•  

    Attention!!!! le blog risque de rencontrer quelques problèmes suite à des modifications apportées par la plate-forme blog de Skynet Blogs.

    Mais pas d'inquiétude, ceux-ci seront très vite résolus

  • Vingt-troisième partie de...........

     
    "Leur vie c'est de l'or.............."
     
    "A RAINY DAY"

    (23)

     

    DSC_00631DSC_00291

    « Thomas repéra rapidement le véhicule de Sam Gallager garé de l’autre côté de la rue.

    Il courut pour rejoindre la voiture blanche.

    - Vous en avez mis du temps ! jeta le jeune inspecteur tandis qu’il pénétrait dans le véhicule.

    - Euh…..oui, en fait j’ai un peu oublié que vous m’attendiez et ….

    - Et vous n’avez pas résisté à la tentation de faire le malin !

    - Ah non, pas du tout !….j’ai juste réussi, avec l’aide de ce policier, à trouver un terrain d’entente avec Monsieur Barnes et……..

    Thomas soupira.

    - Qu’en est-il de la presse ? ils vont partir ?

    -J’ai demandé à ce cher mari de Lucy de supprimer la déviation et de quitter les lieux….et, en sortant de chez vous , j’ai bien entendu pris l’air de quelqu’un qui sait des choses que les autres ne savent pas………..

    - Et vous croyez que ça va marcher ?

    - J’ai réussi à convaincre vos parents de vous laisser dormir chez moi ! Demain, vous rentrerez et, si la presse est encore là, vous leur parlerez !

    - Et…..et pour leur dire quoi ?

    - Leur dire que vous ne  leur direz rien, point !

    - Ah et bien oui ! vu comme ça………au fait, pourquoi aviez-vous besoin de moi ?

    - Je dois voir quelqu’un……..une visite dont je me serais bien passé ! mais je devais aussi vous poser une question importante concernant notre affaire….

    - Une question importante ?

    Sam actionna son clignoteur droit pour reprendre sa place dans le trafic.

    - En principe, murmura le jeune homme, j’aurais dû vous convoquer au Yard, après…..enfin, après ce dont vous avez été témoin….

    - Oh ?! mais…..mais vous ne l’avez pas fait ?

    - Non ! et après ce que je viens de voir, je crois que j’ai bien fait !

    - Et… et ça ne vous a pas causé de problèmes de…enfin, je veux dire…

    - Quelques-uns mais finalement rien de trop grave…..l’inspecteur-chef n’était pas très heureux mais…..

    - Sam , je suis sûr que vous ne me dites pas tout …….

    Le jeune homme soupira profondément.
    - Ok ! il était furieux et il a menacé de me virer !

    - Quoi ??!!

    - Mais pas de panique ,je pense avoir trouvé la solution ! Inutile de vous en vouloir pour les 1000 ans à venir !

    - Sam…..on roule vers Westminster là ? Où…où est-ce que vous allez ?

    - A la tour « Oxo » !

    - Mais…….

    - Plus tard ! tout d’abord, je dois vous poser une question !

    - Je vous écoute……

    - Vous m’avez dit……..enfin à ce qu’il me semble qu’une des voix vous était familière ?

    -Oui……enfin, je crois mais……. 

    - Voyez-vous, Thomas, ils y avaient des empreintes sur ces fameuses clés. L’une d’entre elles correspond à celle d’un gars fiché chez nous….quant à l’autre….

    - L’un des deux hommes, celui dont la voix m’était familière, il devait être assez jeune, Sam……

    - C’est celui-là qui m’intéresse, Thomas ! Qu’a-t-il dit ? avait-il un comportement particulier ?

    Thomas ferma les yeux pour se concentrer et essayer de rassembler ses souvenirs.

    - Il avait l’air dépassé par les évènements ! L’autre lui a dit qu’il aurait dû réfléchir avant…..

    - Le plus jeune s’est laissé probablement entraîner….il devait avoir une motivation importante pour le faire, murmura le jeune policier.

    - Quelle motivation ?

    Sam s’engagea sur Westminster Bridge Road.

    - Vous connaissez donc cette voix , continua le jeune homme ignorant la question de Thomas….un proche ?

    - Non ! croyez-moi, j’y ai déjà réfléchi, je sais c’est complètement fou mais….

    - Peut-être ne connaissez-vous pas vraiment le propriétaire de cette voix, Thomas…..

