre en cours d'écriture 

    IMG_051411

    L E

    "Puisse le fil des siècles conjurer notre haine

    et du fond de l’eau vive renaîtra L’oiseau"

     

     

     

    888888888888888888888888888888888888888

    "Les Coffres de la Baie "

    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (Vingtième partie)

     

    DSC_00241

    Petite scène de ménage  et séquence émotion

     

    « Thomas s’engagea en courant dans le petit escalier de pierre menant à la mer.

    -Marie !.....

    - Fiche-moi la paix !

    Il réussit à l’attraper par le bras.

    -Lâche-moi tout de suite !

    - Ecoute, Marie, je sais que j’ai été nul sur ce coup, mais…

    La jeune fille se dégagea d’un geste brusque .

    - Nul est un mot faible ! Oh tu as beaucoup de qualités, Thomas Robin ! mais le fait est qu’au niveau des sentiments humains, c’est vrai, tu es nul ! Et tes tentative toujours aussi lamentables pour essayer de t’en sortir en essayant d’impliquer d’autres personnes sont risibles ! Comment est-ce que je pourrais te faire confiance dis-moi ?! Tu es toujours en train d’inventer mille choses juste pour que je me tienne le plus loin possible de toi!

    - Mais…mais c’est faux, je……

    - Tu vois, tu mens ! tu n’as même pas le courage de me regarder dans les yeux !

    - Marie, il faut que tu m’écoutes ! Je ne connais pas cette fille et tu le sais très bien, alors pourquoi…..

    -Et qu’est-ce que ça change finalement que tu la connaisses ou pas ?! Pour tous ceux qui liront ce journal,ce sera, elle, ta petite amie ! Quand je pense que mes copines risquent de voir ça !ajouta-t-elle, déjà qu’elles ne me croient pas trop lorsque je leur dis que je sors avec toi mais là…..

    -Marie, on s’en fiche de tes copines….On se fiche du monde entier !

    - Pas moi !!

    - Je suis ce que je suis, je ne peux rien y changer ! Bon sang, tu le savais, non ?

    - Quoi ? que tu étais une star et que je devrais m’habituer à te partager avec toutes les filles qui placardent tes photos dans leur chambre. Dis-moi ça doit être drôlement génial pour un mec de se dire qu’on fait fantasmer la moitié de la planète ! Être beau….célèbre et, dans quelques années , riche mais certains tueraient pour ça, Thomas !

    - En ce qui me concerne, c’est plutôt moi qu’on a esssayé tuer ! Je te rappelle (voir La Porte d’Aval) et être célèbre n’était pas vraiment mon but premier !

    Thomas se laissa tomber sur une des marches de pierre.

    -….Et si tu savais comme parfois je déteste cette personne que les autres croient voir en moi . Tout le monde pense que c’est génial et bien parfois je t’assure que ça ne l’est pas du tout !

    La jeune fille éclata de rire.

    - Tu plaisantes ?! des tas de filles sont prêtes à se jeter à tes pieds …

    - Quand est-ce que tu comprendras que ce n’est pas moi qu’elles…..

    Le jeune garçon se prit la tête dans les mains.

    -Ecoute…. elles ne me connaissent même pas….elles aiment ce que les journaux disent de moi, l’image que ma maison de production donne de moi mais je t’assure qu’il y a une énorme différence entre ça et ce que je suis vraiment !

    Il constata que les yeux de Marie étaient à présent baignés de larmes.

    - Je suis si désolé, Marie, poursuivit-il….désolé d’être ce que je suis et…..

    Le jeune garçon se remit debout et essuya doucement du pouce les larmes qui coulaient sur les joues de la jeune fille.

    - Tu n’as pas à être désolé, murmura Marie, c’est juste que je sais trop bien ce qu’est la réalité et ce qui adviendra …

    - De…de quoi parles-tu ?

    - La vérité c’est que tu n’es pas fait pour être avec une fille comme moi…

    -N’importe quoi !

    - Je ne suis pas aveugle ! je sais que je ne serai pas la femme de ta vie. Soyons réaliste….tu m’aimes bien, Thomas, beaucoup même  …mais tu ne m’aimes pas !

    Le jeune garçon détourna les yeux ne sachant que répondre.

    - J’ai raison, non ?

    Thomas soupira profondément.

    - Viens ! dit-il.

    Marie le considéra avec méfiance.

    - Qu’est-ce que tu as derrière la tête ?

    Le jeune garçon sourit.

    - Nous sortons très chère ! avec au programme un énorme petit déjeuner en tête-à-tête dans cet adorable et pittoresque village !

    - Tu n’as pas répondu à ma question ? bougonna la jeune fille.

    Thomas déposa un léger baiser sur sa joue.

