• Quarante-neuvième partie de...."A Rainy Day"

     
    header_3_title
    Thomas et moi serions heureux de vous rencontrer les 7 et 8 avril 2007 à Mons Expo
    Mille bisous...Michelle Huenaerts

    BandeauVide

     

    Thomas Robin

    "Les Poussières d'une Etoile"  

    Lorsque refuser la haine devient le vrai courage.......

    Oserez-vous......

    Si vous écoutez  le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre…….

    Mais après tout, qu’en sait le vent…… 

     
    21

     

    "Il y avait quelque chose de placardé sur la porte de la demeure.

    Impossible cependant, avec le peu de visibilité, de savoir de quoi il s’agissait.

    Il ne lui restait donc qu’une seule alternative : s’approcher !

    Le jeune garçon courut sur la pointe des pieds jusqu’à l’entrée de la maison.

    C’était un papier et, en y regardant de plus près, une lettre ! mais elle était couverte de sang et c’est à peine si le jeune garçon reconnut la signature, sa signature : Thomas ….

    Machinalement, il arracha le pli du clou qui le retenait contre le bois ; ses mains se mirent à trembler......." (Michelle Huenaerts- Les Poussières d'une Etoile)

     

     

    Alapage.com  (livre classé parmi les plus populaires du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
     
    8888888888888888888888888888888888888888888888
     
    Nous avons été obligés de supprimer la numérotation suite à un bug
    "A Rainy Day" débute
    ICI
     
    Une suite est postée chaque semaine
    (cliquez en bas de la page sur page suivante pour avoir la suite)
    "A RAINY DAY"
    (49)
    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com
    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail
     
    DSC_00051   St Thomas

     

    « - Alors, que décidez-vous ?

    - Vous….vous ne pouvez pas….comment voulez-vous que…..

    - Que je vous mette devant vos responsabilités, c’est ça ?

    - Sam…

    -Thomas, je sais que plus que quiconque vous avez dû comprendre très tôt que tout en ce monde est extrêmement fragile mais vous êtes bien plus fort que vous ne croyez, vous n’avez besoin de personne pour survivre……

    - Non, c’est faux !

    - Thomas, je me rappelle d’un jeune garçon qui un jour a échangé sa vie contre la mienne……ce garçon serait-il par hasard de votre famille ??

    ( Voir La Porte d’Aval)

    - Je ne veux plus penser à ça , je…….

    - Ah, non ?! s’énerva Sam, ce serait trop facile…. Avez-vous seulement idée de ce que j’ai ressenti lorsque j’ai crû que vous étiez mort par ma faute ??!!

    - Ce n’était pas de votre faute et….

    - Vous êtes acteur, Thomas ! et cela ne vous attire pas que de bonnes choses, vous le savez ! Vous pensez peut-être que les gens qui vous aiment ne s’inquiètent pas lorsqu’ils vous voient au milieu de la foule ? Vous croyez vraiment que c’est à cause de cette soi-disant menace terroriste que j’ai pris la place de votre garde du corps lors de cette « première » ?

    - Vous …..

    - Jouons cartes sur table puisqu’il faut tout se dire ! Moi aussi je serais terriblement plus rassuré que vous soyez autre chose : un jeune garçon inconnu qui ne serait le centre d’intérêt de personne et qui ne serait pas, continua-t-il, la cible de n’importe quel fou !!! ( voir la Porte d’Aval)

    Thomas, tenant toujours l’insigne dans la main, se laissa glisser contre le mur pour s’asseoir sur le sol.

    - Je…….qu’est-ce que je dois faire, Sam ?! vous voulez que….que je ne sois plus acteur ??!!

    - Vous n’avez donc rien compris ?

    - Mais ……

    -Vous êtes un acteur connu, Thomas, je suis un flic et…..

    -La grande nouvelle ! bougonna le jeune garçon.

    - Et bizarrement, continua Sam….nous sommes amis ! Ne pouvons-nous  donc respecter le choix de chacun ? même si, ajouta-t-il doucement , ce choix nous est douloureux …..