    - Que ?......qu’est-ce que vous voulez dire ?

    - Et bien j’additionne 2 et 2……… une première, un film, des invités prestigieux….et…et une petite voix qui vous est familière. Vous savez Thomas, moi aussi je connais la voix de gens que je n’ai jamais réellement rencontrés…..

    Il sourit en voyant les yeux du jeune garçon s’agrandir de surprise.

    -Pour ça, continua-t-il, il m’a simplement suffi d’acheter un billet et de m’offrir une toile dans n’importe quel cinéma……..

    Sam fit une petite pose mesurant l’effet de ses paroles sur le jeune garçon.

    Il se pencha ensuite légèrement vers lui et ajouta……..

    -Et si notre inconnu était simplement acteur, Thomas ?

     

    A suivre...........Michelle Huenaerts

     

     Pour parler de Thomas et des livres de Michelle rendez-vous sur :

     
     
    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)
     

    pour l'aide à l'enfance

     

    Les Editions Thélès

    LesEditionsTheles  présentent

     

    "La Porte D'Aval"  : ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :

     

    FNAC           Amazon.fr 

     

    "Le Miroir"( Nouvelle édition!!!) ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :     FNAC           

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

     

    11, rue martel 75010 Paris – Téléphone : 01 40 20 09 10–  Télécopie : 01 40 20 05 12 –  Email : theles@libertysurf.fr

    S.A.R   SARL. au capital de 7650 Euros – RCS : Paris B 439 545 799 –  Siret  440 091 361 –  Numéro Editeur 

     

     

     

  • Retour de Londres.........

     

    Salut,

    Je suis revenue de Londres hier soir où je n'ai pu résister à l'envie de faire un petit détour par King's Cross , St. Pancras...............

     

      
     
    D'accord, j'admets.....j'ai ajouté la voiture

     

     

  • Vingt -deuxième partie de......

     
    Félicitation à Thibaut qui, à 17 ans à peine, vient de réussir son examen d'entrée dans une grande école de cinéma .Nous ne pouvons que lui souhaiter pleine réussite pour le futur !
     
    Spielberg.....ok tu as encore quelques années devant toi  mais ensuite.....
     
     
     
    A  ceux que la vie à tenté de réduire en poussières et qui ont pu renaître de leurs cendres.......
    A ceux qui luttent chaque jour n'accordant que mépris à la haine pour que triomphe au bout de tout ....l'amour
     

     
    Retrouvez Thomas Robin dans :
    "Les Poussières d'une Etoile"
    Bientôt.................
    Michelle Huenaerts- EditionsThélès

     
    "A RAINY DAY"

    (22)

    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com

    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail.com

     
           

    "Hartley soupira d’exaspération.

    En ce moment ce Peter, il ne savait trop quoi, devait déjà avoir garé sa voiture devant la maison de ce cher Monsieur Barnes ….il devait même déjà piaffer d’impatience ! Après tout, son plan était simple, n’est-ce pas ?……..Faire passer Thomas de l’autre côté du mur, lui faire rapidement signer un papier sans intérêt comme quoi il reconnaissait les nuisances de son arbre et puis basta ! On repassait par la porte et……..

    Sauf que, vu le regard qu’adressait à ce moment la jeune star Thomas Robin à son aimable voisin et vu les éclairs que lui renvoyait ce dernier, Hartley augurait que le plan initial risquait de subir quelques légères modifications.

    Le jeune acteur passa son autre jambe par-dessus le mur pour s’asseoir plus confortablement.
    - Alors qu’est-ce qu’on fait ? lança-t-il négligemment à l’adresse du constable.

    -Tu ne fais rien du tout, répondit Will Barnes ! tu restes là !

    - Euh ?....tenta Hartley….d’où il se trouve, il me paraît très difficile à Monsieur Robin d’ opérer un état des lieux !

    - Juste ! dit simplement Thomas en souriant narquoisement.

    - Espèce de………..et puis d’abord c’est quoi ce cirque ? s’il veut entrer chez moi, il n’a qu’à franchir la porte comme tout le monde !

    - La presse est devant chez lui, rétorqua Hartley. Si on veut faire le constat, il faut bien qu’il passe par ici !

    - On n’a qu’à faire ce constat un autre jour !!!

    - Très bien ! rétorqua le policier…..on reviendra dans quatre ou cinq mois !

    - Quatre ou cinq mois ?????!!!!!!!!