    - Je n’ai pas de réponse, Marie ! j’aimerais je t’assure avoir un paquet de certitudes mais notre vie démarre à peine, non ? tu voudrais vraiment que tout soit déjà tracé ? Je sais juste où nous sommes, ici, aujourd’hui, et ce que nous allons faire !

    - Oui j’ai vu, dans ton immense romantisme tu veux aller t’empiffrer !

    - C’est très réducteur ce que tu dis là, répondit Thomas en lui adressant un léger clin d’œil.

    - Réducteur ?

    Thomas saisit la main de Marie.

    - Je compte aller partout aujourd’hui avec toi, jolie demoiselle, même  jusque sous les fenêtres de ce maudit journal s’il le faut et je te promets que demain tout le monde saura avec qui sort cette immmmmmmmmense star qu’est Thomas Robin. »

    A suivre….Michelle Huenaerts

     

     Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)

  • Bonne rentrée à tous- l'anniversaire de Thomas Robin- Gagnants concours Diagon Alley-Les Coffres de la Baie 19

    Bonne rentrée à tous!!!!!

    Ce 3 septembre nous souhaitons un très heureux anniversaire à

    Thomas Robin

                  

     

     

    Sans titre-2222   drcom_mim_hppoa_uk_premiere_006 21   Sans titre-2222 

               

    "Etait-ce parce qu'il semblait plus simple, plus accessible que ces célébrités qui considéraient la foule avec le regard condescendant de ceux qui savent............"

       
            

                   888888888888888888888888888888888888888888888888888            

                                                     

    "Les Coffres de la Baie "

    (Début ICI cliquez ensuite sur "page suivante" en bas de la page)

    (dix-neuvième partie)

    IMG_03341

    « Thomas, toujours perdu dans ses pensées, traversa le jardinet pour s’engager dans l’allée menant à la maison de pierre.

    - Vous croyez vraiment possible de trouver la vérité après autant d’années ?.....mais évidemment vous vous en fichez, Sam ! pour vous ça n’est qu’un jeu, une manière de passer le temps pour éviter de ronger votre frein en attendant de pouvoir enfin reprendre votre cher boulot !

    - Est-ce que je me trompe en disant que vous ne l’aimez pas ce boulot ?

    - Vous avez pris une balle dans l’épaule la dernière fois ! Si vous faisiez votre travail comme la plupart des flics du Yard, je suppose que je ne devrais pas trop m’inquiéter, mais… vous êtes, comment dire, différent ?

    Sam s’arrêta.

    - Différent ?

    Thomas revint sur ses pas et se laissa tomber sur un petit banc de pierre ombragé par une glycine.

    - Vous ne pouvez pas vous empêcher d’être le meilleur, c’est tout ! et…et votre chef, ce cher Sir James Taylor le sait ! Quelquefois, poursuivit le jeune garçon, il m’arriver d’imaginer que …..que …

    Il soupira.

    -Non, laissez tomber !

    Sam s’assit à côté de son ami.

    - Personne ne peut prévoir ce que sera demain, Thomas ! La vie est dangereuse pour tout le monde mais, depuis le jour où l’on vient au monde, c’est cette fragilité qui la rend si merveilleuse . Si l’on pense toujours au pire, on ne fait rien de ce cadeau…On peut même prendre le risque d’être sacrément malheureux à force d’avoir toujours peur du lendemain !

    - Finalement ce Gaël le Quilliec devait être comme vous !

    - Il a vécu heureux sur son bateau, non ? Il faisait probablement le plus beau métier du monde à ses yeux …

    - Il est surtout mort, Sam ! Oh et puis zut ! vous avez raison….vous êtes flic et on n’y changera rien parce que vous ne voulez rien changer alors….

    Vous avez entendu ce qu’à dit Abel Collin, dit le jeune policier, pour dévier la conversation, Gaël le Quilliec était le fils d'un médecin ..comment en est-il arrivé à servir sur un bateau? ....Il n'était pas pêcheur donc il devait forcément officier dans le commerce ... 
     
    - Oui et alors ?

    - Abel Collin a dit que personne dans ce village n’aurait voulu lui faire du mal mais avouez que ça devait quand même être sacrément tentant. Son bateau regagnait le port, il devait donc, en toute logique, être chargé de marchandises. Il venait peut-être de Grande-Bretagne ou même de Venise, allez savoir !

    - Mais ça ne change rien, non ?

    - Faut voir ! Nous devrions aller rendre une petite visite à la famille de cette chère Anaëlle, qu’en pensez-vous ?

    - Et bien….

    Ils entendirent à ce moment là claquer violemment la petite barrière donnant sur le chemin.

    - Thomas !!! je te cherche depuis 20 minutes, tu peux me dire où tu étais passé ?!