    Thomas considéra un instant la plaque…… 

    - Vous êtes drôlement vache avec moi, Sam….cette technique est complètement…..

    Il se remit debout et posa l’insigne sur le lit

    - ….est complètement lamentable !!….Vous le savez, n’est-ce pas ?! Et….et je vous le rends juste parce que je le veux, ajouta-t-il, et non parce que….parce que…

    - Hum ?.....je sais, répondit le jeune homme en se retenant de sourire.

    - Et votre père, dit Thomas.

    - Mon père ??

    -Et bien, continua le jeune garçon sur un ton légèrement narquois, lui aussi vous ne pouvez pas lui demander d’être ce que vous voulez qu’il soit….ça serait drôlement égoïste, vous ne trouvez pas ? Même si l’admettre vous est douloureux, ajouta-t-il en adressant un léger clin d’œil à son ami.

    Sam grimaça légèrement.

    - Ok ! je capitule !! Vous savez que vous être très dur en affaire !

    -Ce qui signifie…..

    - Ce qui signifie que vous pouvez avertir mon cher paternel que j’ai renoncé à l’étriper…………provisoirement !

    - Mais quel rancunier ! répondit Thomas en levant les yeux au ciel, à au fait…..

    Le jeune garçon plongea la main dans sa poche…..

    - Vous m’aviez confié cette clé, Sam et…..enfin….. finalement, je crois que l’inspecteur en chef était tellement en rage qu’il a dû faire pulvériser le coffre de la consigne ….mais je ne sais pas quoi faire de cette chose et…..

    - En fait, comme il ne savait pas le numéro du coffre  il a dû faire pulvériser toute la consigne, pouffa Sam….mais bref, l’important c’est que nous ayons retrouvé la copie, non ?

    - Et….et Jérémy, Sam ….vous disiez que….

    - Il n’a jamais commis de délits auparavant, je pense donc pouvoir arriver à négocier quelque chose pour lui…..

    Le visage de Thomas s’illumina.

    - Vous êtes sérieux ?!

    - Si je vous le dis !

    - Et ….et pour…..

    - Un autre problème, Thomas ? jeta négligemment Sam.

    -Oh !.....et bien….maintenant que vous le dites…..il y a ce léger détail qui décorait auparavant le hall du musée et qui est….nettement….nettement moins décoratif à présent, il faut l’avouer….

    -Oh ? vous voulez parler du…..

    - Chut !! ne prononcez pas le mot, Sam…ça…ça me fiche un de ces maux de ventre ….mon père est à deux doigts de la jaunisse et…..

    -Dino ! ça y est, je l’ai dit !

    - Sam !!!

    Le jeune homme sourit narquoisement en replaçant son insigne dans le tiroir.

    - Voyez-vous, Thomas, j’ai de grands projets pour cette charmante bébête….et finalement, c’est peut-être une grande chance qu’il soit en morceaux !"

    A suivre…..Michelle Huenaerts

     

    Pour parler des livres de Michelle

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
     

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

     

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

     

    poussières2

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr



  • Quarante-huitième partie de ....."A Rainy Day"

     
    BandeauVide

     

    Thomas Robin

     

    "Les Poussières d'une Etoile"  

    Lorsque refuser la haine devient le vrai courage.......

    Si vous écoutez  le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre…….Mais après tout, qu’en sait le vent…… 

     
    DSC_008222       DSC_0102
                                                             

    "C’est sûr qu’elle était bien jolie leur maison de pierre et puis la petite tourelle, là, c’était plutôt cool…..bon, d’accord, pas mal non plus la cour aux pavés irréguliers ….et bon il était vrai que les plantes grimpantes donnaient indubitablement du charme ……Mais il n’en restait pas moins que, si tout un village avait préféré déménager plus loin, il devait bien y avoir une petite…..petite….petite…même infime raison , non ?"