    - Et bien ,c’est que vous n’êtes pas notre seule affaire malheureusement ! Le hasard a voulu qu’il soit prévu de s’occuper de votre cas aujourd’hui

    ( mince ,et maintenant voilà qu’il faut mentir !! maudit soit ce Sam machin !) nous ne pouvions pas prévoir qu’il y aurait un rassemblement devant la maison de votre voisin et…….

    - Et son père….  Où est-il celui-là ? c’est lui que je veux voir !!!

    - Euh ???? et bien, répliqua Barnes ….techniquement c’est Monsieur Thomas Robin qui a planté l’arbre….c’est….c’est donc lui qui.......

    ( plan foireux !!! plan foireux !!! plan foireux !!! plan foireux !!!)

    - Ok, qu’on en finisse ! répondit contre toute attente Will Barnes, il y a une échelle dans la réserve…. là !

    Hartley se dirigea vers le petit abri en soupirant de soulagement.

    Il ne s’en tirait pas si mal finalement !

    Il décrocha rapidement l’échelle de son support . Autant se dépêcher avant que le propriétaire des lieux ne change d’avis. Il revint courant presque et la déposa contre le mur.

    -Allez-y, Monsieur Robin, descendez !……..

    Monsieur Barnes renifla bruyamment en signe de désapprobation. Apparemment, l’idée que Thomas Robin puisse fouler son gazon le révulsait au plus haut point.

    Harley,lui, était plutôt heureux à présent….voir une star de près, c’était le pied !

    Mais parlant de pied…………..

    - C’est joli chez vous, Monsieur, dit le jeune garçon en écrasant par mégarde une jeune pousse de tagette.

    -Mais je rêve !!! ne bouge plus !! ne respire même plus …..ah je le savais ….vous avez vu ???? une vraie brute dégénérée, je vous le disais !!

    - Euh ? je m’excuse, balbutia Thomas en s’accroupissant pour essayer de redresser la fleur qui retomba aussitôt mollement.

    -Je parie que chez vous, il n’y a que des mauvaises herbes, alors forcément …….

    - Et bien….je n’en sais rien…..Lorsqu’une fleur pousse d’elle-même, c’est forcément une mauvaise herbe ?

    L’homme considéra Thomas avec mépris comme s’il jugeait inconcevable qu’une plante puisse pousser sans son autorisation.

    -Alors, constable ! maintenant que ce gamin est venu saccager mes bordures, qu’est-ce qu’on fait ?!

    -Et bien je crois qu’on ne va pas vous déranger plus longtemps, répondit Hartley .

    - Mais….mais et l’arbre…vous…….on le coupe quand ?????

    -Monsieur Robin, demanda rapidement Hartley, vous confirmez bien qu’un arbre planté chez vous offre des nuisances à votre voisin et qu’il vaudrait mieux somme toute, pour la paix et la tranquillité de tous, le……..

    - Absolument pas ! jeta froidement Thomas.

    Harley en resta la bouche ouverte.

    (Mais……mais qu’est-ce qu’il fait là….on s’en fout de cet arbre, dit n’importe quoi …on sort et …….mince m’étonne pas qu’ils soient copains lui et ce Gallager ! Ah c’est la dernière fois que je pleure pour rencontrer une célébrité, crois-moi Lucy !)

    -Com….comment absolument pas ??!!!! jeta Will Barnes devenant rouge de colère.

    -Je constate simplement , répondit le jeune garçon, que mon érable apporte de l’ombre à votre jardin et donc protège les ibéris umbellata qui constituent vos bordures. Ces fleurs détestent le soleil, vous le saviez ?

    -Je veux que tu coupes ta saleté d’arbre.

    - Il n’en est pas question !

    -Tes feuilles polluent, en automne, mes parterres !!!

    - Au contraire, ça vous procure un engrais naturel qui………..

    Hartley toussota légèrement.

    - Euh ? et bien j’ai noté les griefs des deux parties et……

    - Vous n’avez rien noté du tout ! répliqua Thomas.

    - Il a raison !.....sur ce point ! ajouta Will BArnes…je ne vous ai rien vu noter moi non plus!

    - Mais………….

    Le policier sortit, en soupirant pour la dixième fois, un petit calepin de sa poche ( misère mais qu’est-ce qu’il lui prend à ce gamin ???!!! je suis maudit !!! )

    - Ajoutez, continua Thomas, que cet homme détient en captivité chez lui, depuis une dizaine d’années, une vingtaine de ballons qui sont ma propriété !