    -Oh...Marie…..je…..j’étais là, dit le jeune garçon en indiquant la falaise surmontée d’une stèle.

    - Je peux en témoigner, ajouta Sam en souriant ….Si nous allions tous prendre notre petit déjeuner, ajouta-t-il préférant éviter les yeux noirs de colère, il est grand temps, non ?

    - Bon….bonne idée, tenta Thomas….tu….tu viens mon ange ?

    -Mon ange??!! jeta Marie en se plantant devant son petit ami ….t’as aussi prévu un petit air de mandoline tant que tu y es ??

    - Euh ?.....Ecoute, Marie….je ….je suis au courant de ce qui t’agace mais….

    - Oh, vraiment ??

    - …..Je….je t’assure qu’il n’y a absolument rien de vrai dans cette histoire ! Tu me connais, ajouta-t-il en posant une main sur son cœur et franchement est-ce que tu me croirais réellement capable de…..

    - Quelle histoire ??

    - …Et puis, continua le jeune garçon, comment une telle chose aurait-elle pu arriver, avoue que je ne la connaissais pas avant de venir ici et…..

    Il suspendit sa phrase.
    - Quelle histoire ?? ça…..ça veut dire que …..que …que tu ne sais rien ?!

    - Savoir ….savoir quoi ??!! je ne comprends absolument rien de ce que tu racontes, je trouve juste que tu ne manques pas de culot de t’être taillé ainsi ce matin sans me le dire, mais…

    - Oh quel soulagement !! Franchement je m’excuse un milliard de fois ….je….c’est à cause de Sam, vois-tu, il…..

    - Quoi ??!! jeta le jeune policier….mais…mais ….

    Thomas lui donna un coup de coude.

    - Il n’était pas très bien ce matin, une grosse déprime, tu vois…..il ne tenait pas à ce que la famille entière le voit dans cet état…

    Marie s’assit à côté du jeune homme.

    - Vous n’allez pas bien Monsieur Gallager, un chagrin d’amour ?? Vous pouvez tout me dire vous savez, dit Marie en lui tapotant le dos.

    Sam foudroya Thomas du regard .

    - Vous pensez gagner combien de temps,là ?? allez, videz votre sac et dites-lui tout, je ne pense pas être très convaincant dans le rôle du déprimé !

    Le jeune garçon fixa son ami se demandant s’il n’était pas devenu complètement cinglé.

    - Je….je ne vois pas de quoi vous voulez parler…..

    - Arrêtez de faire le gamin ! Vous n’avez aucune raison de…..

    - Aucune raison de quoi ??? qu’est-ce que tu as encore fait, s’énerva Marie.

    - Pourquoi « encore » ?? Ah vraiment tu as une super opinion de moi !!!

    - Il n’a rien fait, affirma Sam en passant le journal qu’il tenait dans les mains à la jeune fille. Je pense qu’il a juste eu très peur de votre réaction ….ce qui était à mon avis tout à fait stupide parce que vous êtes une personne extrêmement sensée qui ne peut pas cr……

    -Aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!

    - Marie , arrête…tenta Thomas…faut….faut juste que tu respires, crois moi ou tu vas…..

    Mais déjà la jeune fille avait jeté le journal et s’élançait à présent vers la route.

    - Marie attends ! Ah c’est malin , bravo la psychologie, Sam !  cria le jeune garçon en s’élançant à la poursuite de sa petite amie. »

    A suivre…..Michelle Huenaerts.

     

     

     

     

    Concours Diagon Alley

    concours1

    Réponses du concours ici !

    Eh bien voilà le premier concours de Diagon Alley est fini. Il y a en tout eut 183 participants. Voici la liste des gagnants (liste énoncée avec les noms et prénoms ou pseudos envoyés dans le mail ). Ces personnes sont priées de m'envoyer leur adresse postale par mail (nicolas.lenoir4@free.fr) dans les plus courts délais  (7 jours maximum) .

    "Les Poussières d'une Etoile" de Michelle Huenaerts :
    - Mia  (pseudo)
    - Quentin Quentin  (pseudo)
    - Purdey Watson   (pseudo)
    "Le guide magique du monde de Harry Potter" de Edi Vesco :
    - Nicolas Maret

    "Les animaux fantastiques" de Newt Scamander :
    - Adrien349 (pseudo)

    "Le Quidditch à travers les âges" :
    - Franck67 (pseudo)

    Pour parler des livres de Michelle

    Rendez-vous sur :

    RONFCEHP.FREE.FR

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

    Alapage.com  (livre le plus populaire du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    poussières2

     

    Pour nous joindre :

     Thomas.robin@skynet.be

    (suppression de notre adresse Hotmail suite piratage)