    (Michelle Huenaerts- "Les Poussières d'une Etoile")

     

    Alapage.com  (livre classé parmi les plus populaires du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
     
    8888888888888888888888888888888888888888888888
     
    Nous avons été obligés de supprimer la numérotation suite à un bug
    "A Rainy Day" débute
    ICI
     
    Une suite est postée chaque semaine
    (cliquez en bas de la page sur page suivante pour avoir la suite)
    "A RAINY DAY"
    (48)
    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com
    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail
     
    .St-Thomas-hospital1     St-Thomas-hospital

     

    « Sam considéra un instant le jeune garçon, semblant hésiter non à ce qu’il allait répondre mais à la manière dont il allait le faire.

    Enfin, il jeta narquoisement :

    - Même si j’entrais dans un monastère pour envisager une vie paisible de chasteté, de béatitude, de pauvreté et probablement me connaissant….d’ennui profond, je suis certain que vous parviendriez encore à me rendre l’existence  extrêmement passionnante ! ……Si je vous  retrouvais coincé dans une cloche en allant sonner l’angélus par exemple!

    - Sam, je ne plaisante pas, je……

    Le jeune garçon baissa la tête pour cacher l’unique larme coulant le long de sa joue.

    Sam fronça les sourcils .

    - Qu’est-ce qui vous arrive ??

    - C’est juste que….que lorsque  je vous ai vu sur le sol …..

    Il essuya rapidement sa joue et ancra son regard dans celui du jeune homme.

    - Lorsque je vous ai vu sur le sol, j’ai eu….j’ai eu l’intime conviction que si vous disparaissiez non seulement je…

    - Thomas, tout va bien, ok….c’est fini !! 

    -Ça paraissait tellement évident !! s’énerva Thomas .

    - Evident ?

    Le jeune garçon hésita un instant puis …

    - Vous ne faites attention à rien, Sam!!……vous……vous vous êtes précipité seul sans même réfléchir à …..

    - Thomas , qu’est-ce que vous ……

    -Vous vous rappelez d’ Etretat, Sam ? ( voir La Porte d’Aval)

    -Thomas…..

    -Je serais mort sans vous…..vous vous en rappelez vaguement, n’est-ce pas ??!

    - Je..

    -Vous êtes un peu mon ange gardien à présent et……et bien sûr, je sais que c’est profondément égoïste de ma part de vous demander ça mais……

    - De me demander quoi ??!

    Le jeune garçon respira profondément.

    - Quittez la police, Sam !

    - Quoi ????!!

    - Je sais que je suis nul de vous demander ça, continua Thomas mais….mais comment réagiriez-vous si vous retrouviez votre ange gardien mort stupidement d’une balle en plein cœur   !?

    Sam détourna la tête.

    - Vous ne pouvez pas faire ça, Thomas …utiliser cette histoire pour…..

    - Je sais ….je me déteste de vous dire ça mais…..mais je ne veux pas que vous mouriez et tant pis si …….

    Sam soupira.

    - Approchez !

    Il se pencha et ouvrit de sa main droite le tiroir de la table de nuit.  Il saisit l’insigne qu’il avait rangé à l’intérieur et le tendit au jeune garçon.

    - Prenez-le …..

    Thomas prit la plaque sentant ses doigts trembler légèrement au contact du métal .

    -Maintenant, dit doucement Sam, vous avez deux possibilités ! Soit vous jetez ce truc dans la première poubelle venue et je vous promets de ne pas aller le rechercher ! Soit vous me le rendez et vous acceptez de me faire confiance.

    Je jeune homme s’abstint de proposer une  troisième option ….qui pourtant, dans le cas présent, lui semblait très tentante :

    « Tu pleures un bon coup et crois moi ça passera !! » ( mais il risquait de s'y mettre lui aussi et bonjour la honte !!!)  

    Donc ………..

    -Dans le premier cas, continua-t-il, il est fort probable que ma vie se déroule sans trop de grabuges mais aussi sans grand intérêt, il faut l’avouer….

    Cependant, si vous choisissez la deuxième option……

    Il sourit et désigna du doigt le journal posé sur le lit.

    -….Il se pourrait alors que cette plaque conjuguée à une éphémère notoriété nous aide à trouver une solution pour sortir votre ami Jérémy d’un fort mauvais pas ….Je sais, ajouta-t-il devant la mine renfrognée du jeune garçon, que j’ai été stupide, jamais je n’aurais dû m’aventurer dans ce couloir et surtout jamais je n’aurais dû sous-estimer Sullivan ……mais on peut être stupide et oublier de regarder en traversant la rue , non ? Et je vous assure que certains flics vivent très vieux !"