    ( note de Hartley : on n’est pas sorti de l’auberge !!!)

    - Tu n’avais qu’à les garder chez toi tes précieuses petites balles !

    - Rendez-les moi !

    - Il n’en est pas question !

    - Euh ? tenta le policier……..

    - Je ne peux pas te les rendre , continua l’homme triomphalement, parce que je ne les ai plus !

    - VOUS NE LES AVEZ PLUS ?????

    - Je les ai revendues si tu veux tout savoir !! des ballons ayant appartenu à une star !! crois-moi ça fait bien dans les 200 livres !!!

    Hartley en perdit son carnet de notes.

    Thomas considérait l’homme les yeux exorbités.

    Vous avez revendu ma balle bleue à l’effigie de Simba  du « Roi Lion » ?…….c’était ma préférée quand j’avais six ans !!!!!! 

    - 200 livres !!!!!!!!!!! murmura Hartley, 200 livres la balle, mais pourquoi je ne vis pas derrière ce mur, moi !!!

    - Je porte plainte ! jeta Thomas.

    - Ah non ! répliqua le policier………. Enfin, Monsieur Robin….je…je croyais que vous étiez pressé et que…….

    - Pas du tout ! affirma le jeune garçon, j’ai tout mon temps !!!

    Will Barnes considéra Thomas avec inquiétude, apparemment il commençait à comprendre qu’il venait de commettre une légère….légère mais toute légère bourde .

    - Euh ? écoute…on…on peut sûrement trouver un terrain d’entente…

    - Je ne crois pas, rétorqua froidement Thomas.

    Hartley leva les yeux au ciel et c’est là, croyez-le ou non qu’apparut soudain au sein de sa petite tête ce que l’on nomme communément : « idée de génie »

    - Il y aurait peut-être une solution, dit-il simplement….

    - Quelle solution ? jeta l’homme avec espoir.

    - Et bien vous laissez l’arbre de Monsieur Robin grandir et vivre heureux et…..et Monsieur Robin essaye de se consoler de l’immense perte de « Simba » et essaye d’oublier que vous avez détourné ses biens pour les revendre , empochant ainsi ( sa voix se cassa presque de dépit en annonçant la suite)  une somme de près de 8000 livres !!!!!!!

    - Oui, bien sûr…….répondit l’homme en se tordant nerveusement les mains, dans ce cas ………….

    Thomas semblait hésiter ! aussi, Hartley lui décocha-t-il un violent coup de coude ( et tant pis pour le respect dû à une star , non mais !!!!)

    - Bon et bien, Monsieur Robin, si vous êtes d’accord avec ce principe, on devrait peut-être y aller……n’aviez-vous pas un rendez-vous EXTRÊMEMENT IMPORTANT !!!!????

    Il fixa fortement le jeune garçon dans les yeux.

    - Oh !?

    Thomas sembla subitement revenir à la réalité. Il tendit rapidement la main à Will barnes.

    - Heureux que nous ayons réglé ce léger différent, cher voisin !!!

    Vous ne m’en voudrez pas de sortir par la porte, n’est-ce pas et d’écraser légèrement au passage votre précieuse pelouse ?

    L’homme serra machinalement la main . Il avait l’impression que quelque chose lui échappait….mais quoi ?

    - C’est vrai que c’est quand même plus poli de sortir par la porte, renchérit Hartley en tirant rapidement Thomas par la manche . Inutile de nous raccompagner, Monsieur Barnes, nous connaissons le chemin.

    - 200 livres la balle, maugréa-t-il en poussant Thomas dans la véranda….

    Thomas adressa au constable un sourire un peu triste. Il s’arrêta un instant et retira de son bras son bracelet en prenant garde de ne pas le casser , il saisit ensuite le stylo qu’Hartley tenait toujours dans sa main

    et signa de son nom la fine lanière de cuir.

    - Voilà, dit-il en tendant le tout au policier. Mais je ne sais pas du tout combien vous pourrez en retirer.

    L’homme considéra Thomas en rougissant légèrement de honte.

    - Je….je ne voulais pas dire ça….c’est juste que…..

    - Prenez-le, affirma le jeune garçon, et…et merci pour tout.

    Thomas se retourna pour se diriger vers la porte de sortie.

    Hartley essaya de le rappeler mais il avait déjà franchi le seuil.

    - Ah quel con je suis ! murmura-t-il …….."