    A suivre.....Michelle Huenaerts

     

     Pour parler des livres de Michelle

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
     

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

     

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

     

    poussières2

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr


  •  Quarante -septième partie de......"A Rainy Day"

    ISBN 2-84776-747-9

    BandeauVide

     

    Thomas Robin

     

    "Les Poussières d'une Etoile"  

    Si vous écoutez  le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre…….Mais après tout, qu’en sait le vent…… 

    Sans titre-12

     

    "Certains travailleurs de Londres devaient à présent quitter leur bureau pour aller déjeuner.  Certains choisiraient l’une ou l’autre terrasse ensoleillée de la capitale et d’autres emporteraient leur repas sur les bancs ou les pelouses des squares. Certains penseraient à ce moment-là que décidément la vie était belle……alors que………"

     

    (Michelle Huenaerts-Les Poussières d'une Etoile)

     

     

    Alapage.com  (livre classé parmi les plus populaires du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
    8888888888888888888888888888888888888888888888
     
    Nous avons été obligés de supprimer la numérotation suite à un bug
    "A Rainy Day" débute
    ICI
     
    Une suite est postée chaque semaine
    (cliquez en bas de la page sur page suivante pour avoir la suite)
    "A RAINY DAY"
    (47)
    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com
    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail.
     
    Poste du 12 mars

     

    « Sam esquissa une légère grimace en essayant de saisir la tartine posée sur son plateau-repas.

    -Est-ce que……est-ce que vous êtes sûr que ça va ??? demanda Thomas en se levant de sa chaise pour aider le jeune homme.

    - Restez assis, ok ?! je vais très bien et….aie !!

    Thomas prit la tartine sans se préoccuper du regard noir que lui jetait son ami, il la beurra et….

    - Confiture de framboise ou marmelade ?

    - Marmelade, soupira le jeune homme……Seigneur, quand est-ce que je vais pouvoir sortir d’ici !!??

    -Vous avez bien failli ne plus jamais avoir l’occasion de sortir du tout, bougonna Thomas….alors, si ça ne tenait qu’à moi, ils vous garderaient ici jusqu’à la fin des temps parce que vous ne pouvez même pas avoir idée de la peur que……..

    - Vous détournez la conversation, répondit Sam.  Nous étions en train de parler de cette espèce de…….

    - De votre père, oui je sais ! répondit Thomas en versant du thé dans la tasse du jeune homme. Voyez-vous, honnêtement, je ne pense pas qu’Harley se soit laissé acheter …….il a saisi l’opportunité bien sûr mais je crois qu’il s’est retrouvé tout comme vous dans une situation impossible, alors tout bien considéré……

    - Impossible ?

    - Vous savez……..ce qu’il faut faire et ce qu’il est juste de faire…..  

    Quant à l’inspecteur-chef , ajouta-t-il en souriant, il est bien évident que vu la situation ……. 

    Il désigna un journal posé sur le lit.

    - Vous croyez que c’est aussi un coup de mon père ?! demanda Sam.

    - Je n’en sais rien, répondit Thomas …..mais franchement, je trouve qu’il est très bien cet article …..En tout cas, il a dû faire pleurer pas mal de filles, je vous assure……..et je suis certain que votre photo a dû y contribuer, ajouta-t-il ironiquement. En fait, il est bien certain que  Scotland Yard n’aurait pu virer un héros tel que vous …..

    - La BBC m’a téléphoné , murmura timidement le jeune homme, il voulait débarquer ici pour….mais il est bien évident que…..

    - Vous devrez bientôt vous laisser pousser la barbe pour pouvoir sortir tranquillement dans la rue, dit Thomas en éclatant de rire.

    - Je suis flic, Thomas, pas…..

    - Sam ! Avouez qu’il y a quand même des compensations, continua le jeune garçon en indiquant une petite table posée à côté du lit.

    - La honte !! répondit le jeune homme……..un mec qui reçoit des fleurs et en plus, il est tellement grand ce bouquet qu’il me bloque toute lumière venant de la fenêtre.

    - Vous n’avez aucune sensibilité, sergent, pouffa Thomas…..Qui est donc ce généreux expéditeur ??

    - Je n’en sais rien !!

    - Vous n’avez pas regardé ??? Si ça se trouve, c’est votre inspecteur-chef ?

    - Si ça avait été un bouquet de chardons, ok…..mais là ……

    - …Ou vos collègues qui se sont cotisés ?

    - Clarisse s’est déjà occupée de ça !! Ils m’ont offert du whisky de 20 ans d’âge !! Notez que ça ne m’étonne pas si l’idée vient d’elle  !!!

    - Et pour les roses ?? Vous permettez que je regarde ?

    -Vous pouvez même les offrir à votre mère si vous voulez !

    Thomas contourna le bouquet à la recherche d’une carte.

    - Ah, voilà !!!.......oh ??!!

    - Oh ??!

    - Intéressant, dit simplement le jeune garçon en s’éloignant pour s’appuyer contre la fenêtre.

    - Intéressant ?? qui est-ce ???

    -………

    - Thomas….qui est-ce ??

    - Angélina Stone ! Le message est : «  de la part de votre ancienne voisine ….Nous devrions dîner un de ces soirs, trrrrrès cheeeeer Saaam ! »

    Le jeune homme considéra Thomas la bouche largement ouverte.

    - Elle…..elle s’est souvenue de moi ?

    - Je ne pense pas qu’elle vous ait jamais oublié ! répondit Thomas. Franchement, vous méritez mieux, non ?

    Le jeune homme éclata de rire.

    - De toute façon, je dois déjà un dîner à Lisa…..meilleure compagnie, vous avez raison ! Mais je suis quand même très heureux de pouvoir m’offrir le luxe d’envoyer balader Angélina ….

    - Donc, vous devriez pardonner à votre père !

    - Pas du tout !

    - C’est un homme âgé, Sam, tenta Thomas….bourré de rhumatismes et….

    - Bourré, oui !!! mais pas de rhumatismes ??? Il va très bien ! Ce que je suis sûr par contre c’est qu'il sert d'indic aux flics!! Mon père a travaillé à Scotland Yard quelques années , il n’en a pas gardé un souvenir mémorable mais je suis certain qu’il les informe toujours, c’est pour ça que l’inspecteur-chef ne lui cherche jamais de poux !!!

    - Et vous, Sam ? demanda timidement Thomas.

    - Moi ?

    -Votre père a travaillé quelque temps à Scotland Yard…mais vous qu’allez-vous faire ??

    - Je……..

    - Vous pourriez retourner à l’agence, vous pourriez retravailler pour la T and Co et…..et si ça ne vous tente pas,pourquoi ne pas travailler à la BBC?? Vous êtes plus que pas mal , vous pourriez présenter une émission et…….

    Le jeune garçon soupira…….

    Mais vous n’en ferez rien, n’est-ce pas ?"

    A suivre……Michelle Huenaerts

     

    pour parler des livres de Michelle

     

    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
     

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

     

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

     

    poussières2

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr


    06-03-2007, 23:03:30 Michelle
  • Quarante-sixième partie de....."A Rainy Day"

    BandeauVide

     

    Thomas Robin

    "Les Poussières d'une Etoile"  

    Si vous écoutez  le souffle de la foule ou le murmure du vent, ils vous diront sûrement que je suis le garçon le plus heureux de la terre…….Mais après tout, qu’en sait le vent……

     

    Sans titre-12

    "Le jeune garçon s’approcha doucement, tremblant légèrement .

    Etrange impression………

    Ça le prenait, là , à la gorge….C’était comme une sorte de chagrin intense, un peu comme si la pierre lui parlait pour lui révéler un terrible secret." ( Michelle Huenaerts- Les Poussières d'une Etoile-)

     

    ISBN 2-84776-747-9

     

    Alapage.com  (livre classé parmi les plus populaires du moment pour la maison d'édition   ) Merci!!!!!
     