     

    A suivre.........Michelle Huenaerts

     

     

     

    Pour parler de Thomas et des livres de Michelle rendez-vous sur :

     
     
    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)
     

    pour l'aide à l'enfance

     

    Les Editions Thélès

    LesEditionsTheles  présentent

     

    "La Porte D'Aval"  : ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :

     

    FNAC           Amazon.fr 

     

    "Le Miroir"( Nouvelle édition!!!) ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :     FNAC           

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

     

    11, rue martel 75010 Paris – Téléphone : 01 40 20 09 10–  Télécopie : 01 40 20 05 12 –  Email : theles@libertysurf.fr

    S.A.R   SARL. au capital de 7650 Euros – RCS : Paris B 439 545 799 –  Siret  440 091 361 –  Numéro Editeur 

     

     

     

  • Exclusivité et vingt et unième partie de "A Rainy Day"

    "Les Poussières d'une Etoile"........bientôt

    Merci à Eileen pour ce montage

     
    " Le jeune homme s'arrêta un instant au pied des marches, il respira profondément, retira l'arme de sa cachette et s'engagea dans le couloir condamné.
    Soudain!!
    Sam dut se retenir de toutes ses forces pour ne pas s'effondrer sur le sol terrassé par la terreur !" (Les Poussières d'une Etoile- Michelle Huenaerts-Editions Thélès)
     
     
    Nouvelle critique du roman "Le Miroir" sur :
     
    "A RAINY DAY"

    (Vingt et unième)

    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com

    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail.com

      
     

    « Le constable approcha sa main d’une petite chaîne reliée à une clochette, le tout faisant office de sonnerie d’appel.

    Décidément, ce plan lui paraissait de plus en plus foireux !

    La porte s’ouvrit.

    Hartley avala rapidement sa salive.

    - C’est à quel sujet !? aboya un homme de petite taille partiellement chauve.

    - Constable Hartley du district d’Hampstead. Auriez-vous l’obligeance de m’accorder cinq minutes de votre précieux temps ?

    - Vous m’avez l’air trop poli pour un flic, constable!

    Harley traduisit par : « Trop poli pour être honnête ! »

    -Qu’est-ce que vous me voulez !?

    - Et bien voyez-vous……..J’ai ouï dire que vous aviez…….enfin comme une espèce de léger litige concernant un végétal de type Acer Sapindacée Aceraceae et………

    - Vous avez ouï quoi ?? concernant quoi ????

    - Euh ??? et bien en fait, un jeune érable qui…..qui serait sur la propriété de votre voisin, Monsieur John Martin Robin……voisin dont la maison se trouve à Church Row . Est-ce que vous situez ?

    L’homme renifla bruyamment en signe de dédain.

    -Vous voulez parler du père de la « STAR » pour midinette ? le mec dont j’ai lu dernièrement qu’il avait fait des études de médecine parce qu’il avait été incapable d’interpréter un poulpe rescapé de la Guerre des Etoiles ??!

    Will Barnes éclata de rire.

    - Celui- là, faut avouer que Dark Vador est sûrement mieux loti que lui rapport à son fiston ! Finalement, je le plains cet homme ! Enfin, probable qu’il doit avoir un karma difficile, une super mauvaise action dans une autre vie sans doute !

    - Oui…..euh ? pourriez-vous me montrer l’objet du litige ?

    - Vous appelez ça un objet ??? !! moi, j’appelle ça une ineptie !!! Enfin, pour une fois que la police se décide enfin à faire son travail !

    Entrez ! et……… essuyez-vous les pieds !! vous allez apporter des particules de cette maudite ville sur mon gazon ! ajouta-t-il en indiquant à Harley un paillasson en forme d’hérisson.

    -Euh ?....oui bien sûr….

    - Suivez-moi, je suis heureux qu’on se préoccupe enfin de cette affaire ! Il y a bien trois mois que j’ai porté plainte mais évidemment lorsqu’il s’agit des Robin……. 

    Il poussa le policier dans la véranda et lui indiqua de loin l’arbre incriminé.

    -Ah oui, effectivement ! il a l’air d’avoir bien poussé, il…..

    -Venez dans le jardin, je vais vous montrer ça de plus près ! Je dois au moins me coltiner trois grands sacs de feuilles en automne sans compter la nuisance visuelle bien sûr !

    - La nuisance visuelle ???

    - Vous trouvez ça beau, vous, un arbre !

    -Et bien, en fait…..

    Harlez considéra la pelouse impeccablement entretenue encadrée de bordures soignées aux contours plus qu’impeccables.

    - C’et la jungle chez eux ! jeta Will Barnes, jamais vu ça !!

    - Oui…..sans doute…..

    -Voilà le mur de séparation, continua l’homme, et ce mur leur appartient….ce qui signifie que les crevasses relevées de ce côté doivent être réparées à leurs frais , quant à l’arbre………

    Il suspendit sa phrase les yeux exorbités.

    Une tête venait d’apparaître au sommet du dit mur.

    - Qu’est…..qu’est……qu’est-ce que………

    - Euh ? Bonjour, Monsieur Barnes, dit Thomas en se hissant pour s’asseoir à califourchon au sommet de l’édifice.

    - Bon……bonjour ????????? mais….mais…..

    - Auriez-vous par le plus grand et heureux des hasards une échelle ? demanda prudemment Harley ;

    - Une …..une échelle ??????????

    - Et bien en fait, ça aiderait sûrement Monsieur Robin à descendre de ce côté.

    -Descendre de ce côté ??!!!! mais il n’est pas question que….que  ce sale gamin pose un orteil chez moi !

    Hartley essaya de mettre le plus d’assurance possible dans sa réponse.

    -Nous avons besoin de son témoignage !

    -Je n’en ai rien à faire de son témoignage ! et puis d’abord……

    - C’est primordial ! Vous tenez à ce que cette affaire soit encore reportée de plusieurs mois ?

    -Mais….mais pourquoi doit-il franchir ce mur ?????

    - Euh ? techniquement, c’est son mur, vous venez de le dire !

    - Oui mais c’est mon jardin ! il peut franchir  SON  mur mais il n’a pas le droit de poser un pied sur MA pelouse."

    A suivre...........Michelle Huenaerts

     

     Pour parler de Thomas et des livres de Michelle rendez-vous sur :

     
     
    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)
     

    pour l'aide à l'enfance

     

    Les Editions Thélès

    LesEditionsTheles  présentent

     

    "La Porte D'Aval"  : ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :

     

    FNAC           Amazon.fr 

     

    "Le Miroir"( Nouvelle édition!!!) ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :     FNAC           

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr

     

    11, rue martel 75010 Paris – Téléphone : 01 40 20 09 10–  Télécopie : 01 40 20 05 12 –  Email : theles@libertysurf.fr

    S.A.R   SARL. au capital de 7650 Euros – RCS : Paris B 439 545 799 –  Siret  440 091 361 –  Numéro Editeur 

     

     

     

  • vingtème partie de...................

    Vous avez été nombreux à nous demander de publier ici les paroles de la chanson "Dust in The Wind "du groupe Kansas........
     

     
     

    Thomas Robin a 15 ans des "Les Poussières d'une Etoile"  A paraître ( Michelle Huenaerts- Editions Theles)

     

    On ne peut le nier....pour notre malheur  ou notre bonheur , c'est la rentrée!

    Alors, quelle que soit votre position sur la question, nous vous souhaitons beaucoup de courage pour démarrer cette nouvelle année scolaire . 

    Smiley 0020.gif

     

    "A RAINY DAY"

    (Vingtième partie)

     

    E-mail Thomas (Tibo) Thomas.robin@hotmail.com

    E-mail Sam ( Thomas) lovepeace19@hotmail.com

    Bon ok, je n'ai pas pu résister . Je demande pardon à Thomas Emoticônes spiderman 1( Sam)

     

    "- Peter Parker ?

    -Euh ? sans importance, une petite histoire entre le constable qui est posté devant votre porte et moi……..En fait , il ne m’a même pas dit comment il s’appelait, ajouta Sam pensivement , je ne connais que le prénom de sa femme……….

    - M’étonne pas de vous !

    - Hé ! qu’est-ce que vous allez encore imaginer !?

    - Oh ! je ne me permettrais jamais d’imaginer quoi que ce soit, Sam !

    Alors, c’est quoi ce fameux plan ?

    -Et bien, en fait………..

    Le jeune homme sortit son portable de sa poche.

    - Il y a bien un jardin à l’arrière de votre maison ….jardin délimité par un mur ?

    -Oui.

    - Qu’y a-t-il Thomas de l’autre côté de ce mur ?

    -Et bien  le jardin du voisin, Monsieur Barnes, et sa maison, pourquoi ?

    - Et devant sa maison, Heath Street Avenue, c’est ça ?

    - Oui, mais si vous comptez demander de l’aide à Monsieur Barnes, vous pouvez oublier ça immédiatement……

    Thomas soupira.

    - Mes parents sont en litige avec lui à cause de mon arbre.

    - Votre arbre ?

    - Oui, en fait une brindille que mon père m’a aidé à planter lorsque j’avais 5 ans.

    -Une  brindille ?

    - Oui, enfin une baguette, quoi ! Vous connaissez le principe ? on l’arrose et avec un peu de chance et bien parfois ça pousse !

    Sam considéra Thomas avec amusement.

     -Elle mesure combien maintenant, Thomas, cette baguette ?

    - Et bien, c’est sûr qu’elle s’est un peu étoffée mais je ne pense pas qu’elle  dépasse les 35 pieds (+-10m)

    - 35 PIEDS ?????????!!!!!!!!!!!!!

    - Oh ne faites pas cette tête là ! l’arbre a un peu grandi, c’est vrai mais bon…ce n’est pas parce que ça lui apporte un peu d’ombre dans son jardin qu’il doit forcément en faire un drame !

    - C’est sûr, répondit Sam en souriant, qui ne voudrait d’un peu d’ombre dans notre divine Angleterre !

    -Il y a aussi quelques feuilles qui tombent chez lui au début de l’automne, ajouta Thomas rêveusement…….ça doit être très joli ….

    -Vraiment fascinant, seulement quelques ?

    - Et bien, en fait ….

    Dites-moi Sam, est-ce que c’est si important ? Quel est le rapport entre……..

    - Simple curiosité……

    Thomas déposa sa tasse sur la table.

    - D’accord, ok …..toutes les feuilles tombent chez lui !

    Sam éclata de rire.

    - Ce n’est pas drôle ! Ce type a déposé plainte contre nous ! Je crois même qu’il me déteste légèrement. Vous savez, il garde chez lui, dans une armoire fermée à clé, tous les ballons que j’ai envoyés de l’autre côté du mur depuis l’âge de 3 ans ! Et croyez-moi, ça fait une sacrée collection ! Mais pour ce qui est de l’arbre, il n’est pas question que je le fasse couper !! Monsieur Barnes cherche des poux à tout le monde, alors après ça, croyez-moi, il trouvera autre chose !

    Sam redevint sérieux.

    -Là, Thomas, ce n’est plus drôle, vous avez raison, c’est carrément inespéré !"

                               Le constable John Hartley gara sa voiture en face du numéro 12 d’Heath Street Avenue et descendit de son véhicule en bougonnant.

    Pourquoi avait-il accepté d’aider ce type !?

    Je vous demande un peu, du fil qui sort des poignets….un fieffé menteur, oui !!

    - Le sale boulot, c’est toujours pour les mecs en uniforme ! maugréa-t-il.

    Il a un sacré culot ce Peter Parker….ou Gallager, je ne sais plus ! quand je raconterai ça à ma Lucy !

    Hartley soupira.
    Bon le côté positif , c’est qu’il allait rencontrer une « Star » ! Et ce Peter- Gallager avait su habilement actionner cette corde sensible bien sûr ! mais n’empêche, qu’à tout bien y réfléchir, à se promener à la limite du légal on risquait fortement de se faire au mieux taper copieusement sur les doigts !

    « Il n’y aura pas de problème, constable ! »

    C’est sûr, ce Sam Parker devait être complètement barjot ! Ce serait bien la première fois qu’un coup tordu n’entraînerait aucun problème !

    Harley gravit à contrecœur les quelques marches menant au perron.
    Surtout……….avoir l’air convaincant…….

    A suivre..........Michelle Huenaerts

     

    Pour parler de Thomas et des livres de Michelle rendez-vous sur :

     
     
    forum du site : http://ronfcehp.free.fr/ 
    ( le Coin Ensorcelé De Harry Potter)
     

    pour l'aide à l'enfance

     

    Les Editions Thélès

    LesEditionsTheles  présentent

     

    "La Porte D'Aval"  : ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :

     

    FNAC           Amazon.fr 

     

    "Le Miroir"( Nouvelle édition!!!) ce roman peut être commandé dans toutes les librairies et sur :     FNAC           

     

    Martine Cartaux, attachée de presse, 01 40 20 98 44, martine.cartaux@theles.fr