     
    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    Nous avons été obligés de supprimer la numérotation suite à un bug
    "A Rainy Day" débute
    ICI
     
    Une suite est postée chaque semaine
    (cliquez en bas de la page sur page suivante pour avoir la suite)
    "A RAINY DAY"
    (46)
    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com
    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail.
     
    DSC_00191

     

    "- Laissez-moi aller voir Sam ! supplia Thomas pour la centième fois.

    -Ça ne serait pas une très bonne idée vu la conjoncture actuelle, répondit….. également pour la centième fois, le vieil homme.

    - Il prit la tasse de thé posée sur la table et la porta à ses lèvres.

    - Réfléchis….. Si tu vas à St Thomas , ils auront vite fait d’additionner deux et deux et tout ce qu’aura fait Sam…..

    La jeune femme assise de l’autre côté de la table émit un léger rire nerveux.

    - Ce qu’il a fait ? dit-elle…..parlons-en de ce qu’il a fait !! A part manquer se faire tuer et amener Thomas dans cet endroit dangereux en nous laissant simplement ce mot ridicule comme quoi ……

    - Calme-toi ! tenta le père du jeune garçon, ce qui est fait est fait….soyons heureux que Sam s’en tire sans trop de dégâts……. Bon sang quand je pense que…….

    - Votre femme est bouleversée, je le comprends et je ne nie pas que mon fils ........

    Il fixa la jeune femme dans les yeux.

    - Vous savez que vous habitez une très charmante maison ? Vivre à Londres et être à deux pas de la lande……..l’effervescence de la ville et pourtant le calme de la campagne………Et cette jolie cuisine où je suis attablé en si bonne compagnie ….

    Il adressa un léger clin d’œil à la mère de Thomas.

    - Vous avez bien de la chance, croyez-moi !

    - Où voulez-vous en venir !!!??

    - Je veux aller voir Sam ! bougonna Thomas pour la cent……et unième fois.

    - Oh toi ! continua Annie, tu as fait ton compte de bêtises pour les mille ans à venir ! alors, file dans ta chambre !!!!

    - Je ne crois pas que l’envoyer dans sa chambre règlera le problème, tenta John.

    - Tout à fait exact, dit le père de Sam. En tout cas, ajouta-t-il négligemment, ça ne recollera pas le gigantesque puzzle  3 D dont votre fils est l’auteur ! J’espère que vous êtes bien assuré parce que cette jolie maison……

    -Tout ça c’est la faute de votre fils !!!

    - Annie, laisse-le parler !! tu n’as pas remarqué que nous étions dans un sacré pétrin ?? Seigneur, ajouta-t-il en se prenant la tête dans les mains….un dinosaure !!!!! Pourquoi est-ce qu’on n’a pas été au cinéma plutôt  que concevoir ce gosse ???!!

    - Voir Jurassic Park ? jeta le père de Sam en éclatant de rire.

    John lui adressa un regard noir presque similaire à celui dont le gratifiait Thomas au même moment.

    - Excusez-moi, dit le vieil homme……nous devons tous admettre que nous avons passé une nuit plutôt agitée….Il est neuf heures et nous n’avons guère dormi.

    - Si vous nous aviez ramené notre fils plus tôt après votre coup de fil aberrant comme quoi…..

    - Comme quoi, Madame, Sam venait de recevoir une balle qui aurait pu lui être fatal tout ça pour protéger votre fils, témoin je vous le rappelle dans cette affaire ,et ce jeune Jérémy Loyd ?

    - Notre fils n’aurait pas escaladé ce dinosaure si……..

    -…….Si Sam avait donné son nom à l’inspecteur en chef Taylor, Madame ! Mais dans ce cas, s’énerva le vieil homme, tous les journaux auraient été au courant et vous auriez été tous la cible de Sullivan ! Si Sam a été stupide, continua-t-il, c’est d’avoir voulu protéger votre famille !!!

    -Il aurait dû nous en parler ! tenta John.

    -Il vaut mieux être sourd que d’entendre ça ! jeta Thomas en se levant brusquement. Excusez-moi, continua-t-il, il faut que je prenne l’air !

    -Thomas ne…..

    -Comment….Comment est-ce qu’il aurait pu vous dire ça ? s’énerva le jeune garçon. Bon sang mais regardez-vous ! Vous….vous êtes à deux doigts de la dépression depuis ce qui m’est arrivé l’été dernier ( Voir La Porte d’Aval ) ….C’est pour ça que Sam a tout fait pour ne pas m’impliquer dans cette histoire ! Il l’a fait plus pour vous préserver que moi !! Alors, excusez-moi, il faut que je sorte m’aérer dans le jardin !!

    -Je vais avec toi ! dit le vieil homme.

    -Je n’ai nul besoin de…..

    -Oh je crois que si ! insista le père de Sam.

    -Madame….Monsieur Robin, si vous voulez bien nous permettre…

    Il attrapa Thomas par le bras.

    -Mais…..tenta John….

    -Je n’ai pas besoin de vous pour m’aider à respirer !! jeta Thomas en ouvrant brusquement la porte donnant sur l’extérieur.

    -Dis-moi, jeune homme, jeta distraitement le détective en lui désignant le bout de l’allée, Hartley m’a parlé d’un mur donnant sur le petit domaine d’un certain Monsieur Barnes….et accessoirement, ajouta-t-il, donnant sur l’autre côté de la rue…… Tu n’avais pas, je le suppose, l’intention de nous fausser compagnie ?

    -Euh ???? non bien sûr que……

    Il ébouriffa les cheveux du jeune garçon.

    - C’est évident !!!! Ecoute, on ira voir Sam ce soir, c’est promis ! Je pense qu’alors on ne risquera plus rien.

    Le visage de Thomas s’illumina.

    -Et…..et pour Jérémy ?? ajouta-t-il immédiatement.

    -Ils l’ont arrêté …..On ne peut rien faire dans l’immédiat !

    -Mais….Mais c’est moi qui ait détruit ce………et…..et puis il a y ce flic que….

    Le vieil homme détourna les yeux légèrement mal à l’aise.

    -Euh ?? ce soir, tu iras tout seul voir Sam…..je…..et bien disons que j’ai un peu arrangé les choses concernant ces petites broutilles sans importance et…

    -Qu’est-ce que vous avez fait ???

    -Oh ??? trois fois rien….J’ai tout d’abord engagé Hartley dans mon agence…..Tu sais l’idée de rencontrer des célébrités …quant à l’agent que tu as quelque peu effleuré , il est par chance supporter de Chelsea et bizarrement j’avais justement un abonnement sous la main en VIP pour toute la saison et bien évidemment il ne pouvais y aller avec un genou en compote, je crois que ça l’a motivé à admettre qu’il ne ressentait aucune  douleur .

    Il adressa un léger clin d'oeil au jeune garçon.

    -Le concierge n’a quant à lui guère posé de problème, il est proche de la pension, tu sais et….les pensions sont d’une misère, honteux !!!

    Thomas le considéra les yeux exorbités.

    -Sam….Sam va vous pulvériser !!!!!

    -Oui , ça se pourrait qu’il ait légèrement l’idée de m’étriper, et pourtant je t'assure que je lui ai offert la meilleure éducation qui soit......ah!! décidément on n'a jamais ses enfants comme on les éduque c'est bien triste crois-moi!!!........".

    A  suivre...... Michelle Huenaerts 

    Pour parler des livres de Michelle et de Thomas Robin, rendez-vous sur : 

     
    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)            
     

    pour l'aide à l'enfance

     Les Editions Thélès présentent :

    Thomas Robin dans.......

    "Le Miroir"

    MIROIR 4

    "

    "La Porte d'Aval"

    dyn003_original_388_459_pjpeg_56811_34e95ee0c20a419e731b5f0a2519976b

     

    "

    "Les Poussières d'une Etoile"

     

    poussières2

    Tous ces livres sont à présent référencés dans plus de 500 points de ventes en France, Belgique et Dom-Tom ( Librairies Privat, Forum Espace Culture, Sauramps, Furet du Nord, Groupe Procure etc....)

     et sur :

